Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2021

Démocratie marchande, ce spectacle de l'imposture permanente

chaque chose à sa place..jpg

« Quoi qu’il en soit, le jour de la crise et le lendemain, notre seul adversaire, ce sera la masse réactionnaire regroupée autour de la démocratie pure – et c’est ce qu’il ne faut pas, à mon avis, perdre de vue. »

F. Engels à A. Bebel, décembre 1884

"Le chemin est long et sinueux", "Mais on va y arriver. ça mettra 10 ans, ça mettra 15 ans, on veut pas nous laisser prendre l'ascenseur, y'a pas de soucis, on est endurants, on va prendre les escaliers, on est forts, on est là"."Toutes les femmes ici, on est là, on se bat", Yseult aux Victoires de la "musique" 2001.

"La réussite est un devoir. C'est pas fini, le chemin est long en tant que femme noire. Le chemin est long en tant que femme grosse, en tant que femme oubliée de la société, oubliée de la culture", Yseult, 2001. .

 « Quand j’ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France » « les gens qui se font massacrer en banlieue pour nulle autre raison que la couleur de leur peau », Camélia Jordana, On n’est pas couché, 2020 .

 

Le système dans lequel l’argent se manifeste dans son despotisme le plus abouti, c’est la démocratie.

Née de la déstructuration des communautés grecques archaïques ignorant l’argent, l’État et le salariat, la démocratie se présente d’emblée comme le système social de l’égalité de tous devant la tyrannie du marché. Qu’elle soit plus directe, plus juste ou plus représentative ne nous intéresse donc pas : la démocratie reste et restera la dictature de l’argent en toutes circonstances.

Derrière son apparence de gestion équitable du peuple par le peuple, la démocratie est l’outil de domination d’une classe ne possédant rien au monde par une classe possédant le monde entier. L’exploitation – dynamique d’appropriation toujours plus perfectionnée de la force de travail du prolétariat par la classe capitaliste – nécessite le perfectionnement toujours plus abouti de son déguisement démocratique. L’entretien de ce mensonge central condamne cependant la démocratie à la production constante de mensonges annexes toujours plus nombreux et délirants, à propos de tout et n’importe quoi, car à mesure que grandit l’exploitation grandissent également tous ses effets désastreux : stress, maladies, suicides, pollution… De l’immigration à l’écologie en passant par les incendies de cathédrales, tout est donc nécessairement faux ou caché, par n’importe quel moyen, à n’importe quel prix et ce afin que la problématique centrale de cette société – l’exploitation – ne soit jamais vue et encore moins débattue par quiconque.


Sous la loupe du sociologue Stéphane Edouard. Suis-moi et/ou contacte-moi : ▶ Par tél : https://mat-consulting.fr/produit/etu... ▶ Sur Twitter : https://twitter.com/HommesInfluence ▶ Sur Facebook : https://www.facebook.com/stephane.edo... ▶ Sur Instagram : https://www.instagram.com/stephane_ed...

Antérieur à la démocratie, le fascisme n’est qu’une phase transitoire du marché vers sa perfection fragile. Ainsi, lorsque nous disons « À bas la démocratie ! », nous ne célébrons aucunement son antériorité fasciste mais indiquons simplement qu’elle est son rejeton le plus abouti puisqu’elle réussit l’exploit de massacrer, de bousiller et de cancériser tout le monde en faisant croire à ce tout le monde qu’il serait non-seulement d’accord mais également heureux de cet état des choses. Dans ce cadre, plus un état parle de démocratie, plus il est policier, la liberté qu’il proclame partout ne se révèle être, en dernière instance, que celle de son commerce, et le rééquilibrage régulier de ce dernier nécessite dorénavant une ingénierie électorale, terroriste et médiatique toujours plus perfectionnée.

Cependant, la fameuse loi de mort du capitalisme – la baisse tendancielle du taux de profit – a d’ores et déjà condamné le marché mondial à son explosion terminale. Les rafistolages de crédits et les magouilles bancaires n’y changeront rien et la crise des subprimes de 2008 n’en était qu’un signe avant-coureur.

Prolétariat, tiens bon ! Le mouvement des Gilets Jaunes préfigure le retour d’un gigantesque incendie social que les grandes mises en scènes théâtrales du terrorisme d’état et des restructurations démocratiques ne sauront divertir. La lutte des classes revient pour mettre un terme définitif non pas à tel ou tel mode d’exploitation, mais à l’exploitation tout court, et ceci au niveau mondial compte tenu de la crise d’un marché dorénavant mondialisé. Bien creusé, vieille taupe !

« Nous devons être persuadés qu’il est de la nature du vrai de percer quand son temps est venu, et qu’il n’apparaît jamais que si ce temps est venu. C’est pourquoi il n’apparaît jamais trop tôt et ne trouve pas un public sans maturité pour l’accueillir. »

Hegel – Préface à la phénoménologie de l’esprit

18:02 Publié dans Actualité | Tags : démocratie, mensonge, victimisation, spectacle, farce, comiques | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

31/01/2021

Nouvelles persécutions sous fable sanitaire

cdc.jpg

Le CDC (Center for Disease Control et pas C'est Des Cons malgré l'apparence) a publié une nouvelle ordonnance sur les coronavirus exigeant le port de masques DOUBLES pour toutes les formes de transport en commun aux États-Unis.
 
Source CNN (média pro Biden):
Le CDC a annoncé vendredi une recommandation qui obligera les gens à porter un masque facial tout en utilisant toute forme de transport en commun, y compris les bus, les trains, les taxis, les avions, les bateaux, les métros ou les véhicules de covoiturage lors de leurs déplacements dans, à l'intérieur et à l'extérieur des USA.
La recommandation entre en vigueur à 23 h 59. Lundi.
Les masques doivent être portés pendant l'attente, l'embarquement, le voyage et le débarquement, a-t-il déclaré. Les revêtements doivent être constitués d'au moins deux ou plusieurs couches de tissu respirant fixées à la tête avec des liens, des boucles d'oreille ou des bandes élastiques - et les foulards et les bandanas ne comptent pas, selon l'ordre.
 
Le CDC a déclaré qu'il se réservait le droit d'appliquer l'ordonnance par le biais de sanctions pénales, mais il «encourage fortement et anticipe une conformité volontaire généralisée» et attend le soutien d'autres agences fédérales pour mettre en œuvre l'ordre.
 
L'ordre tyrannique intervient après la signature par le président controversé Joe Biden d'un décret la semaine dernière exigeant que tous les voyageurs portent un masque sur le territoire fédéral .
L'établissement a récemment poussé les doubles masques malgré le déploiement en cours des vaccins COVID-19 et la baisse des décès dus aux coronavirus.
Le chef du groupe de travail sur les coronavirus de la Maison Blanche, le Dr Anthony Fauci très partisan des democrates, promeut maintenant le «double masquage», bien qu'il ait déclaré en mars de l'année dernière que le port de TOUT masque n'empêcherait pas la propagation du COVID.
«Donc, si vous avez un revêtement physique avec une couche, vous en mettez une autre, il est logique que ce soit probablement plus efficace et c'est la raison pour laquelle vous voyez des gens soit faire un double masquage, soit faire une version d'un N95 »A déclaré Fauci cette semaine.
 
Un Fauci toujours aussi bien informé car une étude scandinave a démontré que le masque augmentait surtout de 29% le taux de mortalité des infections.

06:49 Publié dans Actualité | Tags : masque, persécutions, terreur, capitalisme, crise | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

29/01/2021

Délire du masque : Le tête à queue

fadas.jpg

L’Université du Texas a suggéré dans une série de tweets que les étudiants devraient porter des masques faciaux pendant la masturbation, en plaisantant même qu’ils devraient «mask-urbate».
Le centre de santé et de bien-être étudiant de l'Université du nord du Texas a renvoyé les tweets, qui ont depuis été supprimés parce qu'ils offraient des conseils contraires à ceux des directives de l'école sur le coronavirus, selon Campus Reform.
 
L'un des tweets a déclaré «Mask-urbate?! Lisez ci-dessous pour en savoir plus », avec une image d'accompagnement suggérant que tous les élèves présentant des symptômes de COVID devraient« ignorer les rapports sexuels et rester à l'intérieur ».
Une infographie arborant le logo de l'université disait «Mask-urbate! Utilisez des couvertures faciales lors de la masturbation mutuelle pour réduire vos risques », tout en suggérant aux élèves de« faire preuve de créativité avec les barrières physiques et les positions sexuelles pour éviter tout contact face à face ».
 
Un autre tweet déclarait que les étudiants devraient porter des masques pendant les rapports sexuels, «choisir un grand espace bien aéré» pour l'enfiler, «éviter de s'embrasser» et «se laver les mains avant et après».
Les tweets auraient été supprimés car l’université ne souhaite même pas que les étudiants se rapprochent.
«Les couvertures faciales ne remplacent pas une distanciation sociale appropriée», déclarent les directives de l'école.
La seule chose que le centre et l'université ne précisent pas, c'est si on doit se laver les cheveux avant ou après leur lavage de cerveau.

06:38 Publié dans Actualité | Tags : covid19, délire, masque, terreur, manipulation, crise, folie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

24/01/2021

Par soutien à la liberté d'expression quitter Instagram définitivement

instagram, biden, propagande, fermeture, comte, résiliation

 

La propagande ayant ses limites et devoir suivre obligatoirement le "président" controversé Biden étant une véritable souillure et la trahison de nos amis aux États-Unis, je viens de quitter le réseau a-social Instagram.

La procédure est bien cachée et hélas pas immédiate.

Voici le lien pour procéder à cette mesure hygiénique :

https://www.instagram.com/accounts/remove/request/permane...

instagram, biden, propagande, fermeture, comte, résiliation

Contraindre les utilisateurs à suivre Biden est sans doute le moyen de donner artificiellement une illusion de légitimité à ce triste personnage mais ça sera sans ma complicité.

19:43 Publié dans Actualité | Tags : instagram, biden, propagande, fermeture, comte, résiliation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |