Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2016

Génération du chaos

refugies.jpg

Propagande antiraciste et masochisme au service du capital. Le comble ayant été atteint par Karsten Nordal Hauken, politicien de gauche norvégien violé par un migrant et se sentant coupable de l'expulsion de son agresseur.

Lorsque la violence de rue devient un outil de gouvernement, il devient nécessaire de la produire en attisant les tensions ethniques, religieuses et bien entendu en renforçant la précarité par l'importation de main d’œuvre bon marché pénalisant directement les principales victimes de la crise par une concurrence imbattable car elle accepte n'importe quel salaire ou conditions.

L'effet de déplacement des nouveaux esclaves du capital est visible de la Scandinavie à la Grèce en passant par la Suisse.  Mais malgré des violences de plus en plus fréquentes et d'une intensité croissante, les bobos partisans de cette politique prendront-ils conscience de leur erreur. On en doute...


Altercation entre migrants sous le métro Stalingrad à Paris le 14 avril 2016. A l'usage des provinciaux encore épargnés par les bienfaits de la mondialisation imposée.

12:10 Publié dans Actualité | Tags : migrants, guerre, civile, stratégie, paris, violence | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

25/03/2016

Le chaos de la marchandise n'est pas viable

chaos.jpg

Les racines de la terreur ne sont pas celles vendues sur le petit écran et désormais dans les école (Lydie Arickx  “Les racines du chaos“).

Les horreurs que traversent les pays européens à un rythme de plus en plus effréné sont révélatrices de la stratégie de protection du pouvoir engagé par un système capitaliste peu imaginatif et fidèle à ses expériences passées. Mais peut-il faire autrement et pourquoi ne recommencerait-il pas ce qui lui a si bien réussi en 1914 puis en 1939. 

Les vies humaines n'ont jamais été sa préoccupation qu'elles soient lointaines ou proche. L'appartenance communautaire n'entre même pas en ligne de compte dans ce show là. Seules puissance et rentabilité comptent.

Mais malgré le rêve du transhumanisme, la robotisation en marche, l'endoctrinement, l'outil humain est encore faillible. Il peut permettre à la masse de comprendre, de voir car même celui qui tient la matraque pour nourrir une famille doit être un peu formé pour mieux servir.

Il peut alors s'étonner, constater, tirer des conclusions et du paradoxe peut naître la conscience.

A l'heure où tout prétexte est bon pour détourner le regard des bilans comptables qui annoncent l'effondrement de l'avoir, de la rente, alors qu'on s'efforce de dérouter une juste colère contre la honteuse réforme du Code du Travail en montant en épingle la tartarinade d'un provocateur s'étant fait taper sur doigts en provocant les forces de l'ordre, ceux chargés de la lutte sur le terrain contre la terreur saisissent soudain à la faveur de son inefficacité flagrante, sa fonction profonde et peut-être quel maître elle sert réellement car l'Orient n'est pas toujours celui que l'on croit.

dictature,police,armée,capitalisme

 Les Dessous du terrorisme - Qui dirige le monde par la peur . Wisnewski arrache le masque du discours que politiciens, médias vendent, matraquent, proclament comme une prétendue guerre contre la terreur. "Ce livre défend la thèse que ce que nous apprenons tous les jours par les médias à propos du terrorisme n'est que l'enveloppe externe d'un coffre-fort qui recèle un trésor brûlant : les secrets de la terreur. Je prétends que cette enveloppe n'est rien d'autre que ce que qu'il faut faire savoir à la population... Mais il ne s'agit nullement de ce qu'elle doit savoir, et probablement pas non plus de ce qu'elle veut savoir. " Institutionnalisée avec l'analyse officielle controversée du 11 septembre la lutte en perpétuel échec contre la terreur a permis la mise en place d'appel de sécurité encore jamais vus. Alors il devient légitime de se poser des questions car tout cela à un coût. A qui profite le terrorisme ? A quoi sert-il ? D'où vient cette propagation soudaine et mondiale ? Est-ce vraiment un hasard qu'après la fin du conflit Est-Ouest et la suppression de l'ennemi ancien, un nouvel ennemi ait immédiatement surgi ? L'analyse permet d'établir un bilan effrayant. La propagation de l'angoisse et de la terreur sert avant tout à établir un régime mondial incompatible avec la démocratie, les libertés, les droits de l'homme appuyé sur des structures autoritaires, l'établissement de la domination quasi religieuse et rentable de quelques-uns. Qui sont ces véritables instigateurs du terrorisme ?

A lire :

Tensions entre la Défense et l'Intérieur : un rapport sur l'opération sentinelle classifié

Remis à Manuel Valls, le 17 février, un rapport sur l’opération Sentinelle et l’engagement des armées dans la sécurité intérieure a été classé « confidentiel défense ». Il aurait fait resurgir des tensions latentes au sein de l'appareil étatique.

Le rapport, aussitôt classé «confidentiel défense», serait un retour d’expérience (retex) sur la mission des militaires dans le cadre de l’opération Sentinelle, et une série de «préconisations» sous forme de 22 recommandations, rapporte l’Opinion, qui aurait pu en connaître les grandes lignes.

Néanmoins, le rapport aurait souligné des divergences dans l'application des doctrines et les pratiques de la «coopération militaro-civile». D’un côté, la Défense explique qu’il faut faire face à une «menace militarisée» qui «est la même à l’intérieur et à l’extérieur des frontières», alors que de l’autres les usages démocratiques empêchent les militaires d’agir de manière identique sur le territoire national que lors de leurs opérations extérieures.

Auditionné par la commission d’enquête de lutte contre le terrorisme, un représentant des commissaires de la police nationale, regrette à ce sujet que, lors de l’attentat du Bataclan le 13 novembre, les militaires n’aient pas reçu l’ordre d’intervenir alors  l’attaque était en cours.

« Il y avait des gens de Sentinelle à proximité du Bataclan. Un gradé de la BAC se trouve près d’une porte de secours et dit aux militaires : "Allez ! On y va !" (…) Le détachement Sentinelle a dit : "Non, j’ai pas d’ordres pour bouger", a expliqué le représentant, rapporté par le Figaro.

Lire la suite sur RT.com

https://francais.rt.com/france/18005-tensions-entre-defen...

17:38 Publié dans Actualité | Tags : dictature, police, armée, capitalisme, chaos, stratégie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

01/12/2014

Private joke

moros.jpg

1898 les Etats-Unis achètent les Philippines 20 millions de dollars. Suivrons 10 années de massacres, tortures, viols et plusieurs centaines de milliers de philippins trouveront la mort. Le général Franklin Bell commandant le corps expéditionnaire précise au New York Times que juste autour de Luzon environ 600.000 personnes ont été tuées dans des opérations militaires ou étaient mortes de maladie.(En photo le massacre de Moros sur l'île de Jolo). Pour nous rassurer un autre général américain indique "Il sera peut-être nécessaire de tuer la moitié des Philippins pour que l’autre moitié de la population puisse être hissée à un mode de vie supérieur à ce que permet leur actuel état semi-barbare. " On se croirait en Ukraine démocratique non?

L'humour américain n'est pas le notre et il surprend à droite et à gauche de nombreux observateurs européens à l'occasion de la lecture de la la Quadrennial Defense Review 2014, une publication très suivie du département américain de la défense (leur ministère) dont l'ambition est de déterminer les objectifs stratégiques et détecter les menaces. Merci Internet, cela mérite le détour. Cette étude, très en retard cette année, est encore très axée sur l'Asie. On y dénonce les pratiques commerciales déloyales chinoises par la stimulation de l’économie et des exportations par des aides publiques. Il est vrai que les gentils américains ne feraient jamais ça par exemple dans le secteur aéronautique ou par l'espionnage et le chantage aux niveaux des entreprises et des classes politiques étrangères. Snowden n'aurait rien avoué à ce sujet mais passons. 

De manière synthétique, Olivier Delamarche sur BFM Business rappelle l'effet de l'économie financière dans laquelle le Japon a été poussé par les américains et aussi des QE qui arrivent en Europe.

Il est vrai que le déficit des États-Unis dans les échanges commerciaux avec la Chine est monté en 2013 à 318 milliards de dollars, et continue à augmenter et constitue un record mondial dans les échanges commerciaux entre deux pays. L'écart de valeur entre produit chinois et américains échangés est ainsi passé de 1 à 4 en faveur de la Chine et l'effet est visible et inquiétant à l'approche des présidentielles américaines. La reprise US que nos grands médias tentent désespérément de nous vendre est en effet totalement virtuelle et le taux de chômage n'est pas sous les 6% officiel mais au dessus des 18% réels si on regarde de près les chiffres du BIT. C'est si pratique de faire disparaitre le problème en réduisant la population active.

En outre, il faudrait quand même l'avouer, ce sont les entreprises américaines qui sans doute par patriotisme sont parties produire en Chine et achètent ensuite en surpayant à leurs filiales étrangères pour ne pas payer d'impôts en Amérique. De plus, une main d’œuvre américaine précarisée et en raison de la crise sous payée cela arrange peut être certains. Cerise sur le gâteau, le rapport se garde bien de dire que les investissements chinois aux USA ont dépassé en 2014 les investissements américains en Chine ce qui aide pourtant l'emploi.

bhopa.jpg

La catastrophe de Bhopal dans la nuit du 3 décembre 1984, à la suite de l'explosion d'une usine d'une filiale de la firme américaine Union Carbide produisant des pesticides et qui a dégagera 40 tonnes d'isocyanate de méthyle dans l'atmosphère de la ville. Elle fait en fait environ 25 000 morts selon les associations de victimes dont 3 500 morts la première nuit et une multitude dans les semaines qui suivent en raison de maladies provoquées par l'exposition aux gaz. Dans un article de 2010 du Washington Post le journaliste Paul Farhi évoque un bilan "d'au moins 12 000 personnes" pour la catastrophe. On compte aussi 300 000 malades directement liés à ce tragique événement.

Mais nous avons gardé le plus drôle pour la fin, le rapport s’inquiète de la la modernisation des forces armées chinoises, de la hausse suivie du son budget militaire atteignant 131 milliards de dollars cette année. C'est oublier le retard monstrueux de la Chine en matière de défense (pas de marine de guerre moderne et un porte-avion recyclé de l'ex-URSS, pas d'aviation de génération 4+, des missiles balistiques style années 60) et sa dépendance technique vis à vis de la Russie. Pas un mot par contre sur un budget américain lui de l'ordre de 1000 milliards de dollars avec pourtant une absence continentale d'ennemi et une population bien inférieure en nombre. Pas un mot non plus des 576 bases militaires américaines à l’étranger (Manlio Dinucci  le rappelle dans Il Manifesto) et de l'implantation constante de nouvelles bases qui comme par hasard encerclent la Chine.

En ce sens, Quadrennial Defense Review qui n'a peur de rien souhaite du Congrès une rallonge budgétaire afin que les États-Unis puissent accroître leur présence militaire dans la région Asie/Pacifique pour contrebalancer les capacités militaires croissantes de la Chine. En effet, 360000 hommes, 200 navires et 1500 avions, c'est sans doute insuffisant. Pour quelle raison au fait?

« Les Etats-Unis (selon QDR2014) et le Pentagone ont contribué, notamment dans les six dernières décennies, à la paix et à la prospérité de la région Asie-Pacifique ».

Des guerres de Corée au Viet Nam (2-3 millions de victimes) en passant par les crimes réguliers aux Philippines, au Japon, en Corée du Sud... et la ruine de ce même Japon dont on a même détruit l'autonomie en production de riz en passant par la catastrophe de Bhopal et les milliers de suicides d'agriculteurs indiens étranglés économiquement par un semencier bien connu, une paix et une prospérité comme ça, on s'en passerait volontiers!

oct 2014.jpg

Automne 2014 toujours au Philippine la population lasse des meurtres, viols, affaire de pédophilie, trafics de drogue demande le retrait des troupes américaines et manifeste suite à l'assassinat de Jennifer Laude, 26 ans, retrouvée étranglée. Un marine, Joseph Scott Pemberton est accusé.

 

12:58 Publié dans Actualité | Tags : asie, chine, amérique, prospérité, histoire, usa, stratégie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |