Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2016

Hillary Clinton : une menace globale

 

HC.jpg

Avec Hillary, c'est chaque jour Halloween

Ce ne serait qu'un vaudeville, l'histoire d'une vieille femme acariâtre et incapable de renoncer à ses privilèges, au pouvoir malgré les scandales, les dérapages, les manquements graves à la sécurité, les comportements hallucinés en public, ce serait le spectacle affligeant d'une simple Tatie Danielle si elle n'était, hélas, trop vraie pour notre réalité.  

L'actualité du 11 septembre et ce nouveau malaise en public suivi du silence complice des médias pendant presque deux heures, les images et déclarations contradictoires, du coup de chaleur au tout va bien (photo à l'appui avec une enfant) puis la révélation surréaliste d'une pneumonie (bonjour la contagion pour le bambin dans ce cas !) pour indiquer que ces élections ne se déroulent pas normalement et pas en toute transparence.

Le cas Clinton n'est pas unique et on se souvient de l'élection bidonnée de Bush mais cette fois le Système n'hésite devant aucun moyen pour soutenir une va-t-en guerre au bout du rouleau. Il faut dire que la crise américaine s'aggrave chaque jour et qu'on a peur d'un électron libre, certes de l'élite mais trop tendance qui pourrait regarder les comptes et se montrer désuet dans sa perception du capitalisme qu'il appréhende sous un angle bien national voire industriel alors que Wall Street l'entend mondialisé, purement financier donc virtuel.

clinton,élections,santé,trump,présidentiellesL'affolement jamais vu dans les médias américains ne passe pas inaperçu. La plongée de Clinton dans les sondage permanente depuis plusieurs semaines est devenue depuis 24h une chute libre.

Dans de telles conditions, il faut s'attendre à de l'inédit car avec une candidate en phase de démolition incontrôlable qui ferait passer Bouteflika ou Castro pour des danseurs de rock acrobatique tout devient possible, par exemple un changement de candidat démocrate de dernière minute. Ce candidat pourrait être le si accommodant Sanders qui a les appartenances et sensibilités matérielles souhaitables pour la charge. 

Il faudra suivre les évolutions de ce show avec attention car l'avenir d'une grande puissance aussi corrompue et incapable de se réformer n'est pas qu'une menace intérieure mais un danger pour toute la planète.

Cette menace globale là n'a rien de fantôme, du moins pas encore.

 

 A lire :

Hillary Clinton, diagnostiquée d'une pneumonie, annule sa visite en Californie

La candidate démocrate à la présidentielle américaine, Hillary Clinton, 68 ans, est à nouveau le centre d'attention des médias, cette fois en raison de problèmes de santé. Moins de deux mois avant les élections, Clinton souffrirait d'une pneumonie.

Lisa Bardack, médecin personnel d’Hillary Clinton depuis 2001, a publié un communiqué dans le cadre de la campagne de la candidate à la Maison Blanche. Elle y indique que l’ancienne secrétaire d’Etat a été diagnostiquée d'une pneumonie lors d'un examen de santé à cause de sa toux persistante.

Il a été conseillé à Hillary Clinton «de se reposer et changer ses horaires». Elle a été, en outre, mise sous antibiotiques, d’après ce docteur.


La veille, la candidate démocrate a dû quitter la commémoration des attentats du 11 septembre en raison de «déshydratation», si l'on en croit les explications officielles présentées par son porte-parole de campagne. La vidéo de l'évacuation, dans laquelle on peut voir Hillary Clinton trébucher et avoir besoin d’aide pour monter en voiture, a été diffusée sur internet.

Lire l'intégralité sur RT en français

10:55 Publié dans Actualité | Tags : clinton, élections, santé, trump, présidentielles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

19/03/2016

Trump : Les médias trompent énormément

trump,élections,discours,manipulation

Slogan neuneu habituel, Trump serait raciste comme ceux qui refusent les combines. Sans doute des membres du Klu Klux Klan grimés dans ce document d'archive.

 C'est la nouvelle bête noire des médias, de Wall Street et même de son propre camp les républicains. Trump ne joue pas le jeu. Il refuse la soumissions aux lobbies, les dons, les engagements aveugles de soutien en cas de défaite aux primaires. Il s'agit là d'un phénomène nouveau dans l'histoire électorale américaine. Jamais depuis la seconde guerre mondiale un électron libre et indépendant financièrement n'est arrivé aussi haut, n'est jamais devenu populaire au niveau national aussi vite. Il faut dire aussi que jamais la crise n'a été aussi grave, le chômage aussi élevé (plus de 20% des actifs) depuis les années 30 du siècle dernier.

Même si l'homme est républicain, en rien une menace communiste, ni raciste ou antisémite (une de ses enfants est même convertie au judaïsme) il représente donc une menace pour une chasse bien gardée, celle du pouvoir politique tenu par l'alliance d'une poignée de personnes issues du secteur financier, du complexe militaro-industriel et de lobbies, une triple origine qui le plus souvent se confond en une seule au service des mêmes valeurs. Faut-il préciser que l'intérêt du peuple américain ne participe pas plus aux États-Unis que dans l'Union Européenne des valeurs de cette nomenklatura dont nous subissons aussi la politique ?

trump,élections,discours,manipulation,désinformation

Une amitié longue et publique qui dérange la campagne de diabolisation montée contre le candidat républicain tout comme le soutien de Louis Farrakhan à son projet de contrôle de l'immigration et son rejet d'un financement par des lobbies :"And when a politician does not want money from the rich, he’s freer than the others to really do good for the masses of the people, and I think that today we’re in the midst of the darkest hour in American history and so if we don’t make the right move with the right people at the right time, the America that we know we’re not going to see it become great again".


Dans un but de contre désinformation, contre les fables bâties par les médias, voici donc des extraits des discours d'un Trump qui révèlent au public de toutes couleurs et origines et pas du KKK à travers langage bien peu technocratique mais compréhensible de tous, un Trump qui préfère se fonder sur le terrain plutôt que sur le verbiage de journaleux (les clowns du genre "où sont vos preuves" existent aussi là-bas), une ouverture au dialogue avec les autres pays (mais avec la fermeté due à l'intérêt national) et qui à la bonne idée de rappeler qu'il a arrosé largement de ses enveloppes démocrates et républicains pendant des dizaines d'années.


A l'occasion du Super Tuesday mettant en jeu 5 Etats américains clé, TV Libertés propose un document exclusif rassemblant les principales déclarations du candidat à la primaire républicaine Donald Trump. Un résumé qui montre un homme bien différent de la caricature présentées par des grands médias profondément hostiles à un homme en rupture avec les conventions, les arrangements avec les lobbies de norme depuis longtemps. 


Il est toujours bon d'entendre la différence entre la voix de la rue et celle du 20H en France.

10:20 Publié dans Actualité | Tags : trump, élections, discours, manipulation, désinformation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

05/03/2016

Clinton ? On a déjà donné !

clinton,trump,élections

Alors que la campagne américaine remplace l'actualité françaises dans nos informations révélant ainsi qui commande en France et en Europe, il importe de voir qui les grands médias des deux cotés de l'Atlantique défendent contre un Trump qui a déjà fait le ménage dans son camp. Cela ne veut aucunement dire qu'il faut aimer Trump ou qu'il sera bon pour les intérêts français. En fait, il sera au plus moins mauvais car faisant campagne avec son propre argent contre une candidate ayant vendu sont âme à des lobbies tout aussi financiers qu'étrangers ou militant pour la guerre.


Rappel sur quelques affaires ayant émaillé une carrière déjà trop longue

Entre deux maux, il faut choisir le moindre. Une serial menteuse à l'incohérence aggravée par de sérieux problèmes de santé (dont l'usage problématique d'anti-coagulants) aux allégeances nauséabondes n'est pas souhaitable à la direction d'un pays impérialiste, violent et en perdition économique, sous aucun prétexte.


13 minutes de mensonges, finalement les politiciens Américains et Français sont bien les mêmes.

clinton,trump,élections,mensonges,scandales,affaires

Hillary et son amie Huma. La tabagie a parfois des racines passant mal l'océan.

14:02 Publié dans Actualité | Tags : clinton, trump, élections, mensonges, scandales, affaires | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

24/09/2015

Un antivirus contre les républicains

mcafee, élections

Le créateur du célèbre antivirus McAfee (depuis Intel security) fait à nouveau parler de lui mais pas dans la rubrique faits divers. Il s'agit de politique et comme de nombreux informaticiens son constat est inquiétant. Les moyens étatiques toujours plus grands en matière de surveillance et de fichage exigés au nom de la sécurité nationale, de la lutte anti--terroriste sont avant tout des armes contre le citoyen.

États-Unis ou France la même régression des libertés est en marche. 


John McAfee se lance pour les présidentielles américaines de 2016

 

13:22 Publié dans Actualité | Tags : mcafee, élections | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |