Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2017

Configuration Assassin's Creed Origins à 1300€

aco pc.jpg

La période des fêtes approchant, la question des configurations ludiques est inévitable et c'est avec joie que j'ai répondu à la demande d'un ami souhaitant offrir un PC complet, avec OS installé, écran, clavier, souris. Le challenge n'est pas si simple car il s'agit de faire tourner un jeu particulier, fort gourmand en raison d'un protocole de sécurité assez grotesque et de la limitation du budget à 1300€.

Bien entendu, le bon sens est aussi de comprendre que tout jeu ayant une durée de vie limitée, le système devra aussi durer.

Le jeu est Assassin's Creed (le Credo de l'Assassin) dans son 7e opus.  Il perpétue une série de jeux historiques d'action-aventure en monde ouvert, éditée par Ubisoft. L'originalité de l'histoire réside en l'Animus (esprit) en latin, une machine lisant la mémoire génétique des ancêtres. Cette capacité est la clé de l'exploration du passé. Le septième volet qui nous intéresse, Assassin's Creed Origins, conte l'histoire de Bayek et les origines de la confrérie des Assassins.


Le trailer de l'E3 2017 en 4k

La première étape pour la conception de ce PC a été de déterminer la puissance pour le faire tourner de manière fluide. Pour la carte graphique une GTX 1050 Ti assure plus de 30 FPS en Full HD si elle est épaulée par un processeur i7 récent. Malheureusement leur coût rend ce choix incompatible avec le budget. Un AMD Ryzen 1600X a donc été retenu.

Pour installer tout cela, ce qui sera l’œuvre de l'assembleur LDLC qui se se chargera du montage, de l'installation de Windows 10 familial 64 bits et de la mise à jour bios (184€), le boîtier retenu est un réputé Cooler Master N400 évacuant bien la chaleur grâce à deux ventilateurs de base en 120mm.

Un mot sur le processeur qui est vendu sans ventilateur contrairement au Ryzen 1600. Ce n'est pas un Intel et il chauffe un peu plus. Un ventilateur de qualité est indispensable pour le joueur. A défaut du TX3 très abordable, un Be quiet, un Noctua sont de bonnes solutions.

Configuration budget ne veut pas dire suicidaire et alimentation inconnue. La Cooler Master est un gage de sécurité et pour quelques euros de plus vous pouvez même prendre la version 700W.

Une dernière remarque, nous sommes début novembre et il y a malgré un prix élevé déjà une pénurie sur certaines barrettes de ram DDR4 (HyperX Fury).

N'oubliez pas qu'acheter au dernier moment ne permet pas d'économies mais peut être source de retards et de colis perdus ou endommagés.

 

Récapitulatif :

Gigabyte GeForce GTX 1050 Ti D5 4G : Si votre budget le permet une GTX 1060 6GB est une option pour l'avenir. 155€

1050ti.jpg


Cooler Master N400 : sobre, élégant, robuste et compatible avec un haut ventilateur/radiateur sur le processeur. 60€

N400.jpg


Spirit of Gamer Pro-K5  30€

PK-5.png


Spirit of Gamer Pro-M6  Ambidextre, 4000 dpi et confortable 20€

spirit-of-gamer-pro-m6.png


Cooler Master MasterWatt Lite 600 : Il faut préférer la garantie d'une marque à l'inconnu modulaire.  57€


Seagate FireCuda SSHD 1 To : l'idéal serait un SSD 60Go et un DD 1To mais budget oblige...  75€


Samsung 32" LED - S32F351H : Pour une configuration il serait stupide d'économiser 30€ et prendre un simple 27", 225€

sam.jpg


AMD Ryzen 5 1600X (3.6 GHz) 255€


MSI B350 GAMING PLUS : Ici pas de prise de risque avec une version toute récente et une marque réputée.  104€

msi-b350_gaming_plus.png


Ballistix Sport 8 Go DDR4 2666 MHz CL16 - Rouge : Attention à votre choix les Ryzen et leurs cartes mères sont très chatouilleux pour la compatibilité.  107€ 

   
Cooler Master Hyper TX3 Evo : le minimum vital  23€


Windows 10+ montage + installation 184€

 

16/06/2015

E3 2015 Ubisoft sort l'artillerie lourde

 assassins-creed-movie.jpg

Comme chaque année, l’Electronic Entertainment Expo (E3) se déroule du 16 au 19 juin 2015 à Los Angeles et les éditeurs dévoilent ou annoncent leurs prochaines grosses sorties en matière de jeux vidéo. C'est l'occasion pour nous de faire un petit point rapide sur Ubisoft cette entreprise française de développement qui se classe parmi les 3 plus grands éditeurs indépendants et a bien mérité son rang de plus grand développeur français en Europe et aux États-Unis. Son menu 2015 est plutôt alléchant.

Au cœur de nos attentes figurent trois produits que nous vous invitons à découvrir surtout en vidéo car de sévères perturbations de notre FAI nous obligent à faire bref.

Assassin’s Creed Syndicate Gameplay

Assassin’s Creed Syndicate vous propulsera dans le Londres du 19e Siècle dans les fumées de la Révolution industrielle. L'objectif reste classique, il sera nécessaire de calmer de manière définitive les ambitions de domination des Templiers. 


Tom Clancy’s The Division : Encore un classique avec cejeu d’action RPG en ligne et en monde ouvert dans lequel les joueurs devront s'associer et coopérer avec d’autres agents pour épargner à la métropole New York une folie destructrice chaos résultant d'une pandémie. Les fidèles de The Secret World ne seront pas dépaysés.


Tom Clancy's Rainbow Six: Siege est le jeu vidéo de tir tactique développé par Ubisoft Montréal et édité par Ubisoft est prévu pour le 13 octobre. Le jeu puise largement dans les clichés associés à la vie et aux missions des Forces Spéciales. Un indispensable donc pour les fans de FPS tactique dotés de réflexes imperturbables. 

 

11:05 Publié dans Actualité, Loisirs Jeux Salons | Tags : ubisoft, e3, rainbow | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |