Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2017

La démocratie marchande dans sa nudité

 

in-shadow-a-modern-odyssey.jpg

Si la surprise n'existe plus depuis longtemps à la télévision ou au cinéma sauf parfois par les limites du mensonge, de la vulgarité encore repoussées, le Net, lui, malgré la censure croissante et l'espionnage (les fameuses boîtes noires chez les FAI surveillant la population sous le prétexte facile de l'anti-terrorisme sont actives depuis un mois de l'aveu même de Francis Delon, Président de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement)  des utilisateurs reste l'espace ou l'information, le réel, la vérité peuvent parfois éclater comme une pastèque trop mûre. 

 Avec la production de Lubomir Arsov, artiste graphique bulgare, voici l'exemple parfait de ce que déteste le Système de domination aux manettes. Analyse, synthèse le tout concentré en 13 petites minutes et horreur suprême, gratuit donc accessible aux victimes. Car il faut bien employer ce terme, en 2017, pour parler des citoyens subissant la démocratie marchande de l'Occident capitaliste. Encore que la notion d'Occident est désormais dépassée à l'heure de la mondialisation malheureuse ayant répandue ses valeurs inhumaines sur toute la planète même dans l'Arabie wahhabite ou une Chine... toujours communiste. C'est sans doute la seule restriction que l'on peut faire à ce court-métrage qui dit tout à celui qui sait entendre.

La société faustienne en marche est étalée devant nos yeux, notre actualité se dévoile, de l'ère maudite du livre de comptes aux vaccins obligatoires, à la guerre ethnique des banlieues fabriquée pour occuper les pauvres, du mensonge permanent de la communication à la consommation généralisée des drogues, pardon des médicaments, de la société de consommation au terrorisme, de la baisse de l'âge du consentement sexuel au commerce des enfants au nom, bien sur, de l'amour.

Le lecteur de Marx, de Debord ne sera pas dépaysé dans la facture du morcellement multi-plans de l'être dans la société mortifère de l'avoir. Alors, regardez ce film, regardez le bien et plusieurs fois, en confrontant la réalité et notre quotidien présenté lui médiatiquement comme une marche glorieuse du progrès et constatez l'escroquerie, la trahison, le crime de la collaboration à l'ordre de l'argent, de la marchandise puis diffusez ce petit chef d’œuvre qui ne passera jamais le dimanche soir sur TF1 ou France Télévision et n'aura jamais de prix à Cannes ou d'Oscar car la vérité décrétée controversée, complotiste car contraire à la rentabilité et au pouvoir ne s'effiloche plus depuis longtemps et c'est à vous de la diffuser. Il est encore temps.


IN-SHADOW: A Modern Odysse de Lubomir Arsov. Un concentré d'intelligence à conserver auprès de 1984. Il est possible de soutenir cette démarche par des donations.

 

10:11 Publié dans Actualité | Tags : démocratie, vérité, capitalisme, société, animation, bilan | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.