Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2020

Le parfum de la vérité

Paris, Bigard, histoire, avenir, sécurité

Il y a parfois dans l'air et aux deux extrémités du paysage un air nouveau, le sentiment que quelque chose chose ne tourne pas rond. A ce moment, l'aptitude à comprendre le réel peut provenir de la tête ou plutôt être confirmé par elle par la maîtrise du déterminisme historique.

Mais la perception humaine, celle du cœur, des tripes est loin d'être inférieure même si elle n'est pas capable de théoriser les évènements, elle sent la vérité, elle découvre un sens là où la créature égarée dans les aliénations marchandes, le virtuel, le transhumanisme, les chiffres n'est plus capable que d'éprouver un malaise.

Ce que dit l'humoriste Bigard est lourd de sens et l'échelle de la capitale française a peu d'importance tellement elle est représentative d'un phénomène de dégénérescence atteignant son stade terminal et d'une plus grande ampleur. Et on ne considérera pas la simple gestion calamiteuse de cette ville lorsqu'on parle de dégènérescence.



Tournée déprogrammée, accusée de promouvoir le viol, l'humoriste Jean-Marie Bigard, pour des blagues qu'il fait depuis 30 ans, est devenu un indésirable dans le milieu médiatique. Il accorde un entretien au magazine Valeurs Actuelles.

La prise de conscience de la mort prochaine du Capitalisme donc de ses produits d'aveuglement dérivés (démocratie, féminisme, genre...) commence à effleurer les neurones à l'international malgré des petites cellules grises bien loin de celles d'un Hercule Poirot.

Il ne faut pas croire que l'éveil style Gilets Jaunes soit uniquement français et toujours conscient de ses implications.

Certains aiment à dire que la peur doit changer de camp, s'ils n'ont pas compris l'aveu signifié par la violence des représailles chaque samedi sur les pauvres, le concept de westlessness plus démocratique car moins vrai, moins clair que celui de trouille conviendra parfaitement.

Le parfum de la vérité a une note de tête mais aussi de tripes et c'est aussi un faire-part.

A lire sur RT France

Conférence de Münich sur la sécurité

Un anglicisme, créé et mis en avant dans le rapport de sécurité de Munich 2020est présenté non seulement comme le thème de cette conférence, mais également comme la synthèse de la situation actuelle de l'Occident : il s'agit du concept de westlessness. Ce terme, analysé en profondeur dès le début du rapport, peut se définir par «un sentiment généralisé de malaise et d'agitation face à l'incertitude croissante quant à l'objectif d'un Occident durable», soit une version modernisée des thèses de l'essai Déclin de l’Occident écrit par le philosophe conservateur allemand Oswald Spengler (1880-1936)...

 

Un anglicisme, créé et mis en avant dans le rapport de sécurité de Munich 2020, est présenté non seulement comme le thème de cette conférence, mais également comme la synthèse de la situation actuelle de l'Occident : il s'agit du concept de westlessness. Ce terme, analysé en profondeur dès le début du rapport, peut se définir par «un sentiment généralisé de malaise et d'agitation face à l'incertitude croissante quant à l'objectif d'un Occident durable», soit une version modernisée des thèses de l'essai Déclin de l’Occident écrit par le philosophe conservateur allemand Oswald Spengler (1880-1936).

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/71281-conference-mu...
Conférence de Munich sur la sécurité : face au déclin occidental, la quête d'une stratégie commune 14 févr. 2020, 23:01

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/71281-conference-mu...
Conférence de Munich sur la sécurité : face au déclin occidental, la quête d'une stratégie commune 14 févr. 2020, 23:01

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/71281-conference-mu...
Conférence de Munich sur la sécurité : face au déclin occidental, la quête d'une stratégie commune 14 févr. 2020, 23:01

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/71281-conference-mu...

17:05 Publié dans Actualité | Tags : paris, bigard, histoire, avenir, sécurité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

29/11/2018

Portland-Paris même combat

Portland.jpg

Les choses inorganiques qui hantent cet affreux cloaque ne sauraient, même en se torturant l’imagination, être qualifiées d’humaines. C’étaient de monstrueuses et nébuleuses esquisses du pithécanthrope et de l’amibe, vaguement modelées dans quelque limon puant et visqueux résultant de la corruption de la terre, rampant et suintant dans et sur les rues crasseuses, entrant et sortant des fenêtres et des portes d’une façon qui ne faisait penser à rien d’autre qu’à des vers envahissants, ou à des choses peu agréables issues des profondeurs de la mer. Ces choses – ou la substance dégénérée en fermentation gélatineuse dont elles étaient composées – avaient l’air de suinter, de s’infiltrer et de couler à travers les crevasses béantes de ces horribles maisons, et j’ai pensé à un alignement de cuves cyclopéennes et malsaines, pleines jusqu’à déborder d’ignominies gangrénées, sur le point de se déverser pour inonder le monde entier dans un cataclysme lépreux de pourriture à demi liquide.  De ce cauchemar d’infection malsaine, je n’ai pu emporter le souvenir d’aucun visage vivant. Le grotesque individuel se perdait dans cette dévastation collective ; ce qui ne laissait sur la rétine que les larges et fantomatiques linéaments de l’âme morbide de la désintégration et de la décadence… un masque jaune ricanant avec des ichors acides, collants, suintant des yeux, des oreilles, du nez, de la bouche, sortant en tous ces points avec un bouillonnement anormal de monstrueux et incroyables ulcères (H. P. Lovecraft).

 Alors que l'état profond de France s'acharne sur les Gilets Jaunes avec ses qualificatifs les plus injurieux, il importe grâce à la seule source d'information crédible en 2018, Internet, de voir quel est le modèle urbain et sociétal défendu par la minorité dirigeante.

Cette minorité peuplant les fameuses métropoles globalisées et détenant la seule vérité par la force de l'argent donc de la loi est en effet bien loin sur la lumineuse route du progrès démocratique et marchand des 80% de gueux populistes, sans-dents, manifestant contre les taxes, pour le droit de manger, un emploi et surtout le droit de s'exprimer, souhait inapproprié car clairement haineux.

Si vous ne connaissez pas San Francisco, Paris... voici Portland et son enrichissante société ouverte, tolérante et bien entendu antifa.


Portland: Capital of Antifa, degeneracy and depression vue par P. J. Watson. Brandon Farley pour la vidéo. Soutenez sa chaîne: https://www.youtube.com/user/bfarley88 Twitter: https://twitter.com/PrisonPlanet Facebook: https://www.facebook.com/PaulJosephWa... Minds: https://www.minds.com/PaulJosephWatson Gab: https://gab.ai/PrisonPlanet

06:56 Publié dans Actualité | Tags : portland, paris, ville, occidentale, capitale, giletsjaunes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

06/08/2017

Tour de passe-passe

Tour.jpg

Dans la fausse Démocratie du vrai Capitalisme mondialisé, tout se vend ou se vendra. Vous trouverez donc le spectacle de l'émotion et la solidarité obligatoire entre la lessive et les couches et à Paris, on en tient une.

L'illumination de la Tour sert avant tout à matraquer les solidarités factices voulues par le Système de domination et sensées représenter l'avis totalitaire de la population. Cette illumination n'existe donc pas en solidarité avec la Syrie, le Yémen, la Libye, l'Irak... lorsque ses pays se libèrent du terrorisme (Alep) ou sont victimes d'attentats voire détruits.

Par contre quand des pays arment les Saoudiens, soutiennent et soignent les "rebelles modérés" ou bombardent des pays sans défenses, là c'est une autre histoire. Il est donc logique d'ajouter l'illumination marchande à la propagande vendue habituellement.

A lire :

Illuminée par le PSG pour l'arrivée de Neymar, la tour Eiffel au cœur des débats sur Twitter

Sur RT en Français

Alors que le PSG a illuminé à ses frais la tour Eiffel pour célébrer le transfert de Neymar, plusieurs internautes ont jugé indécent cette démarche d'ordinaire réservée aux circonstances tragiques. Pour d'autres en revanche, rien de plus normal.

Le samedi 5 août au soir, de 21h à 1h du matin, la tour Eiffel s'est illuminée aux couleurs du club de football Paris Saint-Germain (PSG), afin de célébrer le transfert du joueur brésilien Neymar vers ce dernier. Si la municipalité a fait savoir que les frais de cette illumination avaient été intégralement pris en charge par le club, son caractère relativement inhabituel n'a pas manqué de susciter de vives réactions sur Twitter.

Lire la suite sur RT

 

08:26 Publié dans Actualité | Tags : capitalisme, propagande, vulgarité, marchandise, paris | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

16/04/2016

Génération du chaos

refugies.jpg

Propagande antiraciste et masochisme au service du capital. Le comble ayant été atteint par Karsten Nordal Hauken, politicien de gauche norvégien violé par un migrant et se sentant coupable de l'expulsion de son agresseur.

Lorsque la violence de rue devient un outil de gouvernement, il devient nécessaire de la produire en attisant les tensions ethniques, religieuses et bien entendu en renforçant la précarité par l'importation de main d’œuvre bon marché pénalisant directement les principales victimes de la crise par une concurrence imbattable car elle accepte n'importe quel salaire ou conditions.

L'effet de déplacement des nouveaux esclaves du capital est visible de la Scandinavie à la Grèce en passant par la Suisse.  Mais malgré des violences de plus en plus fréquentes et d'une intensité croissante, les bobos partisans de cette politique prendront-ils conscience de leur erreur. On en doute...


Altercation entre migrants sous le métro Stalingrad à Paris le 14 avril 2016. A l'usage des provinciaux encore épargnés par les bienfaits de la mondialisation imposée.

12:10 Publié dans Actualité | Tags : migrants, guerre, civile, stratégie, paris, violence | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |