Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2016

La recolonisation de la Libye

Tripoli avant.jpg

La Libye de Kadhafi prospère et féministe, un modèle à détruire pour l'Occident

  Il est bien inutile de perdre du temps à dire ce que que d'autres ont déjà fort bien résumé. L'Afrique et l'Amérique du Sud sont en pleine recolonisation mais par les États-Unis qui n'usent du mercenaire européen que par soucis d'économie. Comme pour la colonisation on ressort le couplet des droits de l'homme en remplaçant cette fois le devoir des races supérieures cher à la crapule Jules Ferry par celui des peuples démocratiques.

L'air reste tout aussi comique et mensonger.

Dans le cas libyen il s'agissait bien entendu de capter les richesses du pays (et de tenir les ressources énergétique de l'ennemi européen), de détruite un état à la population musulmane ayant le plus haut indice de développement d'Afrique, d'éliminer le très intelligent projet de devise or et surtout de faire sauter le bouchon bloquant l'importation de mains d’œuvre immigrée voulue par le grand patronat à des fins de rentabilité mais aussi par les politiques pour paralyser toute révolte sociale.

La crise se mondialise et la trêve de l'été n'existe pas pour les bouchers et les actionnaires.

 

flag.jpg

Pour Obama, il s'agit de"commencer ce qui va être un long processus visant à établir un gouvernement et un système de sécurité viables là-bas". La prétendue guerre contre le terrorisme inventée par l'Occident n'est qu'un pratique masque servant la destruction de pays et au vol de leurs ressources (et de leur stock d'or). A ce propos, ce nouveau conflit qui va lier les mains de Trump s'il est élu, a été obtenu sans même la demande d’approbation du Congrès. Le gouvernement Obama a abusivement utilisé l’Autorisation pour l’Usage de la force militaire datant de 2001 approuvant une action militaire contre ceux qui avaient planifié et exécuté les attaques terroristes du 9/11 ! L’EI n’existait pourtant pas en 2001 et il est maintenant l’ennemi mortel d’Al-Qaïda. Certains mauvais esprits conscients du ridicule de cette propagande validée par "nos" politiques et les grands médais osent de plus en plus souvent dire ouvertement que si le terrorisme n'existait pas, il faudrait l'inventer !

 

A lire :

Libye, le grand partage

Pétrole, immenses réserves d’eau, milliards de fonds souverains. Le butin sous les bombes

 

 

10:18 Publié dans Actualité | Tags : libye, guerre, réinformation, pétrole, propagande, colonisation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.