Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2017

Solidarité avec la Russie

st Peterburg.jpg

De tout cœur avec nos parents européens de Russie après ce lâche attentat, une bombe a explosé entre deux stations du métro de Saint-Pétersbourg. Au moins dix morts et 22 blessés sont à déplorer. Un autre engin a pu être désamorçé à temps. Chant de Pâques, "The Angel Cried. Christ is Risen", chœurs sous la direction (St Petersburg State Academic Cappella) de Vladislav Chernushenko.


18:00 Publié dans Actualité | Tags : russie, attentat, métro | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

22/03/2016

Bruxelles : Gorilles dans la brume

22032016.jpg

“On n'oublie rien de rien, on s'habitue, c'est tout.” (Brel).

Avec la technologie actuelle, il est impossible qu’il y ait un attentat commis par plus d’une personne, qui ne soit pas déjà compris et imaginé par les services. Quand on dit les services, il faut bien voir ce qu’on entend.
bruxelles,terrorisme,attentat,gladio,crise,propagande,manipulation,chocDans la logique, nous vivons dans un système général ou tout se nourrit de tout ce qui se combat. L’antidrogue se nourrit de la drogue, l’antiterrorisme se nourrit du terrorisme, et même l’Etat, fragilisé par son absence de tissu social, d’imaginaire collectif et même de culture, cet Etat – comme le voit bien Éric Werner – a besoin de créer des sites de tension grâce auxquels il peut tenir la population.
Cela étant dit, quand on parle du terrorisme, il ne faut pas penser que tout soit manipulé par une personne centrale, par exemple les services de renseignement nationaux ont tendance à contrôler les choses ou même donner une vision de ce qui se passe pour des raisons complètement différentes.
Mais il y a aussi les guerres intestines parmi les puissances moyennes, donc des services étrangers y participent, et, alors jusqu’à quel point ces services participent – qu'ils soient occidentaux ou étrangers –, quelle est la réalité exacte, cela est difficile à dire. Ensuite, chacun participe à donner une version officielle qui n’est pas la réelle.
Après pour savoir quels sont les rôles joués, il faut des données assez précises pour se prononcer (Gabriele Adinolfi 2015). 


Francis Cousin est Docteur en Philosophie et titulaire d’un DEA d’Histoire de la Philosophie (Idéologies, Mythes, Religions et Sciences du signe). Il consacre ses recherches à la question du sens historique du devenir mais aussi aux problématiques de la philosophie du droit, de la philosophie de l’histoire. Au sujet du terrorisme, extraits d'interventions.

10:55 Publié dans Actualité | Tags : bruxelles, terrorisme, attentat, gladio, crise, propagande, manipulation, choc | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

14/02/2015

Choc des civilisation : les bouchées doubles!

muleta.jpg

La France ne suffit pas et on ne laisse pas l'opinion refroidir. Débat aujourd'hui  "Art, blasphème et liberté d'expression" à Copenhague avec la présence du dessinateur Lars Vilks qui en 2008 avait fait un dessin représentant Mahomet comme un chien et discours de l'ambassadeur français François Zimeray. Bilan de la journée 1 mort et 3 blessés.

Le conditionnement des peuples dans l'optique du choc des civilisations se poursuit.

18:59 Publié dans Actualité | Tags : terrorisme, danemark, vilks, attentat | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

08/01/2015

Charlie Hebdo, au nom de l'étoile noire.

OTAN-drapeau.png

On n'est jamais assez vigilant. Depuis longtemps déjà, nous savons quel est l'état du monde et quelles sont les stratégies, les techniques utilisées pour maîtriser et diriger son évolution au niveau des masses. Nous ne devrions pas être surpris. Pourtant l'affaire Charlie Hebdo en a choqué plus d'un, hier, car elle concerne des personnes qui appartiennent à la mémoire de ceux qui sont en charge de familles, de ceux qui sont aux leviers de commande, de ceux qui ont plus de 40 ans.

Qui sont les victimes? Des génies? Les représentants de la liberté d'expression? Les Snowden français? Rien de tout ça, mais on aimerait nous le faire croire. Ces victimes innocentes sont, pour ce que les médias retiennent, des dessinateurs vieillissants, de vieilles gloires du dessin anticlérical, antimilitariste, anti-famille... Des survivants de combats gagnés depuis longtemps car en 2014 les églises de plus en plus désertes sont à l'occasion rasées, les casernes sont fermées et vendues et la famille à l'heure du mariage pour tous et de la GPA autorisée dans les faits elle est aussi en voie de disparition.

Malgré leur caractère désuet, leurs luttes d'un autre âge contre la France traditionnelle, on les aimait bien donc ces vedettes quelque peu déchues et tout particulièrement Cabu dont le visage poupin était plus connu grâce aux émissions de Dorothée, Cabu le pourfendeur de la pédophilie dans l'église allant autrefois illustrer de ses dessins les émissions de... Michel Polac.


Chauprade pour Reopen911 en 2011, le fruit a mal supporté l'épreuve du temps

Par chance, parmi les victimes, on ne retrouve pas Philippe Val, directeur de 1992 à 2009, dont la subversion anti-Système a valu une terrible sanction, la direction de France Inter sous Sarkozy.

Oui, les choses ne sont pas si simple et il est loin, en 2015, pour un Charlie Hebdo aux ventes anecdotiques, le temps glorieux de Bernier (Pr Choron) et Francis Blanche. Sans aucun doute, l'équipe de Charlie Hebdo a servi et bien servi pendant des années les intérêts du monde marchand libéral en s'attaquant inlassablement à chaque obstacle à son progrès. Seul des naïfs ou des jeunes ont pu croire que Charlie Hebdo œuvrait à gauche ou pour les classes populaires.

Alors, où peut on trouver, en 2015, la justification, la cause de ses meurtres? Pas en tout cas dans une influence au sein la jeunesse qui ne lit plus et surtout pas ce journal de vieux. On imagine mal aussi une raison religieuse poussant des musulmans à un acte devant générer une grande émotion et une hostilité de la population tout en encourageant le chocs des civilisations, cette  clef de la politique américaine.

Le images, les vidéos dont nous disposons montrent tout sauf des excités religieux. On observe une attaque organisée de type militaire menée avec sang froid par des hommes efficaces, consciencieux, allant jusqu'à ramasser une chaussure ou retourner vers un policier pour l'achever. Rien à voir avec des exaltés partant en djihad et prêts à perdre leur vie dans une mission suicide.

En fait, malgré les pistes et les noms de suspects sortis comme par miracle d'un chapeau en quelques heures, comme autrefois, un 11 septembre, on nous avait sorti des passeports intacts, rien ne permet de dire qui sont ces terroristes, leurs propos en parfait français, les déclarations religieuses ne prouvant strictement rien sur leur identité dissimulée derrières des masques. On sait aussi, depuis la triste affaire Merah, qu'un criminel peut agir avec les yeux bleus et les avoir noirs quand il se fait éliminer, la mode sans doute...

La piste islamiste est possible mais elle n'est qu'une parmi d'autres et reste douteuse en raison du temps s'étant écoulé depuis l'affaire des caricatures du prophète. Or, cette affaire Charlie Hebdo, de toute évidence a été préméditée mais il y a peu et n'a pas le justificatif de l'émotion.

Quel est le contexte? Nous sommes en pleine crise économique occidentale et la présence sur les terres riches en pétrole, en gaz de l'Irak à la Syrie en passant par la Libye et sans doute bientôt l'Algérie ne peut se justifier que par le déclenchement de guerres baptisée "printemps". Autre front pour l'Occident, la Russie et la Chine dont la séparation physique ne peut se faire qu'aux moyens de populations locales poussées au séparatisme et à la lutte sous prétexte religieux comme au bon temps de Rambo III qui a vu la naissance justement de l'islamisme contre l'URSS en Afghanistan. On feint de l'oublier mais ces islamistes pointés du doigt sont nos créations, nous les équipons, armons depuis la Turquie, la Jordanie, ravitaillons souvent (par erreur dit un farceur!) en Irak et ils se font soigner en Israël, pays qu'ils n'attaquent jamais.

what-pegida-look-anti-islam-protests-dividing-germany.jpg

Alors que la jeunesse allemande manifeste en 2014 au sein du mouvement "We are Change" contre le système financier et la ruine provoquée par l'euro, la politique militariste de l'Union Européenne et de l'OTAN, il importe au pouvoir en place de détourner la rébellion contre une autre cible et de tranférer des revendications économiques et sociales sur le plan religieux, voici Pegida.

L'actualité est aussi une brusque accélération du désastre économique et la nécessité de contrôle des populations précarisées. Le choc des civilisations n'est plus seulement militaire et au loin. Il devient intellectuel en Europe avec des livres. En France, ce seront le Suicide français de Zemmour et le nouveau Houellebecq, Soumission qui urgence oblige circule ces derniers jours sur le web avant parution à grand renfort de publicité mais on pourrait aussi évoquer L'Identité malheureuse de Finkielkraut. Le ton est donné.

Ce climat délétère se manifeste aussi par des manifestations et curieusement Pegida (Les Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident ou Patriotische Europäer gegen die Islamisierung des Abendlandes ) aura lieu le 18 janvier avec le soutien des habituels groupuscules identitaires ou idolâtrant la laïcité, une laïcité façade non pas de la neutralité religieuse mais de loges et des intérêts d'un petit pays colonial. Dans l'optique de ceux qui souhaitent la guerre civile comme solution au détournement de la colère populaire contre un bouc émissaire sans pouvoir, car l'islam en Europe ne contrôle ni la finance, ni les partis politiques et encore moins les médias, quelle belle opportunité, quelle coïncidence.

Faut-il ajouter, depuis quelques jours, les manifestations dans les espaces de discussion Internet de personnes associant dans différents groupes et toutes les trois lignes islam et terrorisme ou ces posts curieux disant que la France veux reconnaître la Palestine? Elle en paye le prix.

L'affaire Charlie Hebdo n'a rien d'un fait isolé mais se produit dans un climat artificiel et créé depuis peu et qui dépasse nos frontières. Elle n'est pas non plus dans son exécution le fait de barbares inexpérimentés mais de professionnels froids et préparés. Cet ensemble révèle par là même la main d'un État. L'histoire européenne des dernières décennies en matière de terrorisme nous conduit alors sur une piste mouvante et écartée du 20H qui ne prend pas naissance en Orient mais bien à la maison dirigeant l'Occident, une maison qui a l'habitude de recruter ses marionnettes dans les rangs de l'extrémisme mais aussi dans ceux de la délinquance avant de les habiller en religieux. L'habit ne suffit pas à faire le moine et les Allahu akbar ni un musulman ni un terroriste.

Pour la politique du pouvoir qui est l'encouragement affiché du communautarisme, la mise en avant de lobbies faussement antiracistes mais au service d'intérêts privés et de puissances étrangères adeptes du terrorisme et aux crimes de guerres impunis, seul le résultat compte et ce sang versé est pain béni, le moyen d'imposer la censure du Net, de détruire les oppositions réelles, quand même.

6749.jpg

Abraham leva les yeux et vit un bélier, qui s’était pris les cornes dans un buisson. Abraham alla prendre le bélier et l’offrit en holocauste à la place de son fils (Genèse). Jésus, l'agneau du sacrifice, réactualise ce mythe dans l'histoire chrétienne. Semer gros pour récolter encore plus...

 Nous assistons donc comme nous le pressentions (avec tant d'autres analystes) à une courses aux tensions, au chaos comme méthode de gouvernement et de gestion de la crise. Cet attentat contre Charlie Hebdo est sans doute le premier d'une longue série qui permettra le renforcement de la censure, la restriction croissante des liberté, l'augmentation de prérogatives inquisitoriales et hors de toute limitation ou surveillance judiciaire de l’État. Les pions de Charlie Hebdo ont fait leur temps. Comme des citrons on les a pressé et leur rentabilité à avenir n'est de toute évidence par au niveau du profit que pourrait offrir leur mort pour la cause. La vie d'un dessinateur ne pèse pas plus lourd que celle d'une star de la pop quand pouvoir, argent sont en jeu.

Demain si on appelle à pleurer, à manifester, à haïr, il faudra se souvenir que Cabu et ses amis étaient pacifistes et antimilitaristes, hostiles aux manifestations, aux foules enragées. Réagir stupidement dans l'émotion a toujours été nuisible pour nos droits et l'occasion de lois mémorielles condamnables et antidémocratiques. Ne tombons pas dans le piège d'un pouvoir aux abois.

C'est une partie d'échecs mondiale qui se joue actuellement entre l'Occident (que personne de confondra avec la véritable Europe) et un nouveau monde multipolaire. Dans cette partie tous les coups sont permis et on saura que désormais même les fous sont sacrifiables.

charliehebdo,attentat,terrorisme,islamisme,pegida

La plus belle des réactions gouvernementale à ce tragique évènement serait d'abolir toutes les lois sur la censure mais hélas ceux qui ont commandité et ceux qui détiennent le pouvoir l'aiment trop.

14:09 Publié dans Actualité | Tags : charliehebdo, attentat, terrorisme, islamisme, pegida | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |