Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2020

Le masque ne sert qu'à protéger l'exploiteur de la révolte

Covid, mensonge, crise, capitalisme, réel, masque, propagande, économie

 For the second time in three years, Saudi Arabia is slashing the volume of crude it’s sending to America in an attempt to force down stockpiles in the world’s most visible oil market and thereby hasten the rebalancing of supply and demand (Bloomberg 9/08/2020). Le vrai motif du retour de la muselière du masque est là et pas dans une menace sanitaire simple outil autoritaire de notre soumission.Il n'y a pas de reprise depuis 2002, il n'y en pas en 2020 et il n'y en aura plus jamais. Le Capitalisme est en train de crever, victime de ses contradictions et seul l'homme de la rue n'a pas le droit d'en être informé. Pour faire face à une colère sociale légitime, les sanctions de la population pour motif Covid ou autre ne vont cesser de se multiplier, surtout si on laisse faire.

Le seul objectif du capitalisme mondial en sa crise catastrophique irrésistible, c’est d’étouffer partout la respiration du prolétariat universel…

Alors que le virus saisonnier classique a fini de s’en aller en son insignifiance habituelle en raison des températures estivales, la cybernétique du fétichisme de la marchandise absolutiste, de manière insidieusement continuelle et de façon de plus en plus délirante, persiste à intensifier la production psychotique-industrielle de la propagande étatique et médicale coronavirale.


Exemple du mensonge des tests de positivité Covid, cette positivité que la propagande des médias et des états transforme en malades imposant à des villes voire à un pays la nécessité du masque et ce deux bons mois après la fin d'une épidémie marginale concernant des personnes très âgées et/ou à multiple pathologies. La démocratie du Capital ment, elle ment tout le temps et sur tous les sujets.

Ainsi, aujourd’hui, paniqué par la décomposition généralisée de la domestication capitaliste, le gouvernement mondial du spectacle de la marchandise en crise universelle, suivi de toutes les flicailleries sanitaires, nous menace d’un nouveau reconfinement afin de rendre le port du masque policièrement obligatoire dans tous les lieux où la rencontre qui pourrait faire intelligence de vie et de combat doit sans fin s’enfermer dans la docile crétinerie surveillée de la mort lente…

Contre la domination de toutes les vérités officielles de la marchandise inexorable et toutes ses cliques capitalistes, en toutes les droites et toutes les gauches de la merde progressiste de la dépravation scientifique, nous devons affirmer que nous n’accepterons jamais de finir comme clownesques esclaves des charlataneries démocratiques et médiatiques de notre déportation dans le masquage à vie de la police pharmacologique de la servitude volontaire


Retour au réel sur le Covid avec Alexandra Henrion-Caude, généticienne de réputation mondiale et ancienne directrice de recherche à l’Inserm : l'épidémie et pas la pandémie, l'anachronisme aberrant du masque cet été, les bavures et mensonges politique et la base du traitement ayant prouvé son efficacité. Quelques dizaines de minutes accessibles détruisant la propagande des grands médias. A voir absolument.

A rebours de toutes les propagandes étatiques de l’esclavage salarial totalitaire, nous disons donc définitivement Merde à l’école de la soumission ! Nous nous préparons ainsi, et dès maintenant, le retour radical des luttes de classe prolétarienne et humaines de l’automne qui arrive afin de balayer l’ignoble puanteur de la liberté despotique du profit…

 

07:53 Publié dans Actualité | Tags : covid, mensonge, crise, capitalisme, réel, masque, propagande, économie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

11/08/2020

Mythe de l'égalité républicaine, mythe de la pandémie

Pinocchio.jpg

La Démocratie est l'expression officielle et permanente du mensonge marchand

Dans le Parc national des Cévennes, en Lozère, une rave party s’est improvisée ce week-end, sans autorisations, provoquant l'ire des agriculteurs. Les ravers se sont installés samedi soir par milliers sur la commune d’Hures-la-Parade, petite la commune d'environ 250 habitants. Au plus fort du rassemblement, ils étaient de l'ordre de 10.000 en contradiction formelle avec la limitation des rassemblements à 5000 personnes, à cause de l’épidémie officielle de coronavirus toujours d'actualité économique. Dès dimanche, des gendarmes mobiles ont été dépêchés sur les lieux pour surveiller la situation et mettre à disposition des masques et gels hydroalcooliques. Le lundi 10 août, ils étaient encore 3500.

 

L’ETAT DU MENSONGE DE CLASSE SE DEMASQUE …

Rave-party interdite et illégale depuis deux jours de crasse, de pestilence et d’abrutissement mais tolérée avec logistique et sourire par les racailles bobos politiques du haut qui se foutent complètement du fait que les terres agricoles des prolétarisés concernés du bas, sur le parc national des Cévennes, vont se retrouver souillées par toute la puanteur excrémentielle de  plusieurs milliers de  poubelles mentales hallucinogènes ( miraculeusement exemptées de masques !)  croupissant dans des centaines de véhicules nauséabonds…

Les Gilets Jaunes du combat de classe… Là, on éborgne et mutile…

Les Racailles lumpen du trafic et de la tune… Là, les pouvoirs font attention et s’excusent…

Les Bobos dégénérés et saturés de produits stupéfiants et de merde électronique bruitiste…Là, on accompagne, on assiste…

Toute la défécation spectaculaire de la marchandise doit être définitivement mise aux poubelles de l’histoire !

11:47 Publié dans Actualité | Tags : covid, épidémie, mensonge, pandémie, rave | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |