Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2016

Résistance à la conscience

resist.jpg

Maudits pauvres, ils nous gâcheraient notre belle résistance!

  Manipuler les réseaux sociaux pour stopper ou encourager des crises, détourner l'attention, désinformer est une activité à plein temps et même un métier souvent payé par un contribuable ignorant cette profession démocratique (à la sauce républicaine pas celle d'un Chouard) dans les pays occidentaux.

A cette fin, différentes méthodes sont utilisées, elles peuvent même bien gérées renverser le sens des mots et servir la propagande. Il y a des sujets moteurs, la GPA, la corrida, l'islamisme, l'Algérie... Les naïfs, les jeunes démarrent au quart de tour et se déchirent, gobant tout et n'importe quoi. Le principal est de distraire des sujets importants (les décisions qui changent notre vie avec la macro-économie et la politique étrangère), d'empêcher toute recherche et réflexion en jouant sur l'émotion et  au final, de tuer la prise de conscience.

A titre d'exemple, voici une vidéo qui circule et qui doit vous interpeler sous peine d'être réac, macho, donc populiste donc facho etc. De quoi s'agit t-il ? Rien moins que de faire passer la soif de consommation à l'occidentale de bourgeoises pakistanaises pour ce qu'elle n'est pas, un acte de résistance.

Car cette revendication consiste à pouvoir sans risque boire des sodas à la terrasse des cafés. Si personne de bon sens ne soutiendra l'agression de ces personnes pour une telle activité, on se demande bien s'il s'agit de résistance car un acte consommation est avant tout privé. Mais rendre le privé public et dissimuler l'action publique au regard de celui qui paye la note est de l'ordre des choses.

Car dans un pays où des millions de personnes crèvent de faim, dans un pays ou les drones américains tuent par centaines depuis des années femmes et enfants en tombant régulièrement sans déclaration de guerre, la priorité  réside t-elle dans le loisir de bourgeoises geignant leur peine dans des tweets en américain ?

Je suis cependant certain que le message aura son lot de poires, de militant(e)s concernés par cette horreur qui relègue bombardements, inondations et famines loin au dernier plan. D'ailleurs, on se demande bien pourquoi les médias traitent des manifestations contre la loi El Khomri devant de tels drames qui tirent des larmes (imaginez les actionnaires du secteur cola !).

neuneus.jpg

Parfois la tache permet de faire la lumière

Si on ne sait s'il faut rire ou pleurer de cette farce grossière, on constate que l'incohérence à force d'être matraquée gagne aussi nos rues. Ainsi, ce 14 juin, on pouvait voir des extrémistes souiller les murs à 50 cm de CRS indifférents.

Oui cette belle extrême gauche se disant anticapitaliste montre bien comment elle sert la population,. le touriste donnant du travail étant rejeté, toujours en américain car on utilise la langue de celui qui commande (et paye les cadres mais chut !) mais on souhaite la bienvenue aux migrants pseudo réfugiés faisant baisser les salaires mais pas le chômage. Tout est dit.

 Non, franchement, après avoir bien réfléchi, on ne suivra pas les médias ou les bobos émus dans cette fausse résistance qui ne vise  en rien à s'opposer aux agressions dont est victime la population du pakistanaise pas plus qu'on ne marchera dans la manipulation de casseurs ne servant pas, bien au contraire, les revendications justifiées des salariés français.

Le show n'encourage en rien une quelconque résistance alors que dans tout l'Occident intellectuels et lanceurs d'alertes découvrent la prison, les persécutions financières et la triste nécessité de l'exil. Là devrait être la mobilisation, la fraternelle solidarité.

Les parodies dégradantes médiatisées visent juste à promouvoir une collaboration au service d'un ordre marchand étranger.

Les citoyens conscients n'ont plus l'âge du cirque qu'ils ne marchent pas au pas de l'oie.

13:52 Publié dans Actualité | Tags : propagande, facebook, pakistan, khomri, manifestation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

14/06/2016

Mobilisation et éveil contre la loi El Khomri

 

14062016 Paris.jpg

"J'ai participé à toutes les manifs depuis mars, parce que je veux vivre dignement et pas survivre. Je veux le retrait pur et dur (de la réforme). Ça s'arrêtera seulement quand il y aura le retrait" Aurélien B. 26 ans, technicien dans le secteur de l'énergie.

La très forte mobilisation parisienne du jour contre la dangereuse loi El Khomri ne s’essouffle pas malgré la météo, les menaces peu voilées des politiciens, la manipulation terroriste. C'est même le plus grand rassemblement depuis 3 mois. Souhaitons que cette salutaire expression populaire ne soit pas cassée trop vite ou que le citoyen reste sourd aux hiérarchies syndicales dont la trahison est depuis toujours une habitude.

La seule CGT a affrété plus de 600 cars et compte sur 1,2 million manifestants dans l'ensemble du pays. Le secteur de l'énergie où elle compte encore a connu des baisses de production dans plusieurs centrales , et des lignes haute tension coupées en région parisienne, 350.000 clients chanceux ont été basculés en heures creuses encore sur Paris. Laurent Berger, numéro un de la CFDT ou le pantalon est baissé depuis longtemps a lui défendu un projet équilibré...

Si le caractère destructeur de la loi n'est encore que superficiellement compris par les salariés et si la colère produite par ces mesures imposées par l'Europe ont été anticipées depuis longtemps (elle explique l'importation massive de faux réfugiés mais vrais migrants) il est heureux de voir marcher coude à coude aussi bien des étudiants que des ouvriers, des cadres (enfin !) que des artisans.

2 farceur.jpg

De la gauche à l'extrême droite financière ou comment virer en attendant de l'être.

Il est trop rare de voir une unité du peuple dans la rue pour la défense de ses intérêts. Le pouvoir se garde en général le monopole de cette union au service de larmoyantes farces idéologiques qui n'ont plus aucune actualité ou sont privées de légitimité nationale. Il est vrai que l'émotion au service de l'étranger ou d'abstractions présente moins de risque, autorise tous les mensonges et souvent de juteuses récupérations pour les copains des associations.

Alors, en complément de l'action sur les réseaux sociaux pour une fois utiles, souhaitons aux défenseurs du travail, du dialogue social refusé par le Système d'être présent nombreux dans les rues aussi longtemps que nécessaire car n'oublions jamais que l'essentiel de la richesse française ne vient pas de la bourse mais du travail des PME, PMI, des artisans, des salariés et que ce ne sont pas ni le chômeur ni l'esclave qui consomment mais celui qui a un emploi et la garantie d'un avenir.

 

15:57 Publié dans Actualité | Tags : manifestation, khomri, travail, trahison, syndicats | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

11/06/2016

Caméscope Panasonic HC-WX970 4k Ultra HD

 

970.jpg

 

Les moniteurs 4k se démocratisent cette année à grande vitesse et bien avant la période de Noël. Cette disponibilité n'est pas isolée car les caméscopes eux aussi débarquent et les produits abordable dans ce haut de gamme destiné au grand public sont loin d'être décevants. Alors faut-il craquer ? La réponse est clairement oui si vous n'avez pas encore un modèle Full HD car il est impossible de résister à la qualité d'image produite. Si vous disposez déjà d'un modèle Full HD peut-être penserez vous à le revendre avant d'être dépassé par la nouvelle génération numérique.

Ce caméscope 4k Panasonic HC-WX970 est pour le moins surprenant car on le trouve désormais à moins de 800€ ce qui n'est pas à la portée de toute les bourses mais une très bonne surprise pour un passionné. Réaliser des vidéos 4k était encore un rêve pour des pros il y a peu. Et ici nous avons un modèle très compact, polyvalent avec de bonnes photos (en équivalence 35mm 34,5 – 690,3 mm [3:2]/30,8 – 626 mm [16:9]/37,6 – 752,8 mm [4:3]) ce qui est un atout pour les consommateurs nomades.

L'image impressionne immédiatement par sa qualité, le résultat de la stabilisation, la possibilité d'utiliser le zoom optique (20X de base et 25X en 4K).  970 3.jpgLa caméra principale propose un capteur de 8,29 mégapixels mais une seconde caméra rotative est disposée au niveau de l’écran avec un capteur plus modeste de 5,27 mégapixels. Les deux pourront travailler séparément ou en parallèle ce qui permet de remercier le caméraman ou de mieux restituer une ambiance.

Caractéristique appréciable avant toute le Panasonic est compact et tout à fait adapté pour les tournages imprévus aussi bien pour le journaliste amateur qui en fera un bon usage en cette période de manifestation que pour le voyageur qui tient à rester discret. A ce niveau on aimera rapidement la fonction de commande via un smartphone android ou une tablette qui offre à distance bien des possibilités (La Panasonic Image App est aussi la solution pour. visualiser les photos et vidéos depuis son appareil connecté et pourquoi pas encore partager le contenu sans-fil sur la TV ou le PC).


Vidéo officielle

 Reste que ce caméscope est loin d'être parfait de base sur un point bien particulier car ce n'est pas la performance qui pose problème ici, ni l'interface mais l'autonomie car en mode 4k on se retrouve à court d'énergie en 30 minutes (il tiendra moins de 2 heures en Full HD). Il faudra donc prévoir outre les carte micro SD 128Gb (leur prix a heureusement baissé surtout si on cherche un peu) des batteries supplémentaires. Pour donner une idée, en 4K UHD à 72Mbits /seconde il y a de quoi remplir une carte 16Gb, pas de quoi tenir une soirée ou une cérémonie.

Autre réserve qu'il faut bien faire même si nous parlons d'un modèle de la gamme familiale, c'est l'absence de viseur. L'utilisation de l'écran LCD se normalise décidément.

 

4k compressée par Youtube (snif)

 Au rang des manques, on pourra aussi ajouter l'absence de HDR mode en 4K ou des débits de transfert vidéo pas des plus rapides. Mon mauvais esprit me fera ajouter le SAV parisien de la marque que je vous souhaite de ne jamais découvrir (mais il y a de quoi inspirer Laspales et Chevalier) d'autant qu'il en existe un à Bordeaux qui sera une alternative intelligente.


Dans un jardin

 Malgré ces critiques, les exemples vidéo rapides et amateurs sont parlants et assez représentatifs d'un caméscope d'un excellent rapport performance/prix et qui sera sans doute la référence un bon moment car pour pour trouver mieux coté image il faut vraiment chercher à 1000€ plus cher.

Qualité d'image incontestable (optique Leica Dicomar), stabilisateur hybride 5 axes efficace, zoom optique propre et de bons résultat même par basse luminosité (sans cette invasion massives de bruits habituelle) ne décevront pas dans ce modèle recommandé pour 2016. Sachez enfin qu'il va vite devenir rare car la nouvelle génération avec EVF est sortie (plus chère), le Panasonic HC-WXF991K avec l'ajout de l'EVF.

 

970 ac.jpg

Caractéristiques

13,9 x 6,5 x 7,3 cm

360g (sans batterie et carte)

Résolution vidéo: 3840 x 2160 pixels
Megapixels: 18,91
Formats d'enregistrement photos: JPEG, RAW

Mode photo : [16:9] 25,9 mégapixels (6784 x 3816), 14 mégapixels (4992 x 2808), 2,1 mégapixels (1920 x 1080)/[3:2] 20 mégapixels (5472 x 3648), 10,6 mégapixels (3984 x 2656), 2,0 mégapixels (1728 x 1152)/[4:3] 20,4 mégapixels (5216 x 3912), 10,9 mégapixels (3808 x 2856), 0,3 mégapixels (640 x 480)


Formats vidéo: AVCHD (format audio: Dolby Digital 2ch), MP4 (format audio AAC 2ch), iFrame
Focus: 20X mise au point manuelle et 1400X numérique (le zoom intelligent fait que vous optenez un X25 en 4K et un X40 en Full HD)


4K, Las Vegas de nuit, impressionnant

Audio : AVCHD : Dolby Digital (5.1ch / 2ch)/iFrame, MP4: AAC (2ch)
Support d'enregistrement: SD / SDHC / SDXC (je recommande les 128Gb Lexar LSDMI128B1EU633R)
Stabilisation de l'image: HYBRID OIS + avec mode actif, OIS Lock, Level Fonction Shot
Viseur: écran LCD de 3 pouces
Connectivité: USB 2.0, HDMI 1.4, vidéo / audio, entrée microphone externe

1080/50p (28 Mbits/s / VBR), (1920 x 1080/50p)/PH (24 Mbits/s / VBR), (1920 x 1080/50i)/HA (17 Mbits/s / VBR), (1920 x 1080/50i)/HG (13 Mbits/s / VBR), (1920 x 1080/50i)/HE (5 Mbits/s / VBR), (1920 x 1080/50i)/MP4/2160p (72 mégapixels) (72 Mbits/s / VBR), (3840 x 2160/25p)/MP4/1080p (50 mégapixels) (50 Mbits/s / VBR), (1920 x 1080/50p)/MP4/1080p (28 mégapixels) (28 Mbits/s / VBR), (1920 x 1080/50p)/MP4/720p (9 mégapixels) (9 Mbits/s / VBR), (1280 x 720/25p)/iFrame (28 Mbits/s / VBR), (960 x 540/25p)

Durée d'enregistrement avec la batterie fournie : Env. 55 min (mode 50p)/Env. 55 min (mode PH)/Env. 55 min (mode HA)/Env. 55 min (mode HG)/Env. 55 min (mode HE)/Env. 50 min (MP4 50 mégapixels)/Env. 55 min (MP4 28 mégapixels)/Env. 1 h 00 min (MP4 720p)/Env. 1 h 00 min (iFrame)/* Twin Camera désactivée

18:44 Publié dans Actualité, Camescope, Multimédia | Tags : caméscope, 4k, test, panasonic, hc-wx970 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

08/06/2016

Washington joue Clinton élue donc la guerre

russie,otan,guerre,propagande

 

 Si l'actualité se résume en France à l'Euro 2016, aux inondations, à de salutaires mouvements sociaux et au chantage au terrorisme pour les faire cesser, le monde ne cesse pas de tourner pour autant.

Ainsi, BFM TV sans doute en raison dérapage bien involontaire et à l'occasion de la tournée du président russe Poutine en Grèce l'existence de pressions de l'OTAN aux frontières russes. Tiens donc, on pensait jusque là que c'était la Russie qui avait envahi l'Ukraine avec ses divisions, renversé le régime en place reconnu internationalement et mis la main sur Kiev. On nous aurait menti...

Mais ces pressions puisque pressions il y a, sont bien réelles, avec des exercices des différentes armes chaque année plus proches des frontières russes et ce malgré les engagement pris à la chute de l'URSS. On se demande même si demain ils n'auront pas lieu comme en Turquie à l'intérieur même des frontières sous l'étiquette du terrorisme kurde ou tchétchène enfin, dans un premier temps.

Car il est clair que la situation se dégrade sur le sol américain où la barre des 100 millions de sans emploi a été largement franchie selon le BIT et on ne peut chasser éternellement les citoyens de la population active car la méthode utilisée actuellement produirait, à terme, un taux de chômage négatif ce qui fait désordre. Il ne s'agirait pas de mettre la puce à l'oreille de la presse économique française qui croit juré, craché, à la reprise.

Combien de temps dans de telles conditions faudra t-il tenir ? C'est à dire éviter de monter les taux de la FED, attendre un dérapage russe face aux crimes contre le Donetsk ou chez l'allié syrien. Combien d'avions de ligne ou de migs désarmés rentrant à leur base devront tomber ?

Il y a deux options en lice pour les présidentielles américaines. L'option Trump, celle du marchand qui espère optimiste, contre toute évolution capitaliste, le retour d'une industrie sur le sol américain et l'option Clinton pour qui comme autrefois la carte militaire sera comme dans les années 40 la solution pour tirer un trait sur les malversations financières, gagner la reprise et toujours plus de pouvoir, une optique suivie par bien des républicains... en privé.

En attendant, on ne perd pas de temps et les forces du premier affrontement (celles qui seraient éliminées facilement par les russes dans un conflit conventionnel) progressent vers leur destin, le meilleur moyen d'avoir leur avenir dans le dos.

russie,otan,guerre,propagande

La propagande reste la même, les premières victimes aussi.

 

A lire à propos de l'exercice Anaconda 2016 :

Dans les anneaux de l’Anaconda, «le plus grand exercice allié» militaire de l’Otan

par Manlio Dinucci

Aujourd’hui en Pologne commence l’Anaconda 16, « le plus grand exercice allié de cette année » : y participent plus de 25mille hommes de 19 pays Otan (USA, Allemagne, Grande-Bretagne, Turquie et d’autres[1]) et de 6 partenaires : Géorgie, Ukraine et Kosovo (reconnu comme Etat), de fait déjà dans l’Otan sous commandement USA  ; Macédoine, qui n’est pas encore dans l’Otan du fait seulement de l’opposition de la Grèce sur la question du nom (le même que celui d’une de ses provinces, que la Macédoine pourrait revendiquer) ; Suède et Finlande, qui se rapprochent toujours plus de l’Otan (elles ont participé en mai à la réunion des ministres des affaires étrangères de l’Alliance). Formellement l’exercice est sous conduite polonaise (d’où le « k » dans le nom en anglais «Anakonda»), pour satisfaire l’orgueil national de Varsovie.  En réalité il est sous commandement de l’US Army Europe qui, avec une « aire de responsabilité » comprenant 51 pays (y compris toute la Russie), a la mission officielle de « promouvoir les intérêts stratégiques américains en Europe et Eurasie ». Chaque année il effectue 1000 opérations militaires dans plus de 40 pays de l’aire.

Le US Army Europe participe à l’exercice avec 18 de ses unités, parmi lesquelles la 173ème Brigade aéroportée de Vicence. L’Anaconda-16, qui se déroule jusqu’au 17 juin, est clairement dirigé contre la Russie. Il prévoit « des missions d’assaut de forces multinationales aéroportées » et d’autres y compris dans l’aire baltique au bord du territoire russe.

A la veille de l’Anaconda-16, Varsovie a annoncé qu’en 2017 elle augmentera les forces armées polonaises de 100 à 150 mille hommes, en constituant une force paramilitaire de 35 mille hommes dénommée « force de défense territoriale ». Distribuée dans toutes les provinces à commencer par celles orientales, elle aura comme mission d’ «empêcher la Russie de s’emparer du territoire polonais, comme elle a fait en Ukraine ».

Les membres de la nouvelle force, qui recevront un salaire mensuel, seront entraînés, à partir de septembre, par des instructeurs étasuniens et Otan sur le modèle adopté en Ukraine, où ceux-ci entraînent la Garde nationale comprenant les bataillons néo-nazis. L’association paramilitaire polonaise Strzelec, qui avec plus de 10mille hommes constituera le nerf de la nouvelle force, a déjà commencé son entraînement en participant à l’Anaconda-16. La constitution de la force paramilitaire, qui sur le plan intérieur fournit au président Andrzej Duda un nouvel instrument pour réprimer l’opposition, participe à la montée en puissance militaire de la Pologne, avec un coût prévu de 34 milliards de dollars d’ici 2022, encouragée par USA et Otan en fonction anti-russe.

Lire la suite sur Mondialisation.ca

19:15 Publié dans Actualité | Tags : russie, otan, guerre, propagande | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |