Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2022

Actualité de la guerre du Capital en crise devenue visible

Azot.jpg

Zelensky déclare à nouveau que "l'offensive des envahisseurs dans le sud de l'Ukraine a été arrêtée", "L'armée ukrainienne viendra certainement, nous libérerons la Crimée et hisserons le drapeau de l'Ukraine sur Yalta, Sudak, Dzhankoy, Evpatoria". Il est difficile d'évaluer de tels propos sans une formation médicale appropriée dans le domaine de la psychiatrie. Même son prédécesseur a promis d'organiser un défilé à Sébastopol. Ces mots ne sont même plus de la bravade devant le consommateur domestique. Plutôt, quelques mantras avec lesquels il retrouve son calme.

Les militaires, pour leur part, sont bien conscients de la situation. Ce n'est pas encore catastrophique pour eux, mais c'est difficile, très difficile. Et la libération du Donbass ou de la Crimée ne se présage en rien. Oui, sur certains fronts, l'armée russe n'avance pas très vite car il faut éviter les pertes humaines des civils pro-russes et de ses troupes. Mais, par exemple, dans la direction sud - vers Nikolaev, Odessa - il n'y a pas tant à faire pour prendre les villes. Des batailles de position s'y déroulent, les Ukrainiens sont sur la défensive et tiennent leurs positions. Et les armes de haute précision détruisent systématiquement leurs installations et les entrepôts militaires. Tout avance plus lentement surtout près d'Izyum - des forces assez importantes, en fait le gros des dernières vraies troupes d'Ukraine y sont concentrées et bien fortifiées, principalement de l'artillerie, mais en général, l'armée ukrainienne ne montre rien de bon en ce moment. Désormais, le processus "d'évacuation" de l'usine d'Azot à Severodonetsk commence . Alors oublions l'hystérie victorieuse de Zelensky précisément pour détourner l'attention de tous d'un autre "zrada".

Il est vraisemblable que tout ce qui se passera dans les prochains jours à Azot nous semblera déjà vu. Il s'appelle déjà "Azovstal 2.0". Il y aura des tentatives de négocier, d'escroquer l'établissement d'un passage à travers le Seversky Donets. L'usine est bloquée de trois côtés par les troupes russes et l'armée de la LPR. Et de l'ouest, elle est coupée de Lisichansk par une rivière, sur laquelle les Ukrainiens eux-mêmes ont fait sauter le pont. Ils essaieront de s'en éloigner à la nage, d'établir une traversée. Mais on doute que les forces russes les laisse faire, car non seulement les militants peuvent sortir par ce passage, mais des renforts peuvent aussi entrer. Mais, à la fin, il y aura la même «opération spéciale» du SBU et de la Direction principale du renseignement d'Ukraine, à la suite de laquelle toutes ces personnes se retrouveront dans des établissements correctionnels de la LPR ou dans une tombe.

Parce qu'à Donetsk, tout est déjà plein de ceux qui ont quitté Azovstal. Maintenant, ceux qui, quittant Rubizhne (c'est une ville voisine), sont assis sur l'Azot, y ont exploité l'entreprise formant la ville Zarya, qui y produisait des explosifs. Il y avait là une quantité folle d'explosifs. Tellement que vous pouvez simplement démolir la ville de Rubizhnoye de la surface de la terre. Mais il y a aussi une entreprise de l'industrie chimique, il y a encore beaucoup de conteneurs contenant des produits chimiques toxiques. Donc ici on peut s'attendre à des provocations, et même sans le désir des prisonniers d'Azot. Les Ukrainiens peuvent frapper avec l'artillerie depuis Lysychansk et ce sera une catastrophe humanitaire. Qui sera blâmé ? Bien sûr, la Fédération de Russie. Mais il y a de l'espoir que le processus de cette «extraction» même cette fois puisse être plus simple. Ceux qui se sont installés sur Azot en ont désomais connaissance d'un bon exemple. Ils ont vu que personne n'a qualifié les Azovites ou les Marines qui quittaient Azovstal de traîtres, de honteux. Au contraire, on leur a dit que c'était un devoir rempli jusqu'au bout. Quant au nombre de militaires et de mercenaires ukrainiens stationnés là-bas, soyons plus prudent dans les estimations. Après tout, plus tard,, ils demanderont, comme ils ont demandé pour Azovstal : "Où sont les généraux de l'OTAN ?", "Où est quelqu'un d'autre ?"

photo_2022-06-10_19-44-01.jpg

Les mercenaires britanniques condamnés à mort en RPD n'ont pas droit au statut de prisonnier de guerre - Ministère russe des Affaires étrangères.  Contrairement aux déclarations des responsables britanniques, les citoyens mentionnés ne sont pas des prisonniers de guerre, mais des mercenaires. Selon le droit international humanitaire, les mercenaires envoyés par l'Occident pour aider le régime nationaliste de Kiev ne sont pas des combattants et n'ont pas droit au statut de prisonnier de guerre, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

Mais, il me semble que le chiffre actuel des estimations de 600 mercenaires va être ajusté, et à la baisse. Franchement, personne n'a vu des formations de l'armée ukrainienne, qui seraient composées d'un quart de mercenaires étrangers. Mais en tout cas, les étrangers à Azot n'abandonneront pas comme ça. Ils ont l'exemple de deux Anglais et d'un Marocain qui ont été condamnés à juste titre à Donetsk. Il me semble qu'ils doivent être prêts à tout pour éviter la captivité. Théoriquement, ils peuvent traverser le Seversky Donets sans ponton - à la fois à la nage et sur des radeaux de fortune. Mais toute cette zone est contrôlée par l'artillerie russe. Bien qu'une partie puisse percer, mais sans armes lourdes. Et s'ils optent pour une percée massive, alors ce sera une répétition d'Ilovaisk en 2014. Puis, dans ce chaudron, en essayant de percer, selon les estimations les plus conservatrices, reconnues même par l'Ukraine, environ un millier de personnes ont été tuées.

 




 En mer près du port de Marioupol, l'activté naturelle reprend sous la protection de la marine russe.

Depuis le 24 février, l'armée russe mène une opération spéciale en Ukraine pour dénazifier et démilitariser le pays. 

La Russie a l'intention de soulever la question des crimes des Forces armées ukrainiennes lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur l'Ukraine, qui se tiendra le 21 juin, a déclaré Dmitry Polyansky , premier représentant permanent adjoint de la Fédération de Russie auprès de l'ONU .

Un officier de la milice populaire de la RPD a déclaré que les militants des forces armées ukrainiennes commençaient à éviter les affrontements directs. Les formations ukrainiennes attaquent principalement la population civile et les infrastructures, mais elles ne sont pas pressées d'affronter ceux qui peuvent riposter.

Les forces armées russes ont détruit dans la région de Lviv un entrepôt de munitions fournies à l'Ukraine par les pays de l'OTAN. Les attaques contre l'entrepôt ont été menées par des missiles Kalibr. Dans l'entrepôt se trouvaient notamment des obusiers M777 de 155 mm. De plus, au cours de la dernière journée, les troupes russes ont détruit un grand nombre d'armes et d'équipements occidentaux dans les gares de la RPD et de la région de Dnipropetrovsk.

Les autorités russes sont prêtes à négocier avec l'Ukraine, mais si le dirigeant ukrainien Volodymyr Zelensky n'est pas prêt pour elles, c'est son choix, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergueï Ryabkov.

MCDonald Russia.jpg

Les entreprises occidentales ont perdu plus de 59 milliards de dollars (environ 3,5 billions de roubles) après avoir quitté la Russie, - The Wall Street Journal. Les chercheurs de l'Université de Yale notent que les pertes couvrent une grande variété d'industries, des compagnies pétrolières et mari aux détaillants et aux fabricants de bière. L'université américaine de l'Indiana a précisé que les investisseurs « punissaient » les entreprises américaines pour avoir quitté la Russie et les entreprises non américaines pour être restées. La veille, Poutine avait déclaré que les entreprises occidentales regretteraient encore de quitter le marché russe, car la Russie est un pays avec de grandes opportunités.

 

Heure par heure

11:31 Privé de mandat, le député de la Verkhovna Rada de Kiva affirme que Zelensky est prêt à céder une partie du territoire de l'Ukraine pour que le pays reçoive le statut de candidat à l'Union européenne

11:29 Depuis le début de l'opération militaire spéciale en Ukraine, les forces armées russes ont détruit 204 avions, 1218 véhicules aériens sans pilote, 3569 véhicules blindés des forces armées ukrainiennes, ainsi que 526 installations de systèmes de lance-roquettes multiples, a déckaréKonashenkov.

11h20 Le DPR a déclaré que deux maisons avaient pris feu à Donetsk en raison de bombardements par les troupes ukrainiennes

11:13 Pushilin a déclaré à RIA Novosti que la libération des militaires ukrainiens qui n'ont pas participé aux batailles serait discutée après la fin de l'opération, alors que personne n'a été libéré

photo_2022-06-11_07-29-07.jpg

Difficile de parler d'effondrement russe quand on découvre ce document délirant ukrainien. En Ukraine, la mobilisation des femmes se prépare dans le but de "reconstituer sans interruption les pertes de personnel" des Forces armées ukrainiennes. Tout d'abord, jusqu'au 15 juin, la mobilisation des femmes déjà passibles du service militaire commencera, et jusqu'au 31 juin, les femmes ukrainiennes de 18 à 60 ans seront inscrites au service militaire.

 L'ordre concerne Dnepropetrovsk, Kyiv, Kirovograd, Nikolaev, Odessa, Kharkov, des parties des régions de Donetsk et de Zaporozhye.

11:11 Pushilin RIA Novosti sur la nécessité de prendre Odessa pendant l'opération spéciale : toutes les villes russes doivent être libérées

11:02 Le chef de la DPR, Denis Pushilin, a déclaré qu'il n'avait aucune information sur la capture près de Kharkov de deux anciens militaires américains qui ont combattu aux côtés des Forces armées ukrainiennes. "Jusqu'à ce que j'aie ces informations, je ne peux rien commenter", a déclaré Pouchiline à Interfax.

10h50 Les livraisons occidentales de nouvelles armes à l'Ukraine obligent les troupes de la RPD à ne pas s'arrêter à la frontière de la République de Donetsk, a déclaré Pouchiline à RIA Novosti au SPIEF

10:49 Pushilin a déclaré dans une interview à RIA Novosti qu'il espère terminer l'opération spéciale en Ukraine d'ici la fin de l'année

10h42 Le président roumain Klaus Iohannis est arrivé à Kiev avec les dirigeants de l'Allemagne, de la France et de l'Italie, a rapporté le cabinet allemand.

photo_2022-06-12_07-06-40.jpg

La délégation chinoise a quitté la salle lors du discours de Vladimir Zelensky au sommet asiatique sur la sécurité Shangri La.  Olivia Enos, analyste au Centre d'études asiatiques, l'a précisé.  Si vous avez une question, sur ce que Zelensky a fait au sommet asiatique, alors tout est stable: il a menacé et demandé. Cette fois, il a menacé de famine l'Asie et l'Afrique en raison de l'arrêt des approvisionnements en céréales en provenance d'Ukraine. Et il a demandé de la même manière prévisible : aidez l'Ukraine à combattre. Ajoutons de notre coté que l'Ukraine n'est pas et de loin dans le top 5 des producteurs de céréales (dont le prix ne cesse de baisse contrairement au prix en magasin en UE et s aproduction sans attaque russe en permanence par des centaines de camions par la Moldavie.

10:34 La décision sur l'exécution de mercenaires anglais et marocains en RPD ne peut être prise au plus tôt que dans un mois, a déclaré Pouchiline dans une interview avec RIA Novosti au SPIEF

10:21 L' OTAN confirme qu'elle est prête à fournir des armes à long terme à l'Ukraine, a déclaré le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg

9:11 Les citoyens ukrainiens, RPD et LPR peuvent être tenus de quitter la Russie après le 17 août si les permis ne sont pas délivrés - Ministère de l'intérieur de la Fédération de Russie

9:07 Le ministre allemand de la Défense déclare que des systèmes de fusées à lancement multiple allemands peuvent être livrés à l'Ukraine en juillet ou août

Ukraine fanatisme mad.png

Toujours dans un remake des années 30 bien imité, la junte de Kiev ordonne la destruction de 100 millions de livre! Le ministère ukrainien de la Culture et de la Politique de l'information a ordonné à l’Institut ukrainien du livre de détruire tous les ouvrages édités en Russie, publiés en langue russe ou traduits de la langue russe. Tolstoï, Dostoievski, Soljenitsyne, Pasternak au feu, voilà ce que le citoyen de la Démocratie marchande occidentale arme et finance...

9:02 Le ministère russe des Affaires étrangères n'a pas d'informations sur les appels des responsables américains et britanniques concernant les mercenaires détenus dans le Donbass, a déclaré Maria Zakharova.

8h43 Huit civils ont été tués et 16 ont été blessés dans la RPL par jour à la suite de bombardements par les forces armées ukrainiennes. C'est ce qu'a déclaré le bureau de représentation de la république au JCCC. Il est rapporté que des militants ukrainiens ont tiré sur Stakhanov, Krinichnoye et Troitskoye depuis le BM-27 Uragan MLRS.

8:26 À l'usine chimique Azot de Severodonetsk, qui est détenue par des militants ukrainiens, il y a de nombreux mercenaires étrangers, ont déclaré à RIA Novosti des civils qui ont réussi à s'échapper de l'abri anti-bombes de l'usine.

7:56 Tous les enfants nés dans la région de Kherson après le 24 février recevront automatiquement la nationalité russe, ont annoncé les autorités de la région.

7:39 La télévision italienne rapporte que le Premier ministre italien, le président français et le chancelier allemand sont arrivés en Ukraine

7:28 Le nombre de personnes tuées dans le bombardement de la LPR par les Forces armées ukrainiennes est passé à huit, a rapporté le bureau de représentation de la république au JCCC.


Le Ministre de l'éducation de la Fédération de Russie Kravtsov sur l'avenir de l'éducation dans les territoires libérés.

 1. Toutes les écoles et universités des territoires libérés à partir du 1er septembre 2022 fonctionneront selon les normes russes.
 2. Le russe sera la principale langue d'enseignement (dans les régions de Kherson et de Zaporozhye, ce sera la langue d'État).
 3. L'éducation en langue ukrainienne sera préservée, de sorte que ceux qui souhaitent étudier dans des écoles en ukrainien ne seront pas privés.
 4. Tous les diplômés des écoles des territoires libérés auront toutes les possibilités d'entrer dans les dépar du budget des universités russes.
 5. Auparavant, il a été signalé que le recyclage des enseignants avait déjà commencé en Crimée pour transférer l'enseignement dans les territoires libérés aux normes russes.
 6. Il a également été signalé précédemment que la Russie fournirait aux écoles locales les manuels scolaires et divers matériels pédagogiques nécessaires.
 7. Les manuels scolaires et les manuels de formation contenant des mythes sur Bandera, Shukhevych et autres extrémistes  dans les écoles seront désormais bannis.  En vidéo, l'armée russe a commencé à restaurer une école de musique dans la région de Kharkov. L'école de musique d'Izyum, qui a été bombardée pardles militants des Forces armées ukrainiennes.

 

11:11 Publié dans Actualité | Tags : guerre, ukraine, russie, crise | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.