Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2014

Baladeur audiophile recommandé, attention aux pièges

musique,nomade,balladeur,mp3,flac,pono

2014, la musique a cédé sa place au monde marchand du soupe non stop. Contrairement au rêve du génial groupe Kraftwerk, ce ne sont pas des machines qui composent mais surtout des esclaves pour servir des banquiers.

L'écoute nomade de musique est un sujet que nous comptions aborder depuis longtemps car il ne concerne plus seulement les passionnés et les jeunes générations mais la grande majorité de la population qui semble incapable de survivre dans le silence plus de quelques heures. Il serait d'ailleurs intéressant de rechercher les raisons de cette peur, de ce besoin d'un bruit rassurant perpétuel qui de l'ascenseur au supermarché empoisonne pourtant nos tympans. Ce sont les nombreux articles concernant un produit, le Pono de Neil Young, relayant un marketing avec ses gros sabots qui nous obligent à avancer des conseils dans un secteur en pleine mutation. Cette transformation ne concerne pas seulement le plan artistique mais aussi l'aspect technique, le passage de la musique vers le numérique de sa création à sa distribution. Ce changement comme toute révolution rapide et brutale a fait des dégâts mais guère plus que les géants de l'édition musicale qui ont largement poignardé pour un profit rapide les musiques et artistes nationaux en faveur d'interprètes fabriqués comme des savonnettes ou de techniciens du son rebaptisés compositeurs. C'est dans cet univers sordide incapable de créer de la qualité et qui rend Internet coupable de ses méfaits que nous allons tenter de vous guider pour des achats sans mauvaises surprises car la technique peut se substituer au talent, à la culture, à l'âme comme argument de vente.

musique,nomade,balladeur,mp3,flac,pono

Le Pono, produit dont le marketing intensif est assuré par le papy Neil Young et relayé avec complaisance par le web, les télés mérite la plus grande prudence. Alors que son lancement semble se concrétiser pour 2014, ce lecteur au design halluciné, axé sur la prétendue supériorité du 24 bit/192khz (ce qui est plus discutable en raison de l'offre, des matériels, des tympans de l'utilisateur lambda) semble, au final, un moyen de plus de trouver le chemin de l'argent de poche des ados en imposant un format propriétaire supplémentaire et une offre de musique en ligne anachronique et hors de prix. Un Apple ça suffit!

Complément pratique de son ordinateur, le baladeur autrefois à cassette ou diskman a aujourd'hui cédé la place à des lecteurs numériques discrets, légers et offrant la possibilité d'une restitution sonore sans altération sur la durée. Sur ce point personne, ne se plaindra. Il existe cependant une grande variété de produits sur le marché et la première chose avant d'investir est de bien comprendre ce qu'on appelle un lecteur nomade ce qui ne va pas de soi quand on regarde les caractéristiques d'appareils encensés par des sites ou des magazines vivant de la publicité ou sponsorisés par des boutiques.

musique,nomade,balladeur,mp3,flac,pono

Écouter ses fichiers numériques à la maison sans un PC n'implique nullement un baladeur. Il existe aussi d'excellents lecteurs réseau audiophiles. Ainsi, le récent Pioneer N-50 (520€) couplé à un ampli casque ou traditionnel saura satisfaire le plus exigeant dans les formats à la mode.

Un baladeur doit répondre à plusieurs critères. Il doit justement permettre la ballade et, en 2014, cela veut clairement dire ne pas devoir être rechargé plusieurs fois par semaine mais au plus, deux ou trois fois par mois. On trouve, hélas, dans trop de tests, des apologies de lecteurs qui tiennent moins de 15h et même moins de 10h. Ridicule. Le lecteur doit bien entendu disposer de capacités de stockage extensibles ce qui permet de promener sa bibliothèque musicale dans un format de bonne qualité. La norme actuelle repose pour ce stockage sur les cartes micro SD de type SDHC, SDXC. Si les cartes 128Mo sont rares et peu abordables, on se trouvera fort bien de deux cartes 64Go pour véhiculer une vraie discothèque ambulante.

Lire la suite

15:28 Publié dans Actualité, Baladeur audio, Multimédia | Tags : fiio x5, cowon, d20, pono, musique, nomade, balladeur, mp3, flac | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |