Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2020

D'un confinement à l'autre

covid, crise, confinement, système, faillite

«À moins que tous les pays n'adoptent des mesures de confinement, il faut s'attendre à une propagation encore plus large de l'infection. Aux États-Unis, nous avons un problème, l’épidémie n'est pas maîtrisée. Nous assistons à d'importantes épidémies au Brésil, en Afrique du Sud et maintenant en Asie. En fin de compte, nous ne sommes qu'au début de la pandémie qui va très probablement encore empirer, avant de reculer» (Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des allergies et maladies infectieuses (NIAID), un centre de recherche du Ministère américain de la Santé, Corriere Della Sera).

 A lire sur Sputnik:

Le volume des exportations de pétrole à l’échelle mondiale au plus bas depuis 9 ans, selon l’AIE

Dans le contexte de la crise du Covid-19 et de l’accord de l’Opep+, le volume des exportations de pétrole au niveau mondial sont en juin 2020 au plus bas depuis ces neuf dernières années, d'après le rapport mensuel de l’Agence internationale de l'énergie (AIE) consacré à la situation sur le marché du but récemment publié.

Selon le récent rapport de l’Agence internationale de l'énergie consacré à la situation sur le marché pétrolier mondial, les exportations d’or noir au niveau mondial ont chuté de 2,4 millions de barils par jour (Mb/j) en juin pour atteindre 86,9 Mb/j, soit le niveau le plus bas de ces neuf dernières années.

Ce qui implique : Au cours des dernières 24 heures, l'Organisation mondiale de la santé a enregistré 228.000 nouveaux cas de contamination à l’échelle mondiale, un nombre record depuis le début de la pandémie de Covid-19 en mars 2020.
 
Mais aussi :
 
Des chambres fortes pourraient bientôt être creusées dans la roche des montagnes suisses, rapporte Bloomberg. C’est en tout cas le projet avancé par la société Bruenig Mega Safe qui souhaite aménager de la sorte le massif du Brünig, au sud de Lucerne.
Les dirigeants prévoient de libérer sous la montagne une surface équivalente à 10 terrains de football. La capacité des chambres fortes varierait de 100 à 100.000 m3. Leur hauteur pourrait atteindre 90 mètres.
 
Ce n'est pas la mythologie Covid qui provoque la crise du Capital, c'est l'inverse.
 



Voilà la vérité du réel avec le Bulletin d'information scientifique de l'IHU - Nous avons le droit d'être intelligents !
Pr Didier Raoult, Directeur de l'IHU Méditerranée Infection.

08:42 Publié dans Actualité | Tags : covid, crise, confinement, système, faillite | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

04/06/2020

Rapport sur la crise capitaliste du Covid-19

cocu.jpg

Rapport du Ministère de l'intérieur en Allemagne ayant fuité il n'y a pas longtemps.
Voici quelques passages clés du rapport :
 
La dangerosité de la Covid-19 a été surestimée : apparemment, à aucun moment le danger que représente le nouveau virus n’a dépassé le niveau normal.
Les personnes qui meurent du coronavirus sont essentiellement celles qui, statistiquement, mourraient cette année, car elles sont en fin de vie et leur corps affaibli ne peut plus faire face à un stress quotidien aléatoire (y compris les quelque 150 virus actuellement en circulation).
Dans le monde, en un quart d’année, il n’y a pas eu plus de 250 000 décès dus au Covid-19, contre 1,5 million de décès [25 100 en Allemagne] lors de la vague de grippe 2017/18.
Le danger n’est évidemment pas plus grand que celui de nombreux autres virus. Rien n’indique que ce n’était plus qu’une fausse alerte.
Un reproche pourrait aller dans ce sens : Lors de la crise du coronavirus, l’État a prouvé qu’il était l’un des plus grands producteurs de fausses nouvelles. 
 
Le document :

13:32 Publié dans Actualité | Tags : covid-19, coronavirus, confinement, arnaque, désinformation, propagande, crise, mensonge, santé | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

10/05/2020

Guerre financière par le Covid-19 suite

covid,covid-19,montagnier,raoult,censure,virus,guerre,capitalisme,confinement,faillite

Pas encore mais c'est pour bientôt, en attendant la bête immonde tue encore, par le confinement par exemple.

 

Depuis plus de trente ans, les entreprises, les Etats et les ménages s'endettent, massivement. Nous sommes aujourd'hui dans la dernière partie d'une phase B de Kondratieff, lorsque le déclin virtuel devient réel, et que les bulles explosent les unes après les autres : les faillites se multiplient, la concentration du capital augmente, le chômage progresse, et l'économie connaît une situation de déflation réelle.

Mais, aujourd'hui, ce moment du cycle conjoncturel coïncide avec, et par conséquent aggrave, une période de transition entre deux systèmes de longue durée. Je pense en effet que nous sommes entrés depuis trente ans dans la phase terminale du système capitaliste. Ce qui différencie fondamentalement cette phase de la succession ininterrompue des cycles conjoncturels antérieurs, c'est que le capitalisme ne parvient plus à "faire système", au sens où l'entend le physicien et chimiste Ilya Prigogine (1917-2003) : quand un système, biologique, chimique ou social, dévie trop et trop souvent de sa situation de stabilité, il ne parvient plus à retrouver l'équilibre, et l'on assiste alors à une bifurcation.

La situation devient chaotique, incontrôlable pour les forces qui la dominaient jusqu'alors, et l'on voit émerger une lutte, non plus entre les tenants et les adversaires du système, mais entre tous les acteurs pour déterminer ce qui va le remplacer. Je réserve l'usage du mot "crise" à ce type de période. Eh bien, nous sommes en crise. Le capitalisme touche à sa fin.

Immanuel Wallerstein, fondateur du Centre Fernand-Braudel pour l'étude de l'économie des systèmes historiques et des civilisations de l'université de l'Etat de New York.

 

En attendant la loi de censure Avia du 13 mai qui imposera le silence sur la vérité du réel, voici la situation, celle qui permet de distinguer derrière le show Covid-19 les responsables, les coupables et les enjeux purement capitalistes et pas sanitaire de la guerre.

 

Italian Region Now Thinks it Already Had 1,200 Coronavirus Cases Before ‘Patient One’ Was Even Detected (Chris Tomlinson 

An analysis of the Italian region of Lombardy has found that the area had as many as 1,200 cases of Wuhan coronavirus before the official “patient one” was identified in February.

The first positively identified case was thought to have occurred on February 21st, but research claims that the first case actually occurred nearly a month before on January 26th. On that day, Milan alone had at least 46 cases out of the total of 543 across all of Lombardy, on what is being labelled “Day Zero”.

The first cases in Lombardy would have occurred just four days after the Chinese city of Wuhan, where the coronavirus is thought to have originated, went into lockdown, Italian newspaper Corriere Della Sera reports.

A lire en intégralité sur Breitbart.

 

L'histoire officielle du Covid a donc déjà du plomb dans l'aile !

Montagnier répond à Bercoff (Sud Radio) et démontre la manipulation du discours démocratique capitaliste officiel.

Luc Montagnier, est un biologiste virologue français. Il est membre des Académies des sciences et de médecine. Il a été professeur à l’Institut Pasteur, où il a dirigé l’unité d’oncologie virale de 1972 à 2000, et directeur émérite de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

Il est colauréat avec Françoise Barré-Sinoussi et Harald zur Hausen du Prix Nobel de physiologie ou médecine de 2008, pour la découverte, en 1983, du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) responsable du syndrome d'immunodéficience acquise (sida).

Ce qu'il confirme après des chercheurs Indiens n'est donc pas le discours d'un complotiste halluciné mais d'un chercheur confirmé de réputation mondiale.

L'origine du Covid-19 ou sont effet sanitaire peuvent sembler secondaire dans le cadre de la crise économique mais c'est oublier que le Covid-19 autorise aussi des évolutions étatiques allant de l'assignation à domicile de la population au marquage discriminatoire (par smartphone, puçage, bracelet électronique...), la troupe dans la rue, les drones, l'installation indiscutable de la 5G ou la sordide loi Avia de censure de la liberté d'expression du 13 mai imposée en douce et sans contestation possible.


Alexandra Henrion-Caude, est une généticienne de renommée mondiale., ancienne directrice de recherche à l'Inserm à l'Hôpital Necker. Elle nous explique tout ce qu'elle sait sur la pandémie.Très claire confirmation de l'analyse Montagnier.


Au sujet de l'arme destructrice de masse humaine, économique et sociale du confinement, partie 2.

 


=== CoVid 19/Didier RAOULT commence à REGLER ses COMPTES dans "L'Invité Politique" de Guillaume DURAND ! === 5 mai 2020 ===
Lapsus révélateur de Guillaume Durand (journaliste autorisé autant que Bercofff si on est bien informé) au tout début de l'entretien éclairant aussi son absence d'hostilité pour Raoult.
 
Il n'y a pas de crise du Covid-19 provoquant une crise financière, il y a la crise financière qui utilise un très accessoire Covid-19 par nécessité comme elle aurait utilisé autre chose (Tchernobyll 2.0, le terrorisme...) amenant à l'usage de l'arme de destruction massive du confinement ou à son équivalent mettant l'Europe à genoux et permettant de rapatrier les capitaux américains en Europe.

08:34 Publié dans Actualité | Tags : covid, covid-19, montagnier, raoult, censure, virus, guerre, capitalisme, confinement, faillite | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |