Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2021

Ceux qui se couchent et ceux qui se lèvent

zip.jpg

Le retour du réel est toujours sain et légitime, tout le contraire du politique

« Ce cœur qui haïssait la guerre… »

Ce cœur qui haïssait la guerre voilà qu’il bat pour le combat et la bataille !
Ce cœur qui ne battait qu’au rythme des marées, à celui des saisons, à celui des heures du jour et de la nuit,
Voilà qu’il se gonfle et qu’il envoie dans les veines un sang brûlant de salpêtre et de haine.
Et qu’il mène un tel bruit dans la cervelle que les oreilles en sifflent,
Et qu’il n’est pas possible que ce bruit ne se répande pas dans la ville et la campagne,
Comme le son d’une cloche appelant à l’émeute et au combat.
Écoutez, je l’entends qui me revient renvoyé par les échos.
Mais non, c’est le bruit d’autres cœurs, de millions d’autres cœurs battant comme le mien à travers la France.
Ils battent au même rythme pour la même besogne tous ces cœurs,
Leur bruit est celui de la mer à l’assaut des falaises
Et tout ce sang porte dans des millions de cervelles un même mot d’ordre :
Révolte contre Hitler et mort à ses partisans !
Pourtant ce cœur haïssait la guerre et battait au rythme des saisons,
Mais un seul mot : Liberté a suffi à réveiller les vieilles colères
Et des millions de Français se préparent dans l’ombre à la besogne que l’aube proche leur imposera.
Car ces cœurs qui haïssaient la guerre battaient pour la liberté au rythme même des saisons et des marées,
du jour et de la nuit.

Robert Desnos, 1943

16:03 Publié dans Actualité | Tags : sondage, réel, guerre, france, liberté | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

11/01/2021

Gab décolle

choisir la vie.jpg

«Notre trafic a augmenté de 753% au cours des dernières 24 heures. Des dizaines de millions de visites », a déclaré Gab en réponse à une question sur les vitesses de chargement lentes.
Le réseau de la liberté d'expression a annoncé qu'il mettrait dix nouveaux serveurs en ligne pour gérer l'augmentation du volume de trafic.
Gab a été la première alternative pour cause de censure de la liberté d'expression à Twitter. Il adopte une position ferme, autorisant tous les contenus légaux à l'exception de la pornographie. Les utilisateurs sont autorisés à contrôler leur propre expérience sur la plate-forme grâce à la création de filtres et de blocs de mots personnalisés.

10:12 Publié dans Actualité | Tags : gab, twiiter, facebook, dissidence, liberté, censure | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

13/05/2020

13 mai 2020 La liberté d'expression est débranchée

SOS.png

Toute restriction de la liberté d'expression est inhumaine.
 
Toute liberté réglementée par une loi est morte.
 
La démocratie est l'expression ultime du Capitalisme.

09:14 Publié dans Actualité | Tags : loi, censure, avia, capitalisme, démocratie, intolérance, crise, coronavirus, liberté, giletsjaunes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

21/01/2020

Vers encore plus de censure sur le Net

censure, inquisition, lobbies, loi, internet, web, net, crise, critique, liberté

On notera l'hypocrisie de la démocratie libérale qui dénonce sans cesse la censure ailleurs en faisant pleurer pour des réseaux sociaux occidentaux militants acharnés de la censure. La démocratie n'admet qu'une vérité, celle de l'intérêt du marché.

La haine sur Internet est le nom placé sur toute critique cohérente du système de domination. Elle est donc un mythe appuyé par des nervis militants du système (et parfois en faisant profession faute de qualification pour vivre d'autre chose), chargés de provoquer, poster des messages extrémistes afin de légitimer censure et répression mais aussi dans le but de décrédibiliser les analyses critiques, les sources d'informations autres (non soumises à l'argent, l'état ou étrangères) mais aussi des personnes.

Rejoindre la meute chassant la haine est sans nul doute collaborer à l'extinction d'un droit fondamental, celui à l'expression base de tous les autres et mettre la population en danger.

Il y a des questions qui sont déjà des trahisons.


Frédéric Taddeï reçoit sur RT  France le 20 janvier 2020.
- Marc Rees, journaliste, rédacteur en chef de Next INpact
- Benjamin Bayart, ex-fondateur de La Quadrature du Net
- Philippe Coen, président de Respect Zone
- Philippe Latombe, député MoDem

09:52 Publié dans Actualité | Tags : censure, inquisition, lobbies, loi, internet, web, net, crise, critique, liberté | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |