Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2016

Acer Predator 32" LED XB321HKbmiphz

acer,predator,led,4k,moniteur,g-sync

acer,predator,led,4k,moniteur,g-syncLa passion a t-elle un prix ? Non, surement pas et c'est bien l'avis de quelques passionnés qui demandent dès aujourd'hui conseil pour un moniteur capable d'afficher une belle image au delà du WQXGA. Le sujet reste délicat car un moniteur va dans de telles dimensions servir au photographe mais aussi au joueur (avec ses exigences) et parfois même à travailler (il y a des pervers).

Les écrans 4K sont encore un sujet de dispute et d'absence de norme entre les constructeurs de carte graphique et chacun y va de sa solution pour le rafraichissement, éviter saccades et autre cisaillements. Les solutions peuvent être gratuites ou payantes ce qui n'est pas une solution bien vue par l'acheteur surtout quand le prix des écrans adaptés à la 4k et donc 30" et plus (n'aller pas prendre une taille inférieure) flirte ou dépasse allégrement les 1000 voire 2000€.

Le modèle que nous avons retenu n'est pas pour le professionnel exclusif de l'image (le design sans doute réalisé par un transfuge de Ferrari est significatif) mais pour le particulier, il reste donc abordable pour un passionné qui se prépare à l'arrivée des nouvelles cartes graphiques mono-processeur Nvidia.

acer,predator,led,4k,moniteur,g-sync

acer,predator,led,4k,moniteur,g-syncLe Predator XB321HKbmiphz (non probablement tiré du patois Centauri) propose une résolution ultra HD (3840X2160) on peut donc compter sur des images impressionnantes de détail malgré les 81 cm de diagonale. La dalle IPS prétend avec audace à un taux de réponse de 4ms qui en réalité sera bien que supérieur largement suffisant pour les joueurs et à un rafraichissement à 60 Hz. La fonction G-Sync Nvidia prend ici toute son importance car elle va se substituer au scaler pour synchroniser le nombre d'images par seconde avec celui offert par votre carte graphique en maintenant la valeur adaptée entre 30 (en dessous ça scintille) et 144 Hz (au delà ça ne sert à rien).

Au final la solution évite de forcer le travail des cartes modestes en visant à chaque la meilleure fluidité. L'OSD est classique (Réglage de la langue des menus, luminosité, contraste, gamma, température des couleurs, saturation et couleur 6 axes, des modes de jeu avec 3 profils disponibles, Dark Boost et enfin Aim point) mais comme toujours en 2016 on règlera avant tout à travers le pilote de sa carte graphique et ses logiciels

Sur le plan plus physique le look du moniteur se distingue par un pied original, la possibilité d'un ajustement en hauteur sur 12cm et une inclinaison de -5° à +25°. Pour l'orientation il faudra s'en passer, les économies sont passées par là. Le moniteur est muni d'un Hub USB 3.0, d'un connecteur DisplayPort (le câble est joint) et un câble USB est aussi dans le package. Le tout s'accompagne d'une garantie constructeur de 2 ans et d'une belle facture de 979€. Avec une très bonne restitution des couleurs (ici chaudes), la possibilité d'assombrir ou d'éclairir pour certains jeux avec des profils (black enhancer) accessibles voilà un écran recommandable pour les loisirs.


L'intérêt de la 4K demeure assez limité sur le plan des films mais pour le joueur qui veut avoir autre chose à l'écran (navigateur, Teamspeak etc), le photographe et l'amateur de documentaires, il existe déjà.

Caractérisitiques

32" 16/9

Dimensions 462 x 737.90 x 299.90 mm (H x l x P)

Poids 11.3 kg

Fixation Vesa 100 x 100 mm

Consommation environ 56W et 0.49 en veille

2 HP (2 x 2W)

IPS LED

3840 x 2160 à 60 Hz

Angle vision 178°

Luminosité 350cd/m2

Nvidia G-sync

Réduction de la lumière bleue Blue Light Filter

Contraste 1 000 : 1 (Typique)
100 000 000 : 1 (Dynamique / Max) ou "ACM"

Entrée vidéo 1 X HDMI femelle, 1 X DisplayPort

Sortie audio jack 3.5mm

4 X USB 3.0

 

Un petit unboxing

13:03 Publié dans Actualité, Moniteur, Périphériques | Tags : acer, predator, 4k, moniteur, g-sync, test, 32" | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

21/04/2016

La République de l'échec

réalité,dogmatisme,déconstruction,socialisme,mensonge

République, laïcité, Europe, égalité, progrès, chance, richesse, haine, fascisme, genre... en  2016 le vocabulaire de l'arnaque tient en une poignée de mots.

Malgré les coups de matraques, les violences provoquées par une extrême gauche complice, la haine des médias, ces dernières années ont révélé à travers l'Occident de Wall Street à Madrid, d'Athènes à Paris, la montée d'une colère, de revendications légitimes de peuples trompés par un système marchand utilisant les politiciens pour imposer toujours plus d'exploitation, d'uniformisation, de destruction des cultures, des familles, des identités.

Le débat suivant, commenté avec simplicité et bon sens, souligne le déni de réalité, le mensonge systématique, l'aveuglement d'une classe dominante empêtrée dans le sophisme et la propagande la plus grotesque pour sauvegarder de juteux privilèges.

Si Zemmour n'est pas pertinent sur tous les sujets, on pourra apprécier cette fois son constat lucide face à un personnage ubuesque dont la logorrhée aussi maladroite qu'indécente représente bien une nomenklatura dont la disparition est heureusement inévitable en cas d'évolution démocratique.

Souhaitons alors que la nuisance rejoigne bientôt le rang des fossiles dans les musées car il y va de nos libertés, de nos droits et de notre survie économique et sociale.


Eric Zemmour face à Jean Christophe Cambadélis en débat sur BFM pour évoquer l'actualité concernant les questions migratoires et le communautarisme. Décryptage pour saisir les débats et les enjeux qui seront des sujets prioritaires aux prochaines élections à travers la libre antenne du lundi au vendredi de 21h à minuit sur www.metatv.org

11:41 Publié dans Actualité, Humour geek | Tags : réalité, dogmatisme, déconstruction, socialisme, mensonge | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

20/04/2016

Démocratie, guerre et autres contes de menterie

sim.jpg

 Parce que la plaie risque de durer et déteint de manière alarmante sur nos libertés, nos droits allant même jusqu'à perturber nos loisirs, il importe de ne pas négliger les interférences croissantes entre la politique occidentale et notre vie quotidienne.

Ainsi, au delà des répugnants attentats qui servent une propagande permanente n'épargnant plus personne même l'habitant du fin fond du Lubéron ayant pu espérer être tenu à l'écart, l'internaute doit faire face à une irruption de l'inquisition dans son quotidien.

Cela prend parfois des chemins détournés mais qui n'a pas remarqué l'apparition de demandes abusives, répétées dans son utilisation du Net ? L'anonymat pourtant clé du respect de la vie privée est désormais suspect. Il faut de plus en plus s'identifier, fournir son vrai nom, son adresse et tout cela doit être contrôlé et vérifiable avec un numéro de téléphone voire, pour notre sécurité, une carte bancaire qui connaîtra un prélèvement certes remboursé mais votre empreinte est ainsi prise.

Ce fichage encouragé par les politiques depuis des années est aussi visible par l'obligation de déclarations en ligne (impôts, RSA...) quand ce n'est pas l'arrivée suspecte de feuilles de paie numériques. A chaque fois ce sont des données, des mails qui sont récupérés et distribués désormais à une multitude de services croisant les informations.

La société numérique transparente est de fait de plus en plus obscure pour le citoyen dont l'intimité devient aussi virtuelle que son argent.

Afin de nous rappeler la source de mesures dont la violence est compatible avec la botte d'un État policier mais en rien avec la démocratie que l'Occident prétend défendre car il la piétine aussi bien à l'extérieur des frontières par le soutien au terrorisme contre la Syrie, le Yémen ou la défense des délires du régime de Kiev, voici un article de Tony Cartalucci relevant les incohérences factuelles concernant des affaires sanglantes utilisées pour abuser puis orienter l'opinion.   

PL.jpg

N'oublions jamais que le terrorisme vient de la Terreur, c'est à dire d'une politique étatique révolutionnaire menée au nom des valeurs qu'on prétend défendre en 2016. Cette Terreur n'a jamais hésité à torturer, tuer hommes, femmes, enfants quelques soient la quantité ou les moyens. Plutôt que de céder à l'émotion il est bon de se demander à qui va profiter le crime, derrière qui on veut nous faire défiler, quels actes ou guerres cela va autoriser et quelles privations de libertés on imposera sous prétexte de nous protéger. Car terrorisme et anti-terrorisme ont ce curieux point commun de vouloir faire taire le peuple. 

 

“Épingler et relâcher” : Programme terroriste occidental

13:23 Publié dans Actualité | Tags : démocratie, manipulation, terreur, propagande | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

16/04/2016

Génération du chaos

refugies.jpg

Propagande antiraciste et masochisme au service du capital. Le comble ayant été atteint par Karsten Nordal Hauken, politicien de gauche norvégien violé par un migrant et se sentant coupable de l'expulsion de son agresseur.

Lorsque la violence de rue devient un outil de gouvernement, il devient nécessaire de la produire en attisant les tensions ethniques, religieuses et bien entendu en renforçant la précarité par l'importation de main d’œuvre bon marché pénalisant directement les principales victimes de la crise par une concurrence imbattable car elle accepte n'importe quel salaire ou conditions.

L'effet de déplacement des nouveaux esclaves du capital est visible de la Scandinavie à la Grèce en passant par la Suisse.  Mais malgré des violences de plus en plus fréquentes et d'une intensité croissante, les bobos partisans de cette politique prendront-ils conscience de leur erreur. On en doute...


Altercation entre migrants sous le métro Stalingrad à Paris le 14 avril 2016. A l'usage des provinciaux encore épargnés par les bienfaits de la mondialisation imposée.

12:10 Publié dans Actualité | Tags : migrants, guerre, civile, stratégie, paris, violence | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |