Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2016

Ce bétail qui s'imagine citoyen

danger.jpg

Après la trahison de l'esprit de la République (ne parlons même pas de Démocratie en France personne sauf un Charlie n'y croit) par le décret dissimulé, de dernière minute d'un Premier Ministre quittant ses fonctions et abolissant de son propre chef la séparation des pouvoirs, voici maintenant que s'annonce une nouvelle attaque juste avant les présidentielles. Camouflage un jour...

Cette fois l'agression des nervis guachistes du Capitalisme ne concerne pas le secteur économique et social déjà en coma dépassé ou nos libertés bafouées par un inadmissible et injustifié état d'urgence. Il s'agit d'une attaque directe contre la santé des population et tout particulièrement celle des enfants. Il est vrai que dans la Ferme des animaux qu'est devenu la France ceux-ci appartiennent à l'état comme les bébés appartiennent à ceux qui ont un chéquier.

En attendant le puçage qui fait son apparition dans les entreprises et qu'on imposera sans aucun doute au nom de la santé (les pauvres au RSA seront sans doutes les premières victimes sous peine de perte de CMU), de la sécurité et par l'émotion, voici venir les rentables (pour le privé) et terrifiantes injections obligatoires comme aux plus belles heures d'une époque que le tabou fait pourtant dénoncer aux médias chaque jour de l'année.

Car le crime le plus abominable devient un devoir et même le bien au nom de la valeur suprême, l'argent occidental.

Alors prenez en buvez en tous dans cette inversion, véritable marque de fabrique, de la Cène.

 

 


Le documentaire VAXXED From Cover-Up to Catastrophe expose une fraude criminelle de la CDC : la dissimulation d'un lien entre le vaccin ROR et l'autisme. Il a été censuré par tous les médias et seul le Center Angelika de New York en a accepté la projection. Vaxxed devait être présenté au Festival du film de Tribeca à New York. Sous la pression, Robert de Niro a annulé la diffusion. Vaxxed était censé ouvrir le Festival international Worldfest, à Houston, mais Hunter Todd a admis par écrit que "de hauts fonctionnaires du gouvernement" avaient menacé le Festival. On sait désormais que l'autisme est une pathologie vivement recherché pour un usage militaire de ses victimes en particulier dans un petit pays dont de Niro est très proche au point de faire des collectes de fonds pour ses troupes.


 

 A lire :

Le dernier coup de poignard de Marisol Touraine : un rapport recommande d'imposer 11 vaccins obligatoires

Je n'ai pas encore lu tout le rapport mais l'idée aberrante qui s'en dégage est qu'afin de "rétablir la confiance" dans les vaccins, le gouvernement veut obliger les enfants à se vacciner avec de nombreux vaccins, dont certains très toxiques et parfaitement inutiles pour la tranche d'âge cible, tout en faisant miroiter aux français que cette obligation serait temporaire. Mouais...je rappel que le DTP a aussi été retiré du marché pour des raisons fallacieuses en 2008 et que ce retrait était aussi annoncé comme "temporaire":
 
"Une augmentation importante du nombre de manifestations allergiques à la suite de la vaccination par DTPolio® a été relevée depuis le début de l’année 2008 par rapport aux années précédentes. Ce vaccin est recommandé selon le calendrier vaccinal en rappel chez l’enfant âgé de 6 ans pour la prévention de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite. Par mesure de précaution et en accord avec l’Afssaps, Sanofi Pasteur MSD a décidé de suspendre temporairement la distribution de la spécialité vaccin DTPolio® dans l’attente des résultats des investigations complémentaires. Un rappel des lots étant effectué le 12 juin 2008, le vaccin DTPolio® ne sera plus disponible dans les officines à cette date."
 
Drôlement longues ces investigations car 8 ans plus tard, on attend toujours le retour de ce vaccin. On peut toujours rêver d'ailleurs car cette soit disant recrudescence de manifestations allergiques a permis au labo de vendre des vaccins 3 à 6 fois plus cher depuis 2008. 
 
Aujourd'hui, la sinistre de la maladie voudrait même imposer le vaccin contre le VPH qui a déjà gâché la vie de nombreuses jeunes filles dont Savannah Snyder, 14 ans, qui a dû être "hospitalisée de nombreuses fois pour ses douleurs atroces suite à ce vaccin". "Elle éprouve des difficultés à parler, à marcher et ne peut plus se passer d’une sonde gastrique". L’année dernière, la sécurité et l’efficacité du Cervarix et du gardasil ont même été remises en question par la principale chercheuse de ces vaccins, c'est dire.
 
Lorsqu'il s'agit de vaccination, les effets secondaires peuvent être dévastateurs allant  parfois jusqu'à la mort ou des lourds handicaps, et dans ces cas, non seulement l'ONIAM évoqué dans l'article qui intervient déjà actuellement au titre de "la solidarité nationale", indemnise vraiment mal les victimes d'accidents médicaux et leurs familles mais en plus, on ne peut pas engager la responsabilité des laboratoires. Lorsqu'il s'agit de s'en mettre plein les poches, Big Pharma est là...par contre pour le SAV, allez voir ailleurs. Fawkes
 
Lire la suite sur Fawkes-News
 

13:06 Publié dans Actualité | Tags : vaccin, obligatoire, élections, santé, danger, corruption, lobby | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |