Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2016

Sursis pour les blogueurs français

 république,numérique,censure,loi

Ce sera finalement un sursis pour le Web Citoyen, ce web des blogs de particuliers, des associations, ce web qui n'est pas contrôlé par l'état, les grandes entreprises, en fait le web français qui propose encore de l'information, de la culture, de l'humour et des critiques. Le poumon de notre ordre nouveau policier mis en place depuis les attentats justifiant censures et persécution des pensées dissidentes était en effet menacé par le projet de législation numérique.

Car nous pourrir la vie par des lois sociétales ineptes et ruiner depuis des années l'économie ou la politique étrangère d'un pays ne suffit plus à ceux qui nous imposent leurs lubies politiques, économiques et sociétales. Il s'agit de surveiller, dicter nos pensées et donc le virtuel, le numérique.

Au programme donc retour de la fumiste théorie-blague du genre à travers les subventions de développement de logiciels de loisirs (on sait comment les subventions ont déjà été une censure mortelle pour le cinéma de qualité) et aussi une intrusion bien plus grave, sournoise et peu compréhensible du grand public.

Il ne s'agissait rien moins que d'interdire l'utilisation de liens hypertextes sans autorisation du propriétaire du document cible (texte, vidéo, son etc) sous le prétexte facile, hypocrite de défendre une œuvre d'un acte de violation des droits. On aurait ainsi privé sites indépendants, blogs, réseaux sociaux de toute illustration ou référence vers un contenu sauf autorisation (bye bye la réactivité) et paiement.

Ce moyen, clairement une forme de censure, interdisait tout commentaire de textes, dérapages vidéos des grands médias, des discours etc, bref ce qui fait non seulement le buzz si craint comme sous l'Ancien Régime mais qui permet d'expliquer aux internautes ce qui se passe dans un secteur qui les intéresse ou dans l'actualité.

Avec cette interdiction, on en revenait vite au monopole de l'information par les seuls capables de payer des droits à savoir les entreprises, la presse subventionnée soit orientée et jamais pluraliste et donc tenue par l'état et les grands groupes commerciaux privés mais proches du pouvoir et dont l'existence est liée à l'attribution de fréquences par ce même État. Car qui accepterait de payer pour un retweet ou le partage d'un dessin sur Facebook ? On imagine la colère de ces géants du Net pourtant si utiles à la propagande du Système (Charlisme, localisation...), à ses opérations de destabilisation mais aussi au suivi et fichages des internautes si précieux quand un régime devient policier comme en... Ukraine. Mais hélas plus seulement là-bas.

Avec cet amendement, tout aurait été pour le mieux dans un Système déjà loin de toute forme de Démocratie et même de République depuis les violations constitutionnelles de l'an dernier.


Couper la parole d'une femme, la censurer alors qu'elle est invitée ce n'est plus anormal ni un manque d'éducation  en 2016 mais la norme du nouveau régime

Alors, on se sait pas trop pourquoi (sauf pression de géants du Net et de secteurs du renseignement) mais tant mieux, la secrétaire d’État Axelle Lemaire, touchée par la grâce a jugé qu'interdire les liens hypertextes sans l’autorisation des ayants droit était absurde et la parlementaire Karine Berger a renoncé à son projet clamant cependant son bien fondé. Elle aura été en avance sur son temps si la situation des libertés se dégrade avec le temps selon nos prévisions.

 Les blogs, portail indépendants ne vont donc pas périr faute de contenu à court terme mais on sait désormais ce qui leur pend au nez. Il faut dire que la fréquentation de sites d'oppositions fait de l'ombre aux grands médias et à la propagande d'état. La censure et l'absence de liberté d'expression deviennent trop visibles et couper les langues est mal vu de peuple. Le réactions immédiates, solidaires, des spectateurs auprès de personnes aussi différentes qu'un Zemmour, un Onfray, une Geneviève de Fontenay montrent assez bien l'exaspération de la population.

Afin de conclure ce dérapage qui a donné des frayeurs à plus d'un blogueur, Axelle Lemaire s'est empressée de botter en touche sur les boucs émissaires de tous les échecs gouvernementaux depuis des années, les liens menant à des contenus terroristes, pédophiles, racistes ou autres (terme qui n'engage à rien et qu'on se gardera bien de définir mais qui peut se traduire par dissidents et ceux que le pouvoir n'aime pas).

Je me garderais bien de défendre de tels contenus tout en notant avec malice que suivant cette virile parole notre habile politicienne pensant sans doute aller un peu loin dans l'improvisation ajoutait C’est une position personnelle. Mais on s'en doutait car omettre l'inoubliable dans cette liste, les obligatoires antisémites et homophobes... Ah de notre temps, on savait ses tables !

14:13 Publié dans Actualité | Tags : république, numérique, censure, loi, zemmour | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

19/01/2016

Les blockbusters 2016

 

cinéma,film,trailer,blockbusters,2016

Certains films portent bien leur nom, ce S.OS. fantômes est prévu cette année...

Comme chaque année, voici une petite sélection des grosses productions qui draineront les foules vers les salles obscures. Crise et sensation d'avant-guerre seront à coup sur la clé de records de fréquentation. Pour la qualité, c'est autre chose. On reste sur sa faim concernant quelques productions très bien protégées. Assassin's creed, La Cité perdue de Z, Three body problem.


Gods of Egypt


X-Men Apocalypse

 

Independence Day 2 Resurgence


Warcraft


Les animaux fantastiques


Rogue One: A Star Wars Story

 

Star Trek : Beyond


Zootopia


The Legend of Tarzan


Guardians


Admiral


Three Body Problem peut-être le film de l'année, sortira en juillet et annonce l'arrivée du cinéma chinois dans la science fiction. En attendant une vraie bande annonce, vous pouvez toujours lire la trilogie de Cixin Liu (en anglais).

12:45 Publié dans Actualité, Loisirs Jeux Salons | Tags : cinéma, film, trailer, blockbusters, 2016 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

15/01/2016

Disque hybride 2To SSHD Seagate

seagate,sshd,disque,stockage,hybride

 

Le disque hybride SSD Seagate associe les techniques des bons vieux disques durs et des SSD dans un disque à la fois abordable (environ 93€), silencieux et performant. Les joueurs, les créatifs, les personnes ne pouvant installer qu'un seul disque faute de place ou de budget seront donc comblé par ce modèle disponible depuis la fin de l'été 2013 mais qu'il était difficile de conseiller sans confirmation de fiabilité sur la durée des utilisateurs. Il était en effet possible de craindre un simple coup publicitaire.

Pour ceux qui ont un SSD, c'est un excellent disque de stockage.


Une publicité révélant que la cible est toutefois plus le loisir multimédia que l'entreprise

Sans entrer dans les détails, les performances se situent entre les biens connus Western Digital Caviar Black et les Velociraptor. Impressionnant étant donné le rapport prix/Go. La gestion du cache est particulièrement bien pensée et le Seagate le prouve au boot ou au lancement de vos applications favorites dont le temps de démarrage pourra être divisé par 4 après quelques utilisations (divisé par 2 pour la séquence de boot).  La technique Adaptive memory va détecter les programmes utilisés les plus fréquemment et lourds d'accès pour les copier sur la mémoire flash

Avec toutes ces qualités le disque a donc mérité sa place dans notre configuration recommandée.

 Caractéristiques

Modèle ST2000DX001

Serial ATA 6Gb/s (SATA Revision 3.0)

Capacité 2To

Format 3,5"

Vitesse de rotation 7200 RPM

Cache 64 Mo

8 Go de SSD type MLC

Temps d'accès moyen 12ms


La performance SSHD présentée par Seagate

 

10:44 Publié dans Actualité, Disque dur, Unité centrale | Tags : seagate, sshd, disque, stockage, hybride | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

12/01/2016

Placements, la bombe à retardement

danger.png

Nous avons avec de plus en plus de bloggers alerté sur le krach à venir depuis longtemps. Cette fois, c'est n'est rien moins que la Banque royale d'Ecosse (RBS) qui met en garde ses clients devant une année qu'elle prévoit  cataclysmique doublée d'une crise déflationniste mondiale.

Son message :Il est temps de vendre ses actions avant qu'il ne soit trop tard.

Pour les analystes de RBS, la situation des marchés est semblable à celle précédent la crise financière de 2008 et selon cette similitude, on pourrait connaître une perte de valeur atteignant 20% sur les marchés actions. Le pétrole  pourrait chuter à 16 dollars le baril (d'autant que la lutte saoudienne contre l'Iran est alimentée par les américains qui viennent de cesser de limiter leurs exportations pétrolières).

Nous pensons différemment.  La situation est bien pire qu'en 2008 avec une récession déjà visible, la mort de la croissance chinoise, l'échec des QE japonais et américains, un taux de chômage occidental record, en augmentation constante et rapide (20% aux USA). L'augmentation des ratios du racket de la Dette va mettre les pays à genoux et malgré ou plutôt avec la planche à billets, éponger les économies, créer une pauvreté de masse encore jamais vue,  dépassant celle de la crise de 1929.

actios,marché,bourse,crise,récession,déflation

Contrairement à ce prétend l'économie médiatique, il n'y a aucune reprise, la crise n'est pas temporaire, elle n'est pas de la responsabilité des Grecs ou des Chinois. Elle est logique et née des comportements spéculateurs, criminels des milieux financiers de Wall Street et de la City.

Concernant le marché actions, parlons franchement, il est surévalué de 60%. Les obligations de qualité conseillées comme refuge par RBS ne nous semblent plus une bonne solution d'autant que le particulier français peut toujours courir pour s'en procurer (obligations d'état).

Reste donc une solution, la conversion au plus vite en métaux précieux de vos placements et leur retrait des banques dans des sacs non scellés, permettant un contrôle du contenu.

Car n'en doutez pas, si le baril de pétrole chute sous les 20$ les conséquences directes seront outre les faillites d'une multitude de compagnies américaines celles de leurs assureurs puis des banques avec un effet domino mondial.

En général, les gouvernements organisent une guerre pour s'en sortir et détourner la colère populaire des responsables financiers.

On ne change pas une recette qui marche.

Alors demandez ce qui sera le plus utile dans votre poche, de l'or, de l'argent ou... du papier.

 

11:41 Publié dans Actualité | Tags : marché, bourse, crise, récession, déflation, actions | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |