Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2017

Indispensable Kaspersky Internet Security 2018

 

kaspersky 2018.jpg

Il ne se passe pas un mois sans que les foudres des médias ou de l'administration américaine se déchaînent contre la Russie accusée de tous les maux. Il faut bien trouver un bouc émissaire au désastre économique et social des années démocrates et un coupable à l'échec personnel d'une Madame Clinton incapable de la moindre autocritique.

Parmi les victimes collatérales de cette hystérie, il n'y a pas que des milliers d'entreprises qui ont du mettre la clé sous la porte ou nos agriculteurs. Il y a aussi certaines entreprises russes de pointe dont la société Kaspersky célèbre à juste titre pour son antivirus capable, l'actualité récente vient de le démontrer, de protéger le renseignement occidental de ses propres créations virales. Ça ne s'invente pas !

Car on ne le sait pas toujours, les virus et autres chevaux de Troie qui menacent nos machines, pas toujours sous Linux, sont avant tout et surtout des créations occidentales (Les États-Unis et Israël sont très productifs) avant d'être asiatiques ou d'Europe de l'Est.

Il importe de comprendre les menaces et leur origine avant de se protéger.

Les menaces sur une entreprise et un simple particulier sont rarement les mêmes et à l'heure où nos libertés disparaissent à vue d’œil "pour notre bien" et au nom, usé jusqu'à la corde de la "lutte contre le terrorisme" (comme plug anal on ne fait pas mieux !), il importe de chercher sa protection auprès de produits fiables.

La suite Internet Security de Kaspersky disponible dans sa nouvelle version comme chaque année dès la fin de l'été est donc toujours vivement recommandée. Tout comme pour un VPN, on choisira désormais et impérativement des produits ou services conçus hors zone Union Européenne/OTAN (pléonasme).

Car si on ne sait pas toujours qui sont ses ennemis, on sait au moins qui n'est pas un ami.

 

 A lire :

WikiLeaks : la CIA a développé des outils pour avancer masquée et se faire passer pour Kaspersky

RT en français 9 nov. 2017, 22:04  

Le site de Julian Assange continue d'exploiter les milliers de documents qui ont fuité des agences de renseignement US. Un outil baptisé «Hive» permet de brouiller les pistes et même d'usurper l'identité d'une société privée. Russe, par exemple...

Après la publication du lot Vault7 à partir de mars 2017, Wikileaks révèle ce 9 novembre de nouvelles caractéristiques de l'outil de piratage informatique baptisé «Hive». Développé par la CIA à des fins de renseignement et d'espionnage, ce malware pourrait servir à des opérations sous «faux drapeau», puisqu'il permet à celui qui le met en œuvre d'usurper l'identité de sociétés privées grâce à des certificats informatiques falsifiés. D'après WikiLeaks, qui met en avant des documents présentés comme ayant fuité de la CIA, c'est le cas de la société russe éditrice de logiciels antivirus Kaspersky Lab.

Le dispositif technique dévoilé par Wikileaks est complexe et a de quoi décourager les non-spécialistes. L'idée, elle, est simple : la CIA se cacherait derrière une série de serveurs proxy et de réseaux privés virtuels (VPN), qui permettent non seulement de brouiller l'adresse IP, mais aussi de délivrer de faux certificats. Dernière étape dans la dissimulation : de vrais-faux sites délivrant des contenus inoffensifs et banals, mais dont le rôle est de filtrer les connexions entrantes provenant des logiciels espions implantés dans tel ou tel ordinateur, tablette, téléphone ou autre objet connecté.

Les opérateurs de la CIA peuvent également donner des instructions aux logiciels espions, en ne laissant comme trace que des faux certificats d'éditeurs de logiciels, au nombre desquels Kaspersky. Dans le cas où l'organisation ou la personne ciblée par la CIA vérifierait d'où provient le trafic, elle ne trouverait que ces certificats, dûment choisis et simulés par le renseignement américain.

Lire la suite sur RT

 

 

28/04/2017

Windows 10 au Karcher

 windows karcher.jpg

 Le phénomène était déjà pénible avec la première version du système d'exploitation de Microsoft mais les choses s'aggrave. Le démarrage nous impose le chargement d'applications de plus en plus nombreuses, souvent inutiles, médiocres voire dangereuses sur un système qui nous espionne en permanence.

Je vous invite donc à procéder de manière simple et rapide pour réduire ses lancements intempestifs au minimum et selon vos besoins, le tout étant bien entendu réversible. Cette procédure complète donc le simple "clic droit" suffisant dans certains cas à une désinstallation (Candy Crush, FarmVille, TripAdvisor, Netflix, Pandora).

Tout d'abord, lancez depuis le menu démarrage le Powershell en mode Admin (clic droit sur l'icône Windows) et il suffit de copier chaque ligne d'instruction puis de taper Entrée pour faire disparaître le module en question

 

Uninstall 3D Builder:

Get-AppxPackage *3dbuilder* | Remove-AppxPackage

Uninstall Alarms and Clock:

Get-AppxPackage *windowsalarms* | Remove-AppxPackage

Uninstall Calculator:

Get-AppxPackage *windowscalculator* | Remove-AppxPackage

Uninstall Calendar and Mail:

Get-AppxPackage *windowscommunicationsapps* | Remove-AppxPackage

Uninstall Camera:

Get-AppxPackage *windowscamera* | Remove-AppxPackage

Uninstall Get Office:

Get-AppxPackage *officehub* | Remove-AppxPackage

Uninstall Get Skype:

Get-AppxPackage *skypeapp* | Remove-AppxPackage

Uninstall Get Started:

Get-AppxPackage *getstarted* | Remove-AppxPackage

Uninstall Groove Music:

Get-AppxPackage *zunemusic* | Remove-AppxPackage

Uninstall Maps:

Get-AppxPackage *windowsmaps* | Remove-AppxPackage

Uninstall Microsoft Solitaire Collection:

Get-AppxPackage *solitairecollection* | Remove-AppxPackage

Uninstall Money:

Get-AppxPackage *bingfinance* | Remove-AppxPackage

Uninstall Movies & TV:

Get-AppxPackage *zunevideo* | Remove-AppxPackage

Uninstall News:

Get-AppxPackage *bingnews* | Remove-AppxPackage

Uninstall OneNote:

Get-AppxPackage *onenote* | Remove-AppxPackage

Uninstall People:

Get-AppxPackage *people* | Remove-AppxPackage

Uninstall Phone Companion:

Get-AppxPackage *windowsphone* | Remove-AppxPackage

Uninstall Photos:

Get-AppxPackage *photos* | Remove-AppxPackage

Uninstall Store:

Get-AppxPackage *windowsstore* | Remove-AppxPackage

Uninstall Sports:

Get-AppxPackage *bingsports* | Remove-AppxPackage

Uninstall Voice Recorder:

Get-AppxPackage *soundrecorder* | Remove-AppxPackage

Uninstall Weather:

Get-AppxPackage *bingweather* | Remove-AppxPackage

Uninstall Xbox:

Get-AppxPackage *xboxapp* | Remove-AppxPackage

 

Pour réinstaller ces lancement par défaut, il suffit, de la même manière, de copier/coller les lignes qui suivent et de faire Entrée puis d'attendre un bref instant :

Get-AppxPackage -AllUsers| Foreach {Add-AppxPackage -DisableDevelopmentMode -Register “$($_.InstallLocation)AppXManifest.xml”}

 

16:52 Publié dans Actualité, Dépannage Astuces | Tags : windows10, optimiser, démarrage | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

17/03/2017

Antidote 9 nous méritons cette correction

antibox.jpg

Si ce nouveau siècle est celui de la communication, force est de constater que tout ne se passe pas comme prévu. Ainsi le Français des classes populaires de la IIIe République pouvait, le plus souvent, espérer achever sa scolarité élémentaire avec au moins un certificat d'études en poche soit la garantie de savoir lire, écrire, compter.

Ayant vu dès la fin des années 80, débarquer sur les bancs de la Sorbonne des étudiantes charmantes (on me dit qu'il y avait aussi des étudiants), mais incapables de lire sans buter, à chaque ligne d'un texte, sur plusieurs mots. Une angoisse m'a gagné.

Hélas, les choses ont depuis largement empiré et il devient rare de trouver un cadre supérieur ne glissant pas quelques fautes à chaque ligne d'un mail, d'un rapport, etc. J'ai la modestie de savoir que je n'échappe pas au lot, négligeant parfois de me relire et découvrant plus tard, en ligne, des horreurs dignes de la Foire aux cancres.

Dans un tel cadre, un logiciel d'assistance est pertinent. Antidote 9 de Druide (société québécoise éditant aussi Tap Touche et WebElixir) disponible sur le site Mysoft (pour un achat direct de soutien) et dans les réseaux traditionnels (Amazon...) est le produit, leader sur son marché, dont l'ambition est de répondre à notre attente.

Capture7.png

L'installation permet de déterminer votre type de français. La même option existe avec le module anglais (anglais britannique, Oxford, américain...).

Antidote synthétise au-delà d'un simple manuel de linguistique précisant les règles de grammaire, de syntaxe et des moyens de les mémoriser un correcteur configurable et un ensemble de dictionnaires accessibles d'un clic. 

Configurable prend ici le sens niveau de maîtrise de la langue, de zone géographique et tient même compte des rectifications de l'orthographe. Par exemple, le degré d'alerte indiqué par le logiciel en soulignant un mot de manière plus ou moins épaisse ne propose pas juste une correction mais parfois l'alternative entre une écriture traditionnelle et celle recommandée ou acceptée par une réforme administrative ou liée à l'usage.

Capture10.pngCe n'est donc pas le simple affichage de fautes soulignées qui est au menu mais un conseil adapté s'élargissant aux tendances. Il est donc logique ce niveau atteint de découvrir aussi une protection considérant le style (ponctuation, répétions, pléonasmes...) grâce à une intelligence statistique aussi utile à la correction. Antidote fait parfaitement la différence entre une tâche rude et une tache de tomate sur votre polo neuf. 

Les dictionnaires fournis sont de très bonne qualité. Le dictionnaire plus pertinent qu'un Larousse ou un Robert comporte quelque 127 000 entrées dont 15 000 noms propres. Seule ma seconde édition du Littré en cinq gros volumes (1873-1877) n'est pas surpassée mais il faut choisir entre le PC portable et la brouette.
 
Au menu, étymologie, synonymes (très bon), antonymes, cooccurrences (le bleu cerise des chasseurs alpins est absent), un outil de conjugaison, des citations, une recherche de rimes, des liens web (dictionnaires spécialisés, Wikipédia dans une optique encyclopédique) etc.
 
A propos de liens, un atout non négligeable du logiciel est la possibilité de travailler hors connexion une fois l'installation terminée. Les professions, les activités à la recherche d'un minimum de sécurité ont ici un outil indispensable qui éloignera les risques permanents associés à Google, Windows 10...
 
Il y aurait encore beaucoup à dire, par exemple sur le côté ludique du produit qui bien optimisé (on ne jongle pas avec 36 fenêtres comme dans les outils de création graphique mais au plus avec 2-3) entraine facilement des clics de curiosité sur l'histoire d'un nom ou une analyse Druide (Faut-il dire acheter une voiture usagée, une voiture usée, une voiture d’occasion ou une voiture de seconde main ? Ces expressions sont-elles interchangeables ?) pouvant faire sourire mais témoignage d'une proximité avec l'utilisation qui serait à encourager chez certains éditeurs ou constructeurs.
 
Le manuel de plus de 200 page qui accompagne la version boîte n'est donc pas inutile pour présenter et expliquer parfois, les nombreuses fonctionnalités, donner des références, des pistes pour approfondir et toujours des conseils non impératifs.

antidict.png

Petite séance de torture pour Antidote confronté à la fameuse dictée de Prosper Mérimée dans sa version de 1868. La graphie change avec les évolutions de l'orthographe et un logiciel est ainsi facilement piégé avec des textes sans erreur mais anciens. Ces alertes sont pourtant des indicateurs précieux. Écrivez-vous dans un style trop précieux, littéraire, pouvant faire passer votre érudition pour des fautes ? A qui destinez-vous un document ?

Pour résumer, Antidote n'est ni un classique dictionnaire ni un simple correcteur, il ne finira donc pas sur une étagère poussiéreuse mais saura se rendre utile, en un instant, comme un fidèle allié. C'est donc un lanceur d'alerte, suggérant des solutions mais vous laissant toujours la main, vivement recommandé au même titre qu'un antivirus et même je n'hésiterais pas à le considérer en priorité, car la communication, c'est la vie.

antiENG.png

La phase d'installation permet d'activer une licence pour le module complémentaire langue anglaise (dans ses variantes). Antidote me semble avec anglais et en anglais dans cette langue pour ses explications (avec les réserves d'un testeur moins qualifié dans cette langue) aussi efficace voire plus.  Les deux logiciels partagent une même interface et la reconnaissance de la langue est automatique. Cet atout sera très utile aux étudiants en master devant produire un rapport ou pour donner une vraie crédibilité à des échanges professionnels.

 

Compatibilité logicielle directe :

Windows : Microsoft Office 2007, 2010, 2013, 2016 (Word, Outlook, PowerPoint, Excel) ; Adobe Illustrator CS5, CS6, CC, CC 2014, CC 2015, CC 2015.3 (20.0), CC 2017 (21.0) ; Adobe InCopy CS5, CS5.5, CS6, CC, CC 2014, CC 2015 (11.0), CC 2017 (12.0) ; Adobe InDesign CS5, CS5.5, CS6, CC, CC 2014, CC 2015 (11.0), CC 2017 (12.0) ; AxiSanté 4, 5 ; Bloc-notes (Notepad) ; Firefox 50 ; Firefox ESR 38, 45 ; Gmail (Internet Explorer, Firefox, Google Chrome) ; Google Chrome 54 ; Google Documents (texte seulement ; Internet Explorer, Firefox, Google Chrome) ; GroupWise 8, 2012, 2014 (éditeur par défaut) ; Hotmail (Internet Explorer, Firefox, Google Chrome) ; Internet Explorer 10, 11 ; LibreOffice 4.4, 5.2 (Writer, Calc, Impress, Draw) ; Logosw 9 ; Postbox 2.5, 3.0, 4.0, 5.0 ; SDL Trados Studio Professional 2015 SR2, 2017 (connecteur SDL requis) ; Thunderbird 45 ; Windows Live Mail 2011, 2012  ; WordPad ; WordPerfect X4 à X8 ; Yahoo Mail (Internet Explorer, Firefox, Google Chrome) ; formats TeX et LaTeX (sauf macros) ; formats RTF (par WordPad) et texte.

Linux : Firefox 50 ; Firefox ESR 38, 45 ; Gmail (Firefox, Google Chrome) ; Google Chrome 54 ; Google Documents (texte seulement ; Firefox, Google Chrome) ; Hotmail (Firefox, Google Chrome) ; LibreOffice 4.4, 5.2 (Writer, Calc, Impress, Draw) ; Thunderbird 45 ; Yahoo Mail (Firefox, Google Chrome) ; formats TeX et LaTeX (sauf macros) ; format texte.

OS compatibles :

  • Windows : Processeur x86/x86 –64/AMD64, 900 MHz, 1 Go en mémoire vive totale, 1,5 Go d’espace disque libre (2 Go pendant l’installation), Windows 7 (32/64 bits), 8.1 (32/64 bits), 10 (32/64 bits)
     
  • Linux : Processeur x86/x86 –64/AMD64, 900 MHz, 1 Go en mémoire vive totale, 800 Mo d’espace disque libre (1 Go pendant l’installation), Distributions Distributions Ubuntu 14.04, 15.04 ; Fedora 20, 21, 23

  • MacOS : Je précise pour une fois la compatibilité Apple car il existe un Glossaire médical Mysoft pour Antidote 9 (119€) et le Mac reste très populaire dans le corps médical.
  • Intel Intel (32 ou 64 bits), 1 Go en mémoire vive totale, 600 Mo d’espace disque libre sur disque. MacOS 10.9 (Mavericks), 10.10 (Yosemite), 10.11 (El Capitan), 10.12 (Sierra).

 

08:58 Publié dans Actualité, Dépannage Astuces | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

19/02/2017

Réseaux sociaux, gardez-vous de la censure

réseaux,sociaux,censure,facebook,twitter,alternative

En raison de la censure, de la disparition injustifiée ou à titre de sanction de votre page ou d'un compte sur un réseau social, vous pouvez perdre des contacts précieux. Voici donc une petite liste des principaux que vous pourrez indiquer à vos meilleurs amis, parents pour éviter toute disparition surprise.

Vous noterez aussi avec intérêt que la fréquentation ou la renommée, la richesse, ne reflètent pas toujours la réalité des sites, leurs fonctionnalités, leur sécurité mais plutôt la valeur idéologique que nos grands médias occidentaux, nos politiciens imposent par leur publicité pas toujours innocente.

Les comportements récents de Twitter et surtout de Facebook incitent vivement à avoir au minimum un compte de secours. VK.com clone de Facebook semble tout indiqué.


Petite vidéo amusante illustrant la profonde colère des Québecois qui ont découvert avec horreur que la censure s'était installée sur leur pays ces dernières années. Fini de rire du triste monopole des cousins français.

 

1   Durée moyenne de la visite 00:17:33 Nombre de pages moyen consulté par visite 15.38  
2     00:26:07   42.89  
3     00:10:25   6.87  
4     00:07:35   27.61  
5     00:20:56   28.36  
6     00:13:20   11.26  
7     00:12:15   10.79  
8     00:08:34   7.87  
9     00:07:12   6.20  
10     00:02:39   2.39  
11     00:14:01   11.37  
12     00:06:14   3.49  
13     00:03:20   3.16  
14     00:01:20   1.96  
15     00:06:52   7.05  
16     00:25:01   101.19  
17     00:07:51   12.32  
18     00:02:11   3.50  
19     00:03:13   2.41  
20     00:20:22   30.92  
21     00:09:56   13.50  
22     00:04:38   3.87