Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2017

Show must go on

 

terreur,manipulation,médias,désinformation

Le Capitalisme se moque hélas de la réalité des victimes

 Le spectacle capitaliste est entré dans sa phase terminale et le seul moyen de détourner l'attention d'une ruine inévitable, inscrite dans des chiffres accessibles à tous, va exploser dans toute son horreur de plus en plus souvent. Le chaos est en effet la seul arme dans un monde ou la technologie rend la guerre au niveau des grandes puissances impossible. Sans guerre l'espoir d'une reconstruction, d'une reprise n'existe pas. La méthode traditionnelle illustrée par deux guerres mondiales appartient au passé. En outre, le temps mort de capitalisme industriel voulu par Trump a été refusé par le secteur financier qui contrôle l'intégralité des médias mainstream mais aussi la totalité de l'Europe de l'Ouest.

L'escalade sanglante va donc continuer.

Dans ce cadre, le mensonge toujours plus énorme n'est pas un dérapage ni un incident mais une norme qui ne fait que prolonger une survie sans ça impossible. Il est l'outil servant à attiser et construire les tensions ethnico-religieuses destinées à se substituer à celles, économiques et sociales, menaçant le pouvoir en allant jusque à la mise en place de la Terreur (qu'on ne confondra pas avec le désuet terrorisme séparatiste ou mafieux) .

Lorsqu'on nous dit, pour une fois avec franchise qu'il faudra s'y habituer, c'est ainsi qu'il faut voir les choses car le problème n'est en rien externe mais intégralement, totalitairement, interne.

Il ne faut donc pas s'étonner ni s'indigner mais se poser la question de la durée de cette phase appelée à connaître de la surenchère car la violence, comme toute drogue, implique des doses de plus en plus fortes pour maintenir le peuple dans la peur, dans la soumission, dans la nuit de ignorance.

 

A lire :

CNN a-t-elle mis en scène une manifestation à Londres contre le terrorisme islamiste ?

Après l'attentat terroriste à Londres qui a fait sept morts et 48 blessés, la chaîne américaine CNN est accusée d'avoir organisé une fausse manifestation contre le terrorisme.

Le 4 juin, au lendemain de l'attaque de Londres, la journaliste du Daily Mail Katie Hopkins, a posté une vidéo sur Twitter, se demandant si la chaîne américaine CNN n'avait pas créé de toutes pièces une manifestation contre l'islamisme.

Sur la vidéo, on peut voir la journaliste de CNN Becky Anderson, debout au coin d'une rue, micro en main, attendant que des manifestants remplissent le périmètre. 

Les manifestants arrivent, pour beaucoup des femmes voilées arborant des pancartes sur lesquelles sont inscrits des slogans comme «Daesh ne passera pas» et «L'amour vaincra».

Mais plusieurs personnes semblent diriger leurs mouvements, agitant leurs mains, comme pour indiquer aux «manifestants» où se placer, sans que l'on distingue s'il s'agit de journalistes, de spectateurs ou d'autres manifestants.

«CNN en train de broder une histoire, juste devant vos yeux», dit le tweet de la journaliste du Daily Mail.

Lire la suite sur RT.com

 

09:39 Publié dans Actualité | Tags : terreur, manipulation, médias, désinformation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

05/06/2017

Sorties cosplay geek Star Wars juin 2017

 

cosplay,geek,conventions,goodies,séries

Depuis la première saga les Ewoks ont changé mais qui s'en plaindra ?

 

Salon Gametech, Saint-Chamond (42) 10-11 juin 2017  07.jpg  Modélisme, nouvelles technologie, cosplay, jeux immersifs, animations axées jeu sur le lieu-dit La Varizelle, espace de 15000.
 Digital Game’Manga Show à Strasbourg (67)  10-11 juin  

dgms.png

 Dans le Hall Rhenus, tournois, jeux vidéos, cosplay, dédicaces, goodies, shopping, japanim, European Cosplay Award... Une 3e édition très riche!
 Le Sanctuaire de la Culture Geek à Pierre-Bénite (69) le 10-11 juin  

PB.jpg

Organisé par l'association STAR LEADER près de Lyon dans le Complex Roger et Samuel PAILLAT, rue Jules Guesde 69310 Pierre Benite. Au menu très séries et SF, Star Wars, Dr Who, Star trek, Stargate, Sanctuary, Torchwood, Games of Thrones mais aussi des boutiques pour vos produits dérivés et des invités suprise ...
 Happy Ending Convention à Roissy en France (95) les 17-18 juin  

HEC.jpg

 Rencontre pour fans limitée à la rencontre des acteurs de la série Once Upon a time.
 A Place To Geek, 30 juin-7 juillet, Asnières-la-Giraud (17)  

Cosplay, Geek, conventions, goodies, séries

 Jeux de rôle, cosplay, barbecue, espaces ludiques, retro gaming, ateliers, piscines... et pour cette 3e année dans le Domaine de la Laigne des houveautés dont un village viking, et un terrain de Quidditch Moldu !

13:31 Publié dans Actualité, Loisirs Jeux Salons | Tags : cosplay, geek, conventions, goodies, séries | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

31/05/2017

Enfin le Wi-Fi gratuit dans les lieux publics

wifi,gratuit,wifi4eu,europe

 

Il s'agit depuis des années d'un serpent de mer surgissant à chaque élection et plaisant à la jeunesse mais peut-être va t-on enfin assister à quelque chose de concret. Le Parlement européen, le Conseil européen et la Commission européenne se sont enfin entendus autour du projet WiFi4EU discuté publiquement depuis deux ans et un projet d'accord, son financement, son déploiement pour l'introduction de points d'accès Wi-Fi gratuits dans les lieux publics en Europe serait établi:

European Commission - Press release

Digital Single Market: EU negotiators agree on the WiFi4EU initiative

Brussels, 29 May 2017

The European Parliament, the Council and the Commission reached tonight a political agreement on the WiFi4EU initiative and its funding which supports installing free public Wi-Fi hotspots in local communities across the EU: in public squares, piazzas, parks, hospitals and other public spaces.

As stated by Commission President Jean-Claude Juncker, the WiFi4EU initiative will contribute to the vision of having "every European village and every city with free wireless internet ac­cess around the main centres of public life by 2020."

Vice-President in charge of the Digital Single Market Andrus Ansip welcomed tonight's agreement and said:"The Digital Single Market strategy aims to build a fully connected Europe where everyone has access to high-quality digital networks. The WiFi4EU initiative will improve connectivity in particular where access to the internet is limited. WiFi4EU is a welcome first step, but much more needs to be done to achieve high-speed connectivity across the whole EU territory – such as improving Europe-wide coordination of spectrum and stimulating investments in the high-capacity networks that Europe needs."

The political agreement includes a commitment by the three institutions to ensure that an overall amount of €120 million shall be assigned to fund equipment for public free Wi-Fi services in 6,000 to 8,000 municipalities in all Member States. The specific sources of the funding will be finalised in the ongoing legislative discussions on the review of the current Multiannual Financial Framework programme. Local authorities will be able to apply for funding once the system is set up. 

In practice, local public authorities (municipalities or groups of municipalities) wishing to offer Wi-Fi in areas where a similar public or private offer does not yet exist will be able to apply for funding via a simple and non-bureaucratic process. A grant allocated in the form of vouchers will be used to purchase and install state-of-the art equipment, i.e. local wireless access points, while the public authority will cover the running costs of the connection itself. 

Background
 
Announced by President Juncker in his State of the Union Address in September 2016, the WiFi4EU initiative is part of the ambitious overhaul of EU telecoms rules including new measures to meet Europeans' growing connectivity needs and boost Europe's competitiveness.
 
The Commission reviewed recently its Digital Single Market strategy – one of the top priorities of the Juncker Commission – taking stock of the progress made, but also calling on co-legislators to swiftly act on all proposals already presented. The EU has been quick to achieve important agreements on the end of roaming charges on 15 June 2017 for all travellers in the EU, on the portability of content which will allow as of early 2018 Europeans to travel with the films, the music, the video games or the e-books they have subscribed to at home or on the release of the 700 MHz band for the development of 5G and new online services. On remaining proposals, the final outcome is now negotiated in the European Parliament and the Council.

 Il faut néanmoins se garder de tout enthousiasme exagéré car si un premier budget de 120 millions d'euros pour la période 2017-2019 est prévu cela ne concerne que 6 000 à 8 000 points, ce pour l'ensemble des États membres et dans une limite de 50 millions de connexions par jour. Autant dire que la bibliothèque municipale de Montcuq (46800) ne sera pas équipée demain.

D'autant que le projet est plombé d'avance par l'interdiction faite aux collectivités locales de concurrencer des offres similaires déjà existantes publiques ou privées mais impose de fournir des accès haut débit (supérieurs à 30 Mbps). Déjà on a du mal à y croire.

Ajoutons que la maintenance, les coûts d'abonnement mensuels seront à la charge des autorités publiques. A mon humble avis, cela sent surtout la juteuse sous traitance par des sociétés amies.

Coté pratique, le Parlement européen spécialiste de la vente du rêve s'est pour la peine fendu d'un communiqué assurant que des garanties ont été introduites pour les données à caractère personnel (de quoi mourir de rire) et qu'un système d'authentification unique valable dans toute l'Union européenne facilitera l'accès au système.

Si le projet fait sens pour les étudiants mais aussi les personne hospitalisées actuellement matraquées pour avoir le droit de communiquer, on attend de voir et à mon avis, on ne rasera pas encore gratis avant des années.


08:31 Publié dans Actualité | Tags : wifi, gratuit, wifi4eu, europe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

24/05/2017

Affaire Hanouna : Les indignés contre le peuple

censure,lobbies,spectacle,manipulation

La censure paternaliste d'autrefois serait le paradis face à l'inquisition contemporaine

On aurait pu penser qu'il y avait d'autres sujets d'actualité dans un pays en faillite et en route pour la sortie de l'histoire mais l'évolution et l'analyse de ce qui n'aurait pu être qu'un insignifiant fait divers, ne méritant pas une ligne dans un hebdomadaire people, change la donne. 

On commence en effet à comprendre la fonction de cette rocambolesque histoire Hanouna amplifiée d'une manière inédite. Il s'agit rien moins que d'une occasion supplémentaire de renforcer le pouvoir du second lobby de France si utile à la régression de la liberté d'expression mais aussi au passage de la vie privée sous le contrôle de l'état, en faisant de celle ci un sujet de débat qui n'a aucune raison d'être.

Et cet objectif de censure donc de service du système de domination capitaliste est vital pour le pouvoir.

Bien entendu qu'on ne se trompe par sur le qualificatif second lobby de France. Il ne s'agit pas de statuer sur un poids électoral ou démographique mais bien d'évoquer un poids à la mode, un poids purement virtuel et médiatique ne représentant au final qu'une poignée d'individu et même pas ceux qui sont prétendument représenté (de l'ordre de 1% ce qui déjà devrait faire réfléchir sur le plan du poids dans les médias et le débat public).

C'est d'ailleurs ce qui explique sa force, son inexplicable autrement unité et son financement largement public.

Crédibiliser des persécutions virtuelles, culpabiliser le peuple, c'est une recette qui a fait ses preuve depuis la fin des années 70. Nous en payons aujourd'hui le prix par la ruine, l'état d'urgence permanent, la censure (numérique car on peut considérer l'information mainstream comme morte) et ce qu'il faut bien appeler la dictature indéboulonnable par les urnes.

Derrière l'indignation des pigeons, il y a un bruit de bottes.

cinéma.jpg

Au final un débat entre lobbies autorisés dont le peuple est exclu

 

A lire :

Canular homophobe : Cyril Hanouna estime que «ce sketch n'avait pas lieu d'être»

Après l'ouverture d'une procédure de sanction contre C8 et le retrait d'une cinquantaine d'annonceurs, Cyril Hanouna a publié une lettre ouverte dans laquelle il dit regretter la séquence jugée homophobe diffusée lors de son émission.

L'animateur vedette de C8 Cyril Hanouna, visé par des milliers de plaintes de téléspectateurs après la diffusion d'un canular jugé homophobe, a fait son mea culpa dans une lettre publiée sur le site de Libération.

«Si ce canular n'a pas fait rire chacun avec tous et au contraire est apparu comme pouvant accentuer l'homophobie alors, c'est qu'au final, ce sketch n'avait pas lieu d'être», écrit- il, en présentant «encore une fois toutes [ses] excuses et en premier lieu, à toutes celles et ceux qui ont été blessés, peinés ou choqués», dans cette lettre mise en ligne le 23 mai au soir. 

«Aujourd'hui, en France, des homosexuels souffrent encore trop du rejet. Ce sketch est allé trop loin. Je n'ai jamais voulu les stigmatiser d'aucune manière», poursuit l'animateur de Touche pas à mon poste, qui a décidé de se «rapprocher des associations, pour que ces derniers jours servent à toutes et tous pour avancer».

Lire la suite sur RT

 

10:23 Publié dans Actualité | Tags : censure, lobbies, spectacle, manipulation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |