Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2015

Charlie Hebdo, une piste interdite.

pieu.jpg

A l'heure où les violences physiques et verbales se multiplient sur l'ensemble de notre pays suite au coup Charlie Hebdo décidément fort bien planifié (et il ne s'agit pas d'être complotiste mais de constater un déroulement cohérent sur plusieurs plans et mobilisant d'importants moyens) et après avoir évoqué la question fondamentale à savoir, à qui cela profite, il importe aussi de se demander à un niveau moins stratégique et plus tactique comment cette opération va servir.

Pour cela, il est bon de revenir un peu sur le passé et sur la direction de l'Europe libérée au lendemain de la seconde guerre mondiale. Le gâteau européen devait dans un nouveau cadre passer sous domination politique et économique américaine en raison du poids militaire, économique, incontestable du géant libérateur. Cependant, pour des raisons pratiques faciles à concevoir, des relais locaux, des collaborateurs étaient nécessaires comme interface entre les populations et le marionnettiste ne serait-ce que pour rendre les choses moins visibles et acceptables pour des populations inconscientes dans leur grande majorité du basculement du monde.

Ce partage s'est réalisé largement dans les pays avec les puissances locales disposant d'un réseau opérationnel. Mafia, communistes, loges... on a ratissé large en tenant compte de l'utilité, de la nécessité en justifiant les moyens par la fin. Parmi ces personnes nombreux étaient, bien entendu, ceux qui pensaient agir pour le bien de leur pays.

DG.JPGIl y a eu des résistances à ce projet. ainsi, une partie de la classe politique anglaise a envisagé de tenter de reprendre la main au travers d'une alliance avec la France au sein d'une monarchie constitutionnelle au système parlementaire élargi. La France aurait reconnue Elizabeth comme reine et dans ce sens des contacts ont été tenté entre De Gaulle et le Comte de Paris. Mais des ambitions personnelles, des murs ayant des oreilles, on fait capoter le projet qui aurait pu réunir les deux empires et leur donner une nouvelle chance, un rêve que les milieux financiers n'entendaient pas voir se réaliser.

Il se fait que De Gaulle bénéficiait pendant la guerre du logement d'une dynastie bancaire qui de Napoléon à De Gaulle et aussi sous Sarkozy et Hollande a toujours su placer ses agents pour faire triompher ses intérêts particuliers qui sont rarement les nôtres (d'ailleurs on ne change même plus leur bureau aux dernières nouvelles).

Aujourd'hui, confrontés à une crise faisant émerger de nouveaux mouvements nés de la détérioration continue et rapide des conditions de vie, mouvements se voulant hors système, contre l'Union Européenne ce magnifique outil de domination et façade civile de l'OTAN et des partis mal ou trop récemment infiltrés pour être fiables (quelqu'un a dit FN?) la France voit, pour la première, fois sa sujétion ébranlée. L'orientation des masses est un sujet avec lequel on ne plaisante pas. La remise en cause du partage de la libération dont seul le communisme (politique mais pas syndical) a été avec le temps exclu par le système de consommation et la destruction de l'appareil industriel ne peut et ne veut pas être remise en cause par l'élite, ces nouveaux gauleiter qui en profitent depuis si longtemps de manière héréditaire.

La France contrairement à l'Italie n'a jamais connu d'opération main propre mais la mafia certes différente (surtout au nord de la Loire) qui existe  au coté des détenteurs visibles du pouvoir n'y est pas moins puissante. Les affaires marseillaises, du Var sont du folklore à l'ancienne mais on ne devrait pas oublier l'affaire Yann Piat car à l'occasion on sait régler les problèmes à l'ancienne.

charliehebdo,prisedotage,piste,contrelesterroristes terrorisme

A revoir

Aujourd'hui, la solution pour les partis parlementaires traditionnels face au FN et aux partis qui le déborderont, est inévitablement un rapprochement formel pour éviter la déroute avec un scrutin de type majoritaire. Leurs valeurs économiques et de politique étrangères étant identiques reste à faire passer la pilule auprès de la population certes formatée mais qui imagine encore souvent, à tort, une différence droite-gauche.  La conception d'un front républicain, au nom "des valeurs", est la solution bisounours, marketing, pour atteindre cet objectif. Elle permet d'associer la lutte traditionnelle contre l'extrême droite enseignée dès le biberon et la lutte contre un islamisme tueur de gentils papys dessinateurs. Pour le grand public mal formé intellectuellement aux questions économiques, islam ou islamisme sont des notions floues, fantasmées et aisées à confondre surtout si les médias au militantisme communautaire énergique donnent un coup de pouce. Le bouc émissaire islam est d'autant mieux choisi car sans défense en raison des catégories sociales qui le composent.


Dans une affaire de terrorisme au delà du ou des exécutants officiels et des victimes, ce qui compte est ce qu'ils représentent aux yeux de l'opinion, comment leur acte sera interprété et aussi récupéré. Loge P2 : Licio Gelli Le Grand Marionnettiste (1983).  Propaganda Due fut une loge maçonnique dépendant du GO d'Italie puis une loge clandestine et illégale selon la loi italienne (car secrète). P2 a été impliquée dans plusieurs affaires criminelles majeures dont la célèbre faillite de la banque Ambrosiano, les meurtres du journaliste Mino Pecorelli, du banquier Roberto Calvi, et des affaires de pots-de-vin gigantesques. En Italie comme en France, on dit en effet que depuis la libération 5-15% du budget des grands travaux disparaissent ainsi. La loge P2  parfois qualifiée d’État dans l’État comptait dans ses rangs des parlementaires, les chefs des trois branches des services secrets italiens, des stars du journalisme, des industriels ou des géants des médias (on évoque Berlusconi) et de hauts responsables de l'armée. Le journaliste anglais Tobias Jones dans The Dark Heart of Italy : Travels Through Time and Space Across Italy, (New york, North Point Press,‎ 2003) révèle que pr,dz,t la perquisition de la villa du patron de la loge Licio Gelli, la police découvre un document intitulé Plan de la Renaissance Démocratique, qui recommande la concentration des médias, la suppression des syndicats et à la réécriture de la Constitution de la République italienne. PS: Si quelqu'un s'avise de croire un mot de cette histoire, traitez le de complotiste et courrez écouter Caroline Fourest pour chasser le démon qui est en vous!

Car si on aime bien à droite et à gauche l'immigré au service du capital, on déteste sa religion d'autant plus inquiétante qu'elle rejette l'usure comme l'ennemi catholique d'hier et que danger absolu, elle n'a pas de hiérarchie organisée, se laissant former et acceptant un islam bidonnée à la française (BHL a même proposé la réécriture du Coran, pour le Talmud on ne l'entend pas) et corruptible.man.jpg

Mode métrosexuelle? Comme dans l'affaire Merah, les yeux bleus du tueur (selon le témoignage) ont de fortes chances de devenir noirs à l'autopsie.

Quand une élite a déterminé son ennemi et dispose de tous les moyens offerts par le renseignement, la justice et l'informatique, quand les prisons regorgent de délinquants incapables de résister au chantage, que les banlieues regorgent de pauvres prêts à croire à un avenir meilleur ailleurs, la solution n'est pas loin et les milliers de chômeurs de la SNCF, de Peugeot etc passent aux oubliettes.

La mèche est allumée et le choc des civilisations codifié à Washington bel et bien en marche. Sachons résister à la confusion, nous savons de qui elle est le signe et l'arme depuis toujours.

16:48 Publié dans Actualité | Tags : charliehebdo, prisedotage, piste, contrelesterroristes terrorisme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.