Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2014

Europe, Ukraine, russophobie, les raisons

demo.jpg

Démocrates ukrainiens exprimant leur créativité dans un élan humaniste enfin selon nos grands médias

Fin avril 2014, l'historien et journaliste Webster Tarpley donnait des indications prémonitoires sur l'évolution d'évènements qui ont de quoi troubler le téléspectateur, le citoyen qui ne regarde que la télévision. En effet comment l'Europe si prompte à dénoncer les menaces fascistes, à s'inquiéter de succès "populistes" aux élections ces derniers jours peut elle soutenir en Ukraine des mouvements défilant devant les caméras sous des drapeaux nazis, fermer les yeux sur les bombardements de civils dans la zone désormais indépendante du Donetsk (hier le mitraillage d'un car scolaire) qui ont déja fait une centaine de morts? Tarpley est né à Pittsfield, Massachusetts, en 1946. Diplomé de Princeton, il fait aussi des étude en Italie, à Turin. Il possède un doctorat en histoire. Tout d'abord journaliste d'investigation (enquête sur l'assassinat d'Aldo Moro), il se spécialiste  dans l'histoire des crises et des stratégies de tension. Il anime, depuis le début 2006 une émission de géopolitique, le World Crisis Show comprenant une chronique de l'actualité internationale et des interviews de personnalités.


Le Net offre un son différent des grands médias concernant l'Ukraine. Ainsi, sur le site renommé  Mediapart, cette interrogation de Marc Evelyne Dumont :

"Comment l’extrême-droite ukrainienne cherche à annexer le mouvement populaire anti-corruption de ces derniers mois et ce depuis le début. Des néo-nazis, se référant explicitement au 3è Reich, sont dans le gouvernement ukrainien, soutenu par l’U.E. et mis en place sous l’influence américaine. Où va-t-on ?

Le nom original du parti Svoboda (« Liberté ») était « Parti National Socialiste d’Ukraine » (PNSU, qui avait un logo proche de la croix gammée)

 Svoboda rend hommage à la division SS « Galicie » et se réfère à Stéphane Bandera, qui collabora avec les nazis par antisémitisme autant que par anti-communisme et sentiment anti-russe (déclaré « héros national ukrainien » en 2010, ce qui valut alors à Kiev la réprobation du Parlement européen)

Le 3 mars, le diplomate Youri Sergeïev, nouvel ambassadeur d’Ukraine à l’ONU déclarait « Les preuves présentées par l’Union soviétique lors du jugement des criminels de guerre Nazis ont été falsifiées »

 Aujourd’hui, un des mots d’ordre préféré de Svoboda est « tabassons les youpins et les ruskoffs »."

svoboda-party-nazi4.jpg

Le look curieux des "gentils" ukrainiens amis de l'Union Européenne. Mais nous avions déjà remarqué qu'un terroriste islamiste en France devenait soudain un combattant des droits de l'homme  lorsqu'il tue et viole en Syrie.

Les trois anciens chanceliers allemands Helmut Schmidt, Helmut Kohl et Gerhard Schröder ont exprimé  leur opposition à la politique de soutien aux extrémistes ukrainiens. La chancelière Angela Merkel a également été sifflée lors d’un meeting par des électeurs scandant « Non au soutien des nazis en Ukraine ! ». Ce sort a été partagé par un ancien chef du renseignement désormais ministre des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, qui s'est irrité et excité lors d’un meeting électoral du SPD sur l’Alexanderplatz de Berlin où la population laissait entendre une certaine désapprobation.


Qui aurait pu croire à une Allemagne renouant avec ses vieux démons?

10:31 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

26/05/2014

Kiev et la démocratie ça commence mal

ukraine,donetsk,kiev

Les deux Républiques indépendantes du Donetsk et de Lugansk qui se sont associées dans l'Union Novorossiya ou République de Nouvelle Russie ont vu leur aéroport international attaqué par les forces du nouveau pouvoir de Kiev dans le plus grand silence de l'Union Européenne qui utilise le camouflage des élections de dimanche dans l'UE pour laisser faire. Avant hier déjà de violents combats se sont déroulés à Slaviansk entre les forces locales d'auto-défense et les parachutistes ukrainiens aux côtés desquels il y a les néo-nazis encadrés dans la Garde Nationale. La libération inévitable du sud est de l'Ukraine devant ces actes hostiles permanents se manifeste la naissance avec d'une nouvelle entité nationale comptant environ 6,5 millions d'habitants.

19:47 Publié dans Actualité | Tags : ukraine, donetsk, kiev | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

No comment

réveil.jpg

Toute la sagesse humaine se résume en deux mots: attendre et espérer.
Alexandre Dumas.

07:21 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

25/05/2014

Élections européennes

famine-grece-e1328192727943.jpg

40792-grec-pauvrete-1,bWF4LTY1NXgw.jpg

Famine et soupe populaire en Grèce. Taux de suicide + 43% en 2 ans.

topelement.jpg

Poubelles cadenassées en Espagne car la population cherche à s'y nourrir

AFP_130522_zj7bq_pauvrete-italie_sn635.jpg

La "très grande pauvreté" a triplé depuis 2010 en Italie dépassant les 10 millions de personnes

pauvret%C3%A9.jpg

1995 la Suède rejoint l'Union européenne, ce pays qui était prospère voit son nombre de pauvres progresser de 125% en 10 ans et exploser depuis. Dans le classement des États les plus égalitaires de l'OCDE. La Suède troque sa place de premier contre celle… de quatorzième.

781481808_B971205837Z.1_20131013145927_000_GS81CBFQF.1-0.jpg

Bruxelles, en 4 ans les 25% des habitants de la capitale sous le seuil de pauvretés sont devenus un tiers de la population et selon les études cette situation se ressentira pendant plusieurs générations.

dublin.JPG

Distribution par des bénévoles à Dublin. L'Irlande montrée en exemple comme une réussite de l'UE est totalement endettée, avec 20-25% de la population sous le seuil de pauvreté et des milliers de sans logis dans sa capitale.

german_soccer_fan_crying.jpg

Cerise sur le gâteau, la croissance économique allemande appartient au passé. L’Allemagne a adopté la stratégie de l'énergie la plus chère d'Europe en échangeant sa dépendance à l'énergie nucléaire contre une dépendance au gaz... russe juste avant le coup d’État en Ukraine. Selon l'Association allemande des grossistes, du Commerce extérieur et des Services (BGA) quelque 6.200 entreprises allemandes font du commerce avec la Russie. Quelle bonne idée de l'UE de soutenir cette stratégie américaine en accusant son client et son fournisseur énergétique de déstabiliser ce pays d'autant que les milices néo-nazies sont à l'Ouest du pays! Ajoutons la dévaluation à venir du yuan chinois qui va considérablement augmenter les importations en provenance de la Chine. Vraiment il y a de quoi espérer dans une reprise en Europe. Encore que la dissimulation des créances toxiques des banques et assurances dans le "hors bilan" et l'introduction d'évaluation des richesses de la criminalité ((activités de prostitution, trafic de drogue, contrebande d’objets volés, ce nouveau règlement de l’UE est malheureusement applicable à la France dès le 15 Mai 2014 selon un communiqué de presse de l’Insee daté du 16 janvier 2014.) dans le PIB seront utiles pour manipuler les chiffres.

 

 

09:59 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |