Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2018

YouTube Charts vient de débarquer

 snap00466.png

La mise à jour de l'offre de vidéos musicale en ligne de Google, Youtube Charts arrive enfin en France. Il s'agit de proposer aux adeptes de la musique clip de découvrir artistes et vidéos attirant la plus forte audience sur YouTube.

Pour établir un classement qui évoquera aux anciens le Top 50 des années de succès Canal+ (que les moins de vingt ans n'ont du connaître) sont pris en compte, tout simplement; le nombre de vues au cours de la semaine précédente. La tendance qui intéressera plus les professionnels et les marchands de "musique" sera de son côté actualisée plusieurs fois par jour, la médiocrité lasse vite.

L'inévitable Top sera réalisé chaque semaine. Il fournira, outre la liste, le total des vues en considérant aussi les différentes versions officielles d'un titre. Auprès de ce classement, celui des artistes les plus populaires par nombre total de vues pour la discographie entière, avec les vidéos musicales toutes versions confondues (live, remix) permettra de juger sur la durée de la réalité d'une carrière.

Si tout cela peut semble pratique au premier abord, on peut aussi craindre, en dehors d'une possible offre payante du service à l'avenir, une chasse accrue et au service des éditeurs, des groupes de médias, des vidéos et enregistrements postés par des fans ne possédant pas les fameux droits car n'ayant eux aucun but lucratif.


L'art n'a jamais eu besoin de marchands ni de compétition. Souhaitons qu'il survive aux Tops, aux éditeurs.

15:49 Publié dans Actualité | Tags : youtube, charts, clips, musique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

08/05/2018

Le crétinisme se porte bien

 féminisme,constitution,idéologie,diversion

L'idéologie féministe né de la bourgeoisie capitaliste pour permettre l'exploitation généralisée des femmes sous le mensonge de la libération poursuit ses ravages en décérébrant la population et en détournant des questions centrales.

Ce n'est pas la féminisation de la Constitution qui donnera un job aux 13-14 millions de personnes en recherche vaine, ce n'est pas elle qui mettra fin aux milliers de suicides annuels (en passant surtout des hommes) et ce n'est pas elle qui empêchera l'usage de fonds publics devant servir à nos pauvres de devenir des missiles tombant en Syrie sans raison.


La chasse à l'homme et ses raisons par le pertinent Paul Joseph Watson

 

A lire :

Féminiser la Constitution, une ineptie !

Sur RT en français

Dans son rapport du 18 avril, le Haut Conseil à l’Egalité recommande de réviser la Constitution pour y intégrer des termes féminisés. Co-auteur du livre Notre-Drame de Paris, la journaliste Nadia Le Brun y voit de la vacuité sans pertinence.

Quelle outrecuidance, superficialité, supercherie que ce rapport pondu par le Haut Conseil à l’Egalité (HCE), sensé réduire les injustices entre les femmes et les hommes. Son seul mérite : avoir assuré sa communication, alors que ses recommandations de féminiser la Constitution sont sans intérêt, ni pertinence.

Plus que de citoyenneté, on perçoit de la vacuité et de l’idéologie, à la lecture des neuf propositions, inspirées par la pétition des 3000 signataires du groupe féministe, «le Parlement du féminin». On se demande comment le HCE peut autant se décrédibiliser. Notamment, en voulant remplacer «fraternité» par «adelphité», ce mot inconnu de la plupart des Français comme des dictionnaires.

Plus d’idéologie que de citoyenneté

C’est comme mettre «Droits humains» à la place de «Droits de l’Homme». En bon français, compris de tous, le H majuscule signifie : humanité toute entière, incluant, sans ambiguïté les droits de la femme au même titre que ceux des hommes. Les mots on un sens !

Lire en intégralité sur RT

10:21 Publié dans Actualité | Tags : féminisme, constitution, idéologie, diversion | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

02/05/2018

1981 la génération 2.0 descend dans la rue

 ultragauche,violence,premier,mai,casseurs

Les enfants de la génération 81 arrivent. Particulièrement décérébrés, ils sont les nervis violents, émotifs, puérils du Système marchand. Contrairement au pouvoir dont ils sont une copie intellectuellement limitée et produite par la désinformation de l'audiovisuel, de l'enseignement, des lobbies, ils prennent l'ensemble des bobards de la propagande politique au sérieux, à la manière de ces extrémistes religieux imaginant que les légendes bibliques doivent être prises au pied de la lettre.
Sans lien avec le monde réel, celui de la famille, du travail mais totalement dans le virtuel fantasmé, extrêmement manipulables et très encadrés par des agitateurs eux bien formés et bien payés, ils sont multicartes, capables de faire un jour le service d'ordre d'un parti de droite classique et le lendemain la liaison avec des mafias (surtout celle intouchable de la drogue), des réseaux terroristes (de type "kurde" le plus souvent en Europe) ou les "services".
Cette jeunesse perdue n'est pas limitée à l'Europe car le Net lui permet d'étendre ses échanges, sa nuisance du Canada à la Syrie, de la Turquie aux États-Unis en passant par l'Union Européenne.
Il faut se souvenir des années 70 italiennes puis allemandes, ces actions de camouflage sont toujours utilisée contre les revendications sociales de la population ou forcer une politique étrangère.
 

ultragauche,violence,premier,mai,casseurs

Les extrémistes qui ont pu en toute impunité et durant des heures saccager les rues osaient brandir des représentations de Marx ou des drapeaux "communistes" mais ces inversions n'abuseront personne.

 
A lire :

Premier mai : une association de policiers alerte sur la militarisation de l'ultragauche (EXCLUSIF)

source : https://francais.rt.com/

Gilets pare-balles, boucliers tactiques, cocktails à l'acide : l'association UPNI a confié à RT France ses craintes face aux organisations d'ultragauche qui passent les frontières et s'illustrent lors d'affrontements avec les forces de l'ordre.

Après la flambée de violence qui a embrasé la manifestation du Premier mai à Paris, l'Union des policiers nationaux indépendants (UPNI) tire le signal d'alarme : «En pleine menace terroriste, on a 1 200 personnes cagoulées qui pénètrent dans la capitale française. Ils sont identifiés et repérés, mais on les laisse faire», alerte un membre du bureau de cette association de gardiens de la paix qui a répondu aux questions de RT France.

RT France : Selon les déclarations du syndicat Unsa-Police, les ordres sont venus tardivement pour intervenir à l'encontre des casseurs du Premier mai. Le préfet de police de Paris Michel Delpuech réfute cette thèse et ajoute qu'il fallait protéger «un millier» de «badauds» et de «curieux» qui s'interposaient entre les belligérants et les forces de l'ordre. Accordez-vous du crédit à cette explication ?

UPNI : Ce n'est pas du tout crédible. Par ailleurs, les services de renseignements savent très bien qui participe à ces manifestations. Ces individus dangereux laissent également des traces derrière eux. On a de la chance d'avoir si peu de blessés : des cocktails à l'acide ont été retrouvés après l'intervention.

RT France : Les casseurs sont-ils mieux organisés qu'auparavant ?

UPNI : C'est un problème d'ampleur européenne, avec des individus qui viennent notamment des Pays-Bas, de Belgique et d'Allemagne. Il y a une structure organisée qui ressemble plus à un groupe armé qu'à un groupuscule à ce stade. D'ailleurs, ce sont les mêmes qu'à Notre-Dame-des-Landes. On le sait parce qu'on reconnaît leurs modes opératoires et leur armement, notamment les systèmes de mise à feu des engins explosifs qui ne sont pas de simples cocktails Molotov, mais qui ressemblent de plus en plus à du matériel de type militaire.

Lire l'intégralité sur RT en français

 

18:42 Publié dans Actualité | Tags : ultragauche, violence, premier, mai, casseurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

26/04/2018

Les carottes sont cuites

 irruption,raid,maria zakharova,seattle,États-unis,russie

 Une agitation américaine et même occidentale incontrôlée (initiatives britanniques sans aval de Washington) très révélatrice. Ça sent le sapin pour l'Occident et non pas parce que la Russie ou la Chine montent en puissance ou constituent une menace car ce n'est ni le cas militairement, ni techniquement mais bien parce qu'un modèle économique est déjà sur un point de non retour et va s'effondrer sans aucun espoir d'un après.

Dans ce cadre, le camp qui espère en une guerre, la solution d'autrefois, est d'autant plus dangereux qu'aucune alternative concurrente, résultant de la raison n'existe. La résurrection de l'Amérique industrielle, le projet Trump est une illusion, le cautère sur la jambe de bois et ne sera même pas un répit.

Les carottes du capitalisme sont cuites.

A lire :

Moscou qualifie l'irruption US dans le consulat russe à Seattle de «raid d'État»

Tandis que des représentants des autorités américaines ont fait irruption ce mercredi dans le consulat russe fermé de Seattle, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a considéré cette effraction comme un «raid» au niveau étatique.

L'effraction des autorités américaines dans le bâtiment du Consulat général de Russie fermé à Seattle est plus qu'un acte inamical, a jugé Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Plus tôt dans la journée, des représentants du gouvernement américain ont cassé les serrures de l'entrée principale du Consulat général de Russie à Seattle ont pénétré dans la résidence, propriété russe, que les diplomates avaient fermé et quitté la veille à la demande des États-Unis.

Lire la suite sur Sputnik news

 

11:51 Publié dans Actualité | Tags : irruption, raid, maria zakharova, seattle, États-unis, russie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |