Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2016

Le changement, c'est maintenant !

socialisme,pauvreté,précarité,trahison,tafta

L'article de Mélanie Faure qui suit n'étonnera aucun habitant de la région parisienne ni même aucun habitant d'une grande ville tant le résultat de la politique menée sous l'étiquette trompeuse de socialisme alors qu'elle n'est que soutien au capitalisme financier le plus sordide est visible à chaque coin de rue.

Il faut cependant marteler l'information car les Français n'ont plus de grands médias pour les informer de la réalité mais des complices du pouvoir vendus et tenus par la publicité et servant leur désinformation.Hollandie.jpg

 

Alors ouvrez les yeux et regardez pousser dans les magasins ces réservoirs à produits périmés qui permettent aux retraités et chômeurs de survivre, regardez fleurir ces marques premier prix offrant par exemple des biscuits non pas au beurre ou à l'huile mais à la graisse de porc, ces steaks et boulettes surgelés à 20% de matières grasses le reste se composant de 47% de bœuf et de protéines végétales. Découvrez après les caisses, ces bacs pour Restos du cœur ou autre organisme se substituant aux devoirs de l’État, rifiez la présence des trois ou quatre mendiants de la moindre rue commerçante et surtout le regard de ces millions de personnes qui ne mangent plus tous les jours.

Enfin, pensez à vos enfants qui demain grâce au TAFTA, à la robotisation, à l'importation massive de faux réfugiés mais vrais migrants économiques seront parmi eux car les études se multiplient annonçant un doublement du taux de chômage dans les 15 prochaines années.

Regardez bien autour de vous, votre avenir est déjà tout tracé dans ce miroir, c'est déjà vous.

pauvrete.jpg

 

Les inégalités s’accroissent en Île-de-France, région la plus riche

Par Mélanie Faure http://www.lefigaro.fr

Une enquête du Secours Catholique révèle les détails chiffrés d’une fracture territoriale qui continue de se creuser. La Seine-Saint-Denis est le département le plus touché par la pauvreté.

Elle est la région la plus riche de France mais aussi la plus inégalitaire. Le Secours Catholique publie, ce lundi [11 avril 2016], une étude réalisée par son collectif sur la fracture territoriale en Île-de-France. Composée de 8 départements et forte de ses 12 millions d’habitants, elle est la première région économique en France avec un PIB représentant 31% de la richesse nationale. On y trouve les individus les plus aisés mais aussi les plus pauvres du pays dans des zones nettement différenciées, accentuant les clivages. La concentration de personnes en situation de pauvreté a augmenté et, aujourd’hui, tous les indicateurs de pauvreté (revenu, chômage, santé, etc.) sont au rouge. Selon le Secours Catholique, « les territoires les plus pauvres deviennent encore plus pauvres alors que les territoires le plus riches sont de plus en plus riches ».

L’un des exemples le plus frappant est l’écart de 50% du revenu médian entre les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis. C’est dans ce département du nord-est de Paris que le nombre de demandeurs d’emploi a le plus progressé, avec un taux de 14,8% contre 10,9% dans les Hauts-de-Seine. La Seine-Saint-Denis est le département le plus touché par cette fracture : son taux de pauvreté était de 24,1% en 2010 chez les familles monoparentales contre 14,1% à l’échelle nationale.

A lire en intégralité : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/04/11/01016-...

14:56 Publié dans Actualité | Tags : socialisme, pauvreté, précarité, trahison, tafta | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

11/04/2016

Japon : One step beyond

ska,japon

Groupe star, Tokyo Ska Paradise Orchestra

 

Le ska est un style musical puisant ses racines en Jamaïque à la fin des années 1950. Il se caractérise par rythme dansant et facilement identifiable au contretemps marqué par la guitare, les claviers et surtout dès les années 70 par les cuivres. Si les Français se souviennent de Madness (toujours en grande forme), des Specials le mouvement est particulièrement vivant au Japon.


The Spymaker, Keep on dancing.



THE OLDTONES / O-MYU-JI-MA


SHOPLIFTER / NO REASON


Tokyo Ska Paradise Orchestra - Discover Japan Tour


Le meilleur bien entendu pour la fin avec le génial groupe Ska Cubano dans Chango.


SKA CUBANO - NATTY BO - REVOLUTIONARY SKA: que demande le peuple !


Ska Cubano @ Iboga Summer Festival 2013 à déguster sans modération

 

 

16:34 Publié dans Actualité | Tags : ska, japon | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

05/04/2016

Terrorisme et guerre, ce voile sur une crise financière

guerre,terrorisme,crise

 

Il est beaucoup question de guerre ces derniers temps. Il en est même trop question car quand un sujet devient la proie des grands médias, il est évident qu'on en parle pour en inverser le sens et désinformer. Ainsi, il y aurait une guerre de civilisation dont la preuve indiscutable résiderait dans la quantité des victimes d'attentats médiatisés à outrance, actes matraqués en direct entre autant de pages publicitaires que de morts sans que le téléspectateur n'ai un instant de répit pour analyser les faits et se demander à qui profite le crime. Mais comme le disait une intellectuelle de gauche dès 2001 chercher des mobiles, c'est déjà excuser les coupables.

En 2016 de telles inepties seraient pourtant réactionnaires. Il n'est plus question de s'interroger depuis longtemps. Il faut croire sous peine d'être suspect donc complice, complotiste et de toute évidence coupable.

Mais me direz vous, ces attentats ils existent, leurs victimes aussi. Oui, bien entendu. Mais les attentats sanglants existent dans le monde entier depuis des dizaines d'années sans qu'un choc de civilisation fumeux soit invoqué. Il n'y en avait pas à Bologne. Il n'y avait même pas d'extrémistes de droite ou de gauche mais un grand ami libérateur et un État corrompu et soumis.

Les marionnettes islamistes puisées dans la délinquance et généreusement rétribuées ne brisent en rien une telle tradition. Quand on cherche un peu les racines de cet extrémisme prétendument religieux, ce n'est pas l'islam qu'on trouve, mais bien des dictatures pétrolières alliées et à la botte de l'Occident depuis leur création.  Ce sont aussi de dévouées clientes de leur filière armement et peu importe si elles interdisent partis, syndicats, refusent des droits fondamentaux aux femmes ou pratiquent un esclavage meurtrier à ciel ouvert. Cela n'a jamais empêché un match de foot.

Alors comme la mère d'une des victimes de la tragédie du Bataclan il est légitime non pas de s'indigner mais d'être en colère devant le spectacle de ces visites de parlementaires sur les lieux de l'horreur, devant le secret de leur commission d'enquête, devant l'absence d'investigation des médias des pays touchés par ces actes.

Mais il est vrai que tout cela fait peser une chape de plomb sur le secteur du journalisme déjà pieds et plumes liées par le donneur d'ordre publicitaire.

La trahison supplémentaire d'un Net surveillé, censuré, outil de fichage surréaliste au moyen d'un état d'urgence insensé n'est que le coup de grâce, le résultat inespéré pour une profession totalement sinistrée et réduite au silence pour vivre ou à Pôle emploi par respect de la déontologie.

Alors que les listing panaméens achèvent de plonger la classe médiatique dans le ridicule au service de Langley (démontrant en passant que le complotisme est bon quand il s'applique à ceux que les médias et Washington n'aiment pas) écoutons encore une voix qui s'exprime à l'étranger pour ceux qui savent entendre.

guerre,terrorisme,crise

 

Une guerre mondiale a commencé. Brisez le silence.

20:10 Publié dans Actualité | Tags : guerre, terrorisme, crise | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

03/04/2016

Gato Barbieri rejoint The Third World

GB.jpg

Décédé ce samedi 3 avril 2016, le saxophoniste Gato Barbieri est né en 1932. C'est dans les club de Buenos Aires qu'il obtient son surnom de Gato, le chat. Du free jazz avec Don Cherry à la musique de film (l'aspect le plus pauvre pourtant de sa carrière) on reconnait surtout en lui un des pionniers du latin jazz récompensé tardivement en 2002 pour son album Shadow. Son album majeur reste The Third World signe des limites du free jazz et d'une redécouverte de ses racines musicales. Pour la petite histoire il est le saxophoniste qui a inspiré la marionnette des Muppets.


Gato Barbieri - Brasil


Milonga Triste


The Pace Report: "Still Alive In New York" The Gato Barbieri Interview

GB2.jpg

 

 

 

19:58 Publié dans Actualité | Tags : gato, barbieri, jazz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |