Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2014

A propos de la reprise et de ce qu'il faut en penser

économie,reprise,désinformation

Selon les médias officiels, les "grands économistes" la reprise serait là, mais on ne comprend pas pourquoi le CAC ne passe pas la barre des 4500 points ce qui est quand même la préoccupation des dizaines de millions de chômeurs européens (ils sont 20% des actifs aux États-Unis). En cliché, la distribution inutile de nourriture en Grèce car tout va bien si si!

Une concise et très brillante intervention. Olivier Delamarche révèle la profonde différence existant entre les critères de crise des milieux financiers à savoir des points virtuels sur un graphiques et la réalité de la souffrance de la rue qui correspond elle à la triste réalité de chiffres étouffés, non camouflés par des indices reflétant en fait la spéculation et une bulle. Et dans le secteur informatique?

Juniper Networks l'équipementier a annoncé qu'il allait se séparer de 6% de sa masse salariale dans le monde soit 569 postes.

NetApp dans un « plan de réalignement de l'entreprise » annonce la suppression de 600 postes.

Sony vend sa division PC et annonce 5 000 licenciements.

Intel alors que le marché des PC serait en cours de stabilisation (mon œil!), le fondeur californien entend supprimer 5 400 postes.

HP charge la barque de sa prochaine charrette avec la suppression de 5 000 postes supplémentaire pour ce début d'année 2014. Ils s'ajoutent aux 29000 prévus. On imagine que cela fera certainement monter le cours de l'action pour la plus grande joie des commentateurs du 20h et que ces milliers de personnes vont surement relancer la consommation.

En dernier exemple car la liste serait longue : 1 009 salariés d'IBM France se sont portés candidats cet hiver au départ sur les 689 postes supprimés prévus par le PSE actuellement en cours. La joie!  

greece_729-420x0.jpg

 La réalité de la Grèce. Soupes populaires, émeutes pour la nourriture gratuite, prostitution d'enfants dans la capitale, hausse du taux de suicide de 43%. On pourrait montrer la même chose en Espagne, au Portugal et dans la moitié sud de l'Italie.

11:53 Publié dans Actualité | Tags : économie, reprise, désinformation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.