Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/05/2019

A découvrir : Rhiаnnоn Giddеns - Тhеrе Is Nо Оthеr

Giddens.jpg

Nouvel album de Rhiannon Giddens, chanteuse américaine, violoniste, guitariste et amoureuse du blues et du folk. Ce nouvel enregistrement a été produit en duo avec le musicien italien Francesco Turrisi (multi-instrumentiste connu pour ses improvisations en jazz) et se distingue par son influence africaine, orientale associée aux sonorités européennes et américaines des précédentes productions. Après des compositions très influencées par le thème celtique et écossais, c'est une nouvelle carte venant enrichir une carrière solo déjà bien remplie.


06:43 Publié dans Actualité | Tags : rhiаnnоn, giddеns, blues, world, musique, cd | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

15/05/2018

YouTube Charts vient de débarquer

 snap00466.png

La mise à jour de l'offre de vidéos musicale en ligne de Google, Youtube Charts arrive enfin en France. Il s'agit de proposer aux adeptes de la musique clip de découvrir artistes et vidéos attirant la plus forte audience sur YouTube.

Pour établir un classement qui évoquera aux anciens le Top 50 des années de succès Canal+ (que les moins de vingt ans n'ont du connaître) sont pris en compte, tout simplement; le nombre de vues au cours de la semaine précédente. La tendance qui intéressera plus les professionnels et les marchands de "musique" sera de son côté actualisée plusieurs fois par jour, la médiocrité lasse vite.

L'inévitable Top sera réalisé chaque semaine. Il fournira, outre la liste, le total des vues en considérant aussi les différentes versions officielles d'un titre. Auprès de ce classement, celui des artistes les plus populaires par nombre total de vues pour la discographie entière, avec les vidéos musicales toutes versions confondues (live, remix) permettra de juger sur la durée de la réalité d'une carrière.

Si tout cela peut semble pratique au premier abord, on peut aussi craindre, en dehors d'une possible offre payante du service à l'avenir, une chasse accrue et au service des éditeurs, des groupes de médias, des vidéos et enregistrements postés par des fans ne possédant pas les fameux droits car n'ayant eux aucun but lucratif.


L'art n'a jamais eu besoin de marchands ni de compétition. Souhaitons qu'il survive aux Tops, aux éditeurs.

15:49 Publié dans Actualité | Tags : youtube, charts, clips, musique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

20/07/2014

Deezer prend note de la reprise

 commerce_art.png

 Deezer appartient à la catégorie des services d'écoute de musique en streaming à la demande permettant d’écouter des artistes, ses titres favoris et des albums. Son catalogue compte des millions de titres. A l'origine, site et services étaient gratuit ce qui semble logique étant donné que cette diffusion n'est rien d'autre que de la publicité pour des musiques et des artistes dans une forme purement virtuelle. Personne n'aurait en effet l'idée de payer pour l'odeur des pains au chocolat devant une pâtisserie ou de verser une contribution à un concessionnaire automobile s'il voit passer la dernière Ferrari. On paye en effet pour une propriété par pour du vent encore que la taxe carbone a démontré que dans ce domaine toutes les audaces sont permises.

deezer,musique,crise,brel

Si on était payé comme un fonctionnaire pour faire ce qu'on fait, on continuerait à le faire quand même. Parce qu'on aime ça! (Brassens).

L'actualité de cette plate forme musicale et ce que nous découvrons c'est la fin de l'offre à 4,99 euros par mois (Premium et ex Deezer HQ) pour les nouveaux utilisateurs ou en cas d'interruption de cette formule par un abonné. Cette démarche est particulièrement révélatrice des effets en Europe comme aux États-Unis de la crise économique qui s'aggrave. Les écarts entre riche et pauvres ne cessent de s'accentuer et le segment intermédiaire tend à disparaitre, un phénomène encore trop peu perçu par les classes moyennes et les cadres qui se sont longtemps pensés plus près des classes dirigeantes que des classes dirigées. Les faits prouvent le contraire. Deezer prend donc acte de la régression du pouvoir d'achat d'une partie de sa clientè et ne propose désormais plus que deux formules, l'une gratuite nommée Discovery, l'autre payante baptisée Premium+ à 9.99€ même si le changement pour une fois pour maintenant se fait au nom, au prétexte de l'utilisation plus répandue des terminaux mobiles.

deezer,musique,crise

Je ne suis pas venu à Paris. Je suis venu dans un pays où il y a une langue. Parce que je viens d'un pays où il n'y a pas de langue... Je me fous complètement de l'argent. Si un jour vous apprenez que je suis devenu pauvre, ne me plaignez pas. (RTB 1971). Entre Zazie et le monde d'Universal quel Brel serait possible?
 
On voit le sens de l'évolution et de la régression qui fait songer avec nostalgie à l'époque du lancement de Premium qui assurait un son en haute qualité et surtout l'absence de publicités pendant l'écoute. Mais il est vrai que les pressions et la propagande contre la gratuité sont énormes. Ainsi, en 2011, Pascal Nègre déclarait:  Je pense que le modèle du gratuit pose un problème. Il faut le restreindre, il faut le dégrader. Cela veut dire qu'il faut qu'il y ait beaucoup plus de pub qu'aujourd'hui. En français, nous appellerons ça le beurre, l'argent du beurre et une partie de la crémière que la décence nous interdit de préciser davantage. Sachez cependant que le dynamique Pascal n'est pas n'importe qui. Proche de Nicolas Sarkozy, il est président directeur général d'Universal Music France, président de la société civile des producteurs phonographiques (SCPP) et président de la Société civile des producteurs associés (SCPA) et doté de ces différents titres de gloire attaque, avec une belle constance, le téléchargement illégal d'œuvres protégées. Sans doute par amour de la culture française et par pur désintéressement.

Electrospirit_1130587067.jpg

Les bourgeois c'est comm' les cochons / Plus ça devient vieux, plus ça devient bête, / Les bourgeois c'est comme les cochons / Plus ça devient vieux plus ça devient…(Brel)

Car nous avons là un vrai et beau mécène digne des Médicis qui a participe au lancement d'artistes irremplaçables et que le monde nous envie, des Khaled, des Zebda et repoussant les limites, il s'est donné aux carrières éblouissantes des Bashung, Eicher, Noir Désir, Zazie... Vous avouerez qu'on atteint les sommets avec autre chose que ces traînes-patins de Brel ou Mozart. Il est même intervenu sur les derniers albums de Barbar, les concerts de Faudel, Khaled, Rachid Taha.

La belle fraternité existant entre le néo-libéralisme économique, politique et l'extrême gauche "culturelle" et politique manifeste par tant de faits chaque jour et pourtant si ignorée, niée par le consommateur citoyen m'étonnera toujours.

12:56 Publié dans Actualité | Tags : deezer, musique, crise, brel, brassens | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

20/03/2014

Baladeur audiophile recommandé, attention aux pièges

musique,nomade,balladeur,mp3,flac,pono

2014, la musique a cédé sa place au monde marchand du soupe non stop. Contrairement au rêve du génial groupe Kraftwerk, ce ne sont pas des machines qui composent mais surtout des esclaves pour servir des banquiers.

L'écoute nomade de musique est un sujet que nous comptions aborder depuis longtemps car il ne concerne plus seulement les passionnés et les jeunes générations mais la grande majorité de la population qui semble incapable de survivre dans le silence plus de quelques heures. Il serait d'ailleurs intéressant de rechercher les raisons de cette peur, de ce besoin d'un bruit rassurant perpétuel qui de l'ascenseur au supermarché empoisonne pourtant nos tympans. Ce sont les nombreux articles concernant un produit, le Pono de Neil Young, relayant un marketing avec ses gros sabots qui nous obligent à avancer des conseils dans un secteur en pleine mutation. Cette transformation ne concerne pas seulement le plan artistique mais aussi l'aspect technique, le passage de la musique vers le numérique de sa création à sa distribution. Ce changement comme toute révolution rapide et brutale a fait des dégâts mais guère plus que les géants de l'édition musicale qui ont largement poignardé pour un profit rapide les musiques et artistes nationaux en faveur d'interprètes fabriqués comme des savonnettes ou de techniciens du son rebaptisés compositeurs. C'est dans cet univers sordide incapable de créer de la qualité et qui rend Internet coupable de ses méfaits que nous allons tenter de vous guider pour des achats sans mauvaises surprises car la technique peut se substituer au talent, à la culture, à l'âme comme argument de vente.

musique,nomade,balladeur,mp3,flac,pono

Le Pono, produit dont le marketing intensif est assuré par le papy Neil Young et relayé avec complaisance par le web, les télés mérite la plus grande prudence. Alors que son lancement semble se concrétiser pour 2014, ce lecteur au design halluciné, axé sur la prétendue supériorité du 24 bit/192khz (ce qui est plus discutable en raison de l'offre, des matériels, des tympans de l'utilisateur lambda) semble, au final, un moyen de plus de trouver le chemin de l'argent de poche des ados en imposant un format propriétaire supplémentaire et une offre de musique en ligne anachronique et hors de prix. Un Apple ça suffit!

Complément pratique de son ordinateur, le baladeur autrefois à cassette ou diskman a aujourd'hui cédé la place à des lecteurs numériques discrets, légers et offrant la possibilité d'une restitution sonore sans altération sur la durée. Sur ce point personne, ne se plaindra. Il existe cependant une grande variété de produits sur le marché et la première chose avant d'investir est de bien comprendre ce qu'on appelle un lecteur nomade ce qui ne va pas de soi quand on regarde les caractéristiques d'appareils encensés par des sites ou des magazines vivant de la publicité ou sponsorisés par des boutiques.

musique,nomade,balladeur,mp3,flac,pono

Écouter ses fichiers numériques à la maison sans un PC n'implique nullement un baladeur. Il existe aussi d'excellents lecteurs réseau audiophiles. Ainsi, le récent Pioneer N-50 (520€) couplé à un ampli casque ou traditionnel saura satisfaire le plus exigeant dans les formats à la mode.

Un baladeur doit répondre à plusieurs critères. Il doit justement permettre la ballade et, en 2014, cela veut clairement dire ne pas devoir être rechargé plusieurs fois par semaine mais au plus, deux ou trois fois par mois. On trouve, hélas, dans trop de tests, des apologies de lecteurs qui tiennent moins de 15h et même moins de 10h. Ridicule. Le lecteur doit bien entendu disposer de capacités de stockage extensibles ce qui permet de promener sa bibliothèque musicale dans un format de bonne qualité. La norme actuelle repose pour ce stockage sur les cartes micro SD de type SDHC, SDXC. Si les cartes 128Mo sont rares et peu abordables, on se trouvera fort bien de deux cartes 64Go pour véhiculer une vraie discothèque ambulante.

Lire la suite

15:28 Publié dans Actualité, Baladeur audio, Multimédia | Tags : fiio x5, cowon, d20, pono, musique, nomade, balladeur, mp3, flac | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |