Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2015

Oculus Rift ? Pas cette année !

rif.jpg

L'Oculus Rift est le périphérique de réalité virtuelle en cours de développement né au sein de l'entreprise Oculus VR  désormais filiale de Facebook. C'est un projet ancien, lancé en 2012 comme plusieurs produits innovants à travers un financement obtenu via la plate-forme Kickstarter. Aujourd'hui, après des versions destinées tout d'abord aux développeurs, c'est le produit dont on parle car la mise sur le marché approche et serait fixée pour le printemps 2016.

Il est donc inutile de s'exciter inutilement avant Noël malgré les mentions de support du périphérique arborées par quelques jeux à la mode. N'oubliez pas de plus que plusieurs sociétés vont lancer leur produit dont LA machine de conquête des marchés, Samsung.

Dans la pratique et pour ceux qui n'ont pas encore vu l'Oculus,  il s'agit d'un masque couvrant intégralement les yeux, fixé au visage par une sangle fermée derrière la tête. Un écran se trouve ainsi devant les yeux et affiche une image stéréoscopique. Des capteurs détectent vos mouvements de tête et l'image évolue en temps réel, créant cet effet d'immersion spectaculaire vous projetant au cœur de l'action.


The Gallery: Six Elements est le premier jeu annoncé comme étant conçu spécifiquement pour la réalité virtuelle et l'Oculus Rift

L'idée est bonne et s'il existe des problèmes d'adaptation chez certains joueurs (le produit semble à ce jour surtout parfait pour les simulateurs automobile), il reste à notre avis, même pour les convaincus, un gadget de luxe. La marge d'évolution technique parait encore importante avant d'obtenir un produit grand public associant qualité de restitution et coût abordable. Déjà, on évoque une évolution dans le produit final avec un écran non plus à cristaux liquides mais à diodes électroluminescentes organiques, les fameuses OLED qui se sont imposées sur les téléviseurs.  Une bonne idée? Peut être pas car ces diodes sont renommées pour une agressivité en cas d'usage prolongé mais aussi une perte de profondeur dans les dégradés. La résolution devrait passer de son coté à 1200p à 90fps.

oculus,rift,noël,2016

Il faudra savoir distinguer entre les jeux conçus dès l'origine avec le concept Oculus Rift tel Doom 4 et ceux comme ici le très attendu Star Citizen qui auront le support du périphérique.

Il n'empêche que bien des testeurs soulignent un problème de fatigue, de pixellisation et annoncent attendre une version 4K du casque avant d'investir.

Pour le consommateur qui devra débourser un minimum de 350€, il faudra aussi se procurer une carte graphique (précisons de suite que les portables à carte intégrée ou prise HDMI sont bannis) dotée d'une sortie HDMI 1.3 directe à 296 Mhz et de 2 ports USB 3.0

En fait, les deux seules bonnes nouvelles concernant le produit sont l'intégration de la fonction casque audio (audio binaurale avec spatialisation 3D du son en fonction des mouvements de tête) et une meilleure répartition du poids vers l'arrière de la tête et plus sur le nez. 

Il est possible de rêver mais de toute évidence urgent d'attendre avant de craquer.


Papy et l'Oculus

10:59 Publié dans Actualité, Gadgets, Loisirs Jeux Salons | Tags : oculus, rift, noël, 2016 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

10/10/2015

Qui veut sauver des réfugiés ?

f55a5f_bd24e9a7cc4c4817af92a8783d409180.jpg_srz_979_783_85_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz.jpg

Mai-son !

Alors qu'il devient impossible d'allumer sa radio, sa télévision ou d'ouvrir un journal sans que le sort terrible des réfugiés nous saute à la gorge, nous avons voulu contribuer malgré nos faibles moyens à l'effort légitime et citoyen (ne jamais oublier) en faveur de l'opprimé.

Notre bon cœur nous perdra mais ce sera comme d'habitude pour la bonne cause!

L'information tout d'abord mensuelle, puis hebdomadaire, enfin quotidienne devenant désormais plus fréquente que la pause café concernant l'aventure tragique des réfugiés, nous sommes désormais convaincu, mais alors, convaincu jusqu'au cuir chevelu.

Le réfugié est un être fantastique, une chance pour l'Europe, un miracle pour la France sans lui tout est éteint.

On aurait presque du déclencher une guerre pour profiter de son apport inouï à notre économie, à l'équilibre de nos comptes sociaux.

Que seraient devenus, sans sa présence bénéfique, nombre d'assistantes sociales, de gardes frontières et plus important, les dividendes de grands patrons contraints de surpayer des français au SMIC ? Des chômeurs surement!

Où seraient les permanents de tant d'associations de gauche ? A Pôle emploi voire contraints au travail !

farce.jpg

La pauvreté est en baisse en France. Selon une étude de l’Insee sur le niveau de vie des Français en 2013, le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté a baissé de 0,3 %. En 2013, 14% des Français sont sous le seuil de pauvreté, contre 14,3% en 2012. On se demande bien dans quelle pochette surprise les statisticiens qui pondent de tels constats ont trouvé leur diplôme. On se souvient ensuite que ce beau monde est rémunéré par l’État et que la garantie de l'emploi pourrait avoir demain du plomb dans l'aile. Alors, un pays qui gagne un milliers de chômeurs par jour connait forcément une baisse de la pauvreté surtout si les personnes en fin de droits quittent de gré ou par radiation facile un organisme inutile qui les harcèle et n'a rien à proposer sauf du stress, des frais de dossier et de déplacement et surtout de la propagande.

Mais malgré tout, en ouvrant nos portefeuilles aux réfugiés, ne faisons nous pas preuve d'un sordide égoïsme ?

Le réfugié a t-il pour vocation de prendre ces rares logements sociaux libres (auparavant seulement les années bissextiles estiment ceux qui patientent parfois plus de 10 ans) Quid de nos 141 000 sdf (30 000 enfants) qui en espèrent en vain l'attribution ? Non, il en aurait honte et personne ne veut le salir.

Le réfugié souhaite t-il prendre l'emploi éventuel et peu qualifié des millions de français au chômage ou en acceptant n'importe quelle fonction, à n'importe quel prix, de faire baisser le salaire de nos pauvres? Que nenni!

Le réfugié a t-il le goût des prestations sociales sachant que celles des français sont sans cesse réduites à la baisse et non indexée sur le coût de la vie et que tout nouvelle attribution serait donc prise à de pauvres autochtones (règle d'or européenne oblige) ? Jamais !

De plus, bien que les enfants soient rares dans les rangs réfugiés (malgré des efforts pour les dénicher des médias qu'il faut saluer et qui n'ont on le jure rien à voir avec l'audimat) quels parents oseraient scolariser leurs enfants dans des écoles françaises manquant déjà d'enseignants et au niveau désastreux ? Non vraiment, le réfugié ne mange pas de ce pain là.

Devant cette situation sans issue qui semble aboutir à faire de la France une malchance pour le réfugié, une idée a fait son chemin.

L'idéal pour lui est bien entendu de retrouver sa famille, sa femme, ses enfants car vous l'avez sans doute remarqué ou lu, environ 80% des réfugiés sont des hommes seuls et jeunes, leurs parents sont donc restés près de la Syrie ou en Syrie même.

rus.jpg

L'avenir d'un syrien est-il de devenir en Europe, en France un prolétaire manipulable, exploitable et demain le bouc émissaire pratique d'attentats déjà annoncés ? Il semble que le peuple syrien n'écoute pas majoritairement les sirènes occidentales. On peut le comprendre à la vue des spectaculaires résultats, en quelques jours, d'une poignée d'avions russes. Mais il faut dire que ces russes là ne cherchent pas à ravitailler Al-Qaïda et sa filiale Al-Nosra ou Daesh, ni à détruire le pouvoir central, mais à les éradiquer eux ce qui est peut être l'intérêt des syriens, de la paix et d'un état laïque.

Dans de telles conditions, notre homme n'a pas vocation à séjourner en France ou à s'y installer définitivement et il serait même odieux de lui proposer, d'autant que chaque jour aussi, les médias, nous alertent sur la montée impressionnante dans les sondages d'une extrême droite qui serait haineuse, xénophobe etc. Impossible dans de telles conditions de garantir en France sa sécurité alors qu'il souffre déjà de l'intolérance islamiste d'un Daesh. Heureusement, aucun politicien imbécile ou patron exploiteur ne l'a proposé. Si ?

Mais, me direz-vous, si ce qui pousse le réfugié à venir, c'est sa sécurité (sinon il resterait proche de son pays et serait prêt à mettre son dynamisme au service de sa reconstruction voire à le défendre ce que même des français ont fait pendant l'occupation), quel réfugié, quel patriote hésiterait entre son pays natal et un HLM dans le 9-3 ?

Sans doute aucun car cet espace suffisamment vaste, sécurisé et capable d'accueillir l'intégralité des réfugiés existe.

2015-10-07 12_00_11-Missions humanitaires de Tsahal _ Armée de Défense d'Israël.png

Si on vous, le dit, c'est surement vrai, parole de scout!

Il n'est pas en Europe, il n'est pas proche de la Syrie, il est en Syrie. Il s'agit du Golan.

Le Golan est un territoire syrien fertile (vignobles arbres fruitiers...), très riche en ressources énergétiques et sécurisé depuis des années par une grande démocratie (la seule de la région selon nos médias si perspicaces). On y compte pour tant de très nombreux villages abandonnés qui n'attendent que des bras pour renaître.

Cet espace paisible de 1800 km2 est de toute évidence l'endroit idéal pour héberger les réfugiés dans leur patrie, en toute sécurité. On peut compter sur la tradition israélienne de lutte contre le terrorisme mais aussi de défense des droits de l'homme si souvent exprimée pour garantir avec l'aide internationale et la surveillance de l'ONU les besoins des déplacés. D'ailleurs, il y a là une opportunité unique de montrer ce qu'est une vraie démocratie multiconfessionnelle, étrangère au racisme et à tout fanatisme en raison de son histoire et toujours prête à aider son voisin. N'est ce pas ?

Cette démarche amicale vis à vis des syriens agressés par l'islamisme radical est aussi de l'intérêt d'Israël pour qui un voisin stable et laïque est sans doute préférable à une succursale de l’État islamique.

 

01:29 Publié dans Actualité | Tags : réfugiés, migrants, colonisation, syrie, france | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

08/10/2015

Béta ouverte de Star Wars Battlefront

SWBF.jpg

Réveillez vous! Le nouveau précieux d'Electronic Arts est enfin disponible et l'impatience est à la hauteur de Star Wars . Les vidéos disponibles depuis plusieurs mois semblent prometteuses et nous avons peut être le produit qui permettra aux fans de patienter pour la sortie du prochain Épisode VII de la saga dans les salles françaises. Précisons tout de suite que la béta est non seulement gratuite mais ouverte même aux grognons, aux méfiants pas précommandé le jeu. Il faut donc en profiter pour tester son matériel et probablement l'apport d'un Windows 10 (même si le produit n'est pas directX 12) mais aussi la qualité de réponse des serveurs qui comptera sur les phases action.

A propos du téléchargement, les archives d ebase sont accessibles depuis hier sur la plateforme Origin et il faudra juste veiller à la rapide mise à jour du client pour déclencher l'apparition de l'icone de la béta puis de lancer le téléchargement. Comptez au minimum environ 7 Go de données à télécharger sur console et bien plus sur PC (10Go). L'adresse du site officiel pour gagner 3 secondes :Star Wars Battlefront


Gameplay sur la Drop Zone Sullust en mode 16 joueurs

Dans l'après midi, vers 16h si tout va bien, le lancement sera donc effectué. En raison du buzz et pour profiter de l'occasion pour faire sa publicité, le constructeur Nvidia annonce une génération sur mesure de pilotes graphiques, les 358.50 WHQL, bien entendu optimisés (vous pouvez aussi les récupérer avec l'outil Geforce Experience). Reste à les installer ce qui n'est pas toujours évident comme l'indique la fort prudente fiche spéciale de l'antivirus Kasperky sous Windows 10.



Star Wars VII : Le Réveil de la Force - Sortie le 18 décembre 2015

Un petit mot en passant sur le témoignage Nvidia qui ne sera pas inutile quelques mois avant Noël. La firme prévient ses clients que malgré des efforts d'optimisation, il faudra être raisonnable. Ainsi, une carte GTX 970 standard n'affichera en 60 FPS et Full HD 1080p qu'un jeu en détails moyens avec 60 joueurs sur la phase Walker assault. Bien entendu, on pourra survivre, mais il faudra garder en mémoire que la résolution qui va s'imposer pour les joueurs dans les 2 ans sera le WQHD 2560*1600 ou 1440.

Heureusement le réglage des options graphique permettra de compenser l'âge des composants.

En attendant, bon jeu à tous et n'oubliez pas que la béta qui ouvre à 16h s'achève le 12 octobre.


La présentation à l'occasion de la Gamescom 2015

Configuration Minimale Star Wars Battlefront PC

- Système d'exploitation : Windows 64-Bits

- Processeur : Intel i3 6300T ou équivalent

- RAM : 8 Go

- Carte Graphique : Nvidia GeForce GTX 660 2Go ou ATI Radeon HD 7850 2Go

- 40 Go d'espace disque

- DirectX 11

Configuration Recommandée Star Wars Battlefront PC

 - Système d'exploitation : Windows 64-Bits

- Processeur : Intel i5 6600 ou équivalent

- RAM : 16 Go

- Carte Graphique : Nvidia GeForce GTX 970 4Go ou ATI Radeon R9 290 4Go

- 40 Go d'espace disque

- DirectX 11.1

12:26 Publié dans Actualité, Loisirs Jeux Salons | Tags : beta, starwars, battlefront | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

06/10/2015

Le confusionnisme, nouvel hymne des pissotières

DG.jpg

C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns.
Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France . Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne.
Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées..
CHARLES DE GAULLE. 

C'est la panique à bord, après des années de règne sans partage, la domination idéologique de gauche sur la culture est en passe de s'effondrer. C'est inquiétant pour ses élites qui risquent de se retrouver demain sans leurs privilèges ou pire, dans leur esprit, à devoir les partager et c'est inquiétant pour un grand nombre de groupuscules acnéiques dont les chimères s'envolent avec le risque prochain de voir filer aussi l'argent de poche distribué en douce par le grand patronat, les subventions et parfois, les services de renseignement étrangers. Adieu billets verts...

Pas de bouée de secours

Car si le peuple ne se reconnait pas plus dans le mariage pour tous que dans l'importation massive de migrants économiques en plein boum du chômage, il ne va pas pour autant renouer avec la droite traditionnelle, celle qui a imposé son modèle économique néo-libéral à une gauche enthousiaste depuis 1983 mais qui a totalement échoué sur le plan économique, faisant renouer la France avec une précarité inconnue depuis la seconde guerre mondiale.


Ce soir ou jamais le 5 septembre 2014, où on découvre que la recherche de la Démocratie serait une maladie mentale

Les petits Torquemada en sont tout déboussolés, demain serait un No Future ? Les hystériques dénonciations du fascisme base de la rhétorique de tout bon neuneu ne fonctionnent plus depuis belle lurette (il faut dire que le fascisme 70 ans après la guerre alors qu'il n'a jamais eu de succès en France même pendant les fameuses heures les plus sombre...), elles ne font plus recette d'autant que 30% de vote FN peut difficilement faire croire que ce tiers des électeurs se confond avec les hordes hitlériennes. Même les annonceurs commencent à grincer les dents devant l'évaporation du téléspectateur gaver par une propagande trop souvent resservie.

Alors, on a tenté le relooking avec la dénonciation du complotisme qui ne s'est pas substitué à l'antifascisme mais a plutôt été l'occasion de ratisser plus large et il faut bien le dire de l'extrême gauche cassant les librairies aux inquisiteurs de plateaux télé on est assez doué pour en tenir une couche alors cette superposition est une seconde nature. Fasciste, réac, complotiste, antisémite, homophobe... celui qu'on veut faire taire parce qu'il veut comprendre plutôt que croire, parce qu'il analyse avant de faire une synthèse qui dérange (confusionnisme!) a droit à tous les qualificatifs.

Génération 3.0 le confusionnisme (presque une signature)

Mais pas de chance plus les années passent et plus la thèse officielle sur le 11 septembre a du plomb dans l'aile et si plus des 3/4 des américains la contestent, on se demande bien pourquoi le français devrait la gober de la part de ceux qui ont menti si souvent même à l'ONU (pensons aux armes de destruction massive irakienne). Là encore le slogan ne marche pas.

Car le problème est bien là. A force de monopole de la pensée, de monothéisme de la vérité, les nervis du système de domination républicain refusent au citoyen tout droit à un esprit critique, à la liberté d'expression. On en arrive à une situation délirante où le partisan de la démocratie est traité de fou et la citation du général de Gaulle peut devenir une apologie du racisme.

Mais au delà de la grotesque affaire Morano qui illustre bien la permanence de la chasse aux sorcières et sa profonde stupidité car si la parole du héro de la France libre reprise par Morano est une parole de haine alors qui devient le gentil de l' histoire, est-ce Pétain?

Finkie.jpgL’antiracisme est devenu fou et on est en train de tisser une sorte de signe d’équivalence entre la croix gammée et la croix de Lorraine, on fait rôtir De Gaulle dans l’enfer du racisme avec le fondateur du Ku Klux Klan voire avec Adolphe Hitler. Il faut arrêter ce genre de discours, c’est absurde !
Je ne fais pas de Nadine Morano une victime mais je constate que l’antiracisme est assoiffé toujours d’un nouveau gibier.(Alain Finkielkraut s'exprimant sur France Inter).

Heureusement, des voix à droite et à gauche s'élèvent désormais contre la dérive totalitaire et quasiment religieuse faisant que plus on s'éloigne de la dernière guerre plus des extrémistes la fantasment, l'idéalisent et la récupèrent à des fins commerciales et politiques.

Étrangement, ces excités dont le QI oscille entre celui de l'huitre et du bidet, éternels ados refusant les réalités de l'âge adulte ou bobos privilégiés jouant les procureurs du samedi soir  qui voient dans les deux cas le mal partout (jusqu'à faire des listes noires d'interdits de plateau ou sur le Web des listes patchwork où on retrouve pêle-mêle agences officielles d'information, association d'aide aux sdf, blogs informatiques (coucou c'est nous!), associations antiracistes, mouvements politiques gaullistes etc.) ne se penchent pas sur leur militantisme et leurs propres mensonges.

confusionnisme,censure,loi,renseignement,inquisition

Au sens de la métaphore, la « folie » peut prendre bien des formes. Ce qui frappe dans les débats actuels, c’est la façon dont la moindre polémique entraîne maintenant une surenchère dans la montée aux extrêmes. La quenelle devient un « salut nazi inversé », le grand écrivain Richard Millet est décrété « pire que Hitler », les opposants au mariage gay sont réputés véhiculer des idées « nauséabondes » (comme si les idées avaient une odeur !), et Le Nouvel Observateur peut publier une photo d’Éric Zemmour pour illustrer une première page sobrement titrée « La haine ». L’excommunication mémorielle va de pair avec l’éternel retour des « années trente », et la distribution tous azimuts des points Godwin. On a l’impression qu’une grande partie de la nouvelle classe politico-médiatique est effectivement devenue folle au sens clinique du terme. Ces gens-là deviennent fous parce qu’ils ne sont plus en mesure d’analyser le moment historique où nous sommes, parce qu’ils n’ont plus que des références intellectuelles obsolètes, parce qu’ils ne sont plus producteurs ni de socialité ni de véritable culture. Et surtout parce qu’ils sont sur la défensive. Terrorisés à l’idée de perdre leurs positions, leurs jetons de présence et leurs privilèges, ils deviennent fous parce qu’ils savent qu’ils ont le dos au mur. C’est pour cela qu’ils traitent d’extrémistes, de fascistes et de nazis tout ceux qui les contredisent. N’ayant plus d’arguments, ils se raccrochent désespérément à ces termes qui s’usent chaque jour un peu plus – et d’autant plus vite qu’ils en font plus usage. Il y a quelque chose de tristement pathétique dans ce spectacle. Plus ils donnent dans l’hystérie, plus ils scient la branche sur laquelle ils campent. La fin d’un monde. (Le philosophe et politologue Alain de Benoist sur Bd Voltaire). Est-il besoin de de préciser que cette analyse découverte au dernier moment est notre?

Du point Godwin au confusionnisme en passant par le complotisme

Pour les rares qui n'aurait pas encore compris le sens de ce post sur un blog dédié au loisir numérique et à la liberté d'expression de l'internaute, je rappellerai que cette liberté chère aux citoyens n'est pas garantie par la constitution française. Depuis le 3 octobre, nous subissons de plus une loi liberticide sur le renseignement qui porte atteinte à nos droits fondamentaux et au travail de la presse. A ce titre, 200 journalistes de l’Association de la presse judiciaire (APJ) ont saisi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Les noms ici présents sont ils ceux de complotistes, de confusionnistes voire pire? Il faudrait beaucoup de mauvaise foi pour défendre une telle théorie.

Dans de telles conditions, on ne peut nier un malaise au niveau de nos libertés chaque jour plus contrôlées et restreintes. L'information au niveau de son exercice, de sa vérification, de la liberté d'investigation et de la protection des sources est particulièrement sinistrée. Il importait donc de souligner la nouvelle recette utilisée pour contraindre les hérétiques au silence.


Michel Onfray, extrait de la conférence pour son livre Cosmos à la librairie Mollat et à propos de l'assimilation à Hitler.

Les chasses à l'homme sur les plateaux télés et dans les rues, le refus d'accorder l'asile politique à des lanceurs d'alerte comme Snowden ou Assange, ces vrais persécutés qu'on ne confondra pas avec les centaines de milliers de migrants économiques qui déferlent sur l'Europe (seuls 12% seraient des réfugiés syriens selon des chiffres allemands) ne sont pas des mythes complotistes mais des réalités.

Ce n'est pas non plus sur Mars que l'on annonce des victimes civiles innocentes aux raids aériens russes en Syrie bien avant le décollage des avions mais bien dans la grande presse française en reprenant aveuglément les communiqués d'Al Nosra, filiale d'Al-Qaïda en Syrie.

Les attardés ou les collabos qui font des listes noires sur les radios, les télévisions ou sur le Web devraient se demander si les méthodes employées autrefois par la presse d"occupation sont un modèle respectable et si elles servent vraiment le peuple.

Mais pour certains parvenus à la mode et au passé à droite de l'extrême droite, le peuple ça n'existe même pas. Alors les droits de l'homme n'essayons même pas de leur en parler, nous serions taxé de confusionnisme donc de fascisme etc.


Triste 4 octobre 2015 à Paris, Mohamed, fondateur d’Independenza WebTV agressé par des antifas pensant chasser la bête immonde sans doute. Confusionnisme, myopie ou stérilité mentale ?

 

09:56 Publié dans Actualité | Tags : confusionnisme, censure, loi, renseignement, inquisition | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |