Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2017

Du PC à vos enceintes en Bluetooth

 

Le Bluetooth débarque.jpg

Home sweet home mais plus pour longtemps avec le Bluetooth !

Profiter de bonne enceintes loin du PC ou écouter ailleurs à partir d'un smartphone ou mieux d'un lecteur audio nomade de haute qualité est souvent impossible faute de périphériques compatibles ou un peu anciens. Il est aujourd'hui possible de surmonter cette difficulté en profitant du standard de communication Bluetooth dont les évolutions permettent d'approcher la qualité CD pour la transmission audio (réponse en fréquence comprise entre 20 Hz et 22 kHz).

Le Bluetooth est l'échange bidirectionnel de données en utilisant des ondes radio UHF sur une bande de fréquence de 2,4 GHz. On peut donc faire l'impasse sur des distances, certes coutes, sur les vieilles liaisons filaires.

Nous avons là un WPAN ou Wireless Personal Area Network, un vrai réseau personnel sans fil sur un rayon d'une dizaine de mètres à une vingtaine de mètres sur une bande de fréquence comprise entre 2.402 et 2.480 GHz, découpée en 79 canaux de 1 MHz. Pour éviter toute interférence avec d'autres signaux radio, la transmission se faisant en utilisant une combinaison de canaux variant en permanence. Pour éviter toute confusion précisons que les appareils de classe 1 émettent avec une puissance maximum de 100 milliwatts pour 50 m réels (avec obstacles  légers), ce  sont les contrôleurs Bluetooth des PC et souvent les clés USB Bluetooth pour ordinateur. Les appareils de classe 2 avec une puissance d’environ 2,5 milliwatts sont réservés à une quinzaine de mètres, on retrouve là  smartphones, enceintes BT, tablettes, lecteurs audio nomades. Oubliez de suite la datée classe 3.

Dans la pratique, la norme Bluetooth implique une liaison limitée à deux appareils, un maître et un esclave qui seront appairés par un code. Depuis sa version 3,0, la norme Bluetooth intègre le profil IOPT votre appareil se connectera automatiquement, sans entrer une clé de sécurité systématiquement, ouf !

bluetooth

bluetooth

Marmitek BoomBoom 100, pour 66€ environ, émetteur et récepteur Bluetooth, aptX, aptX Low Latency, AAC, entrées/sortie optiques et mini-jack. Livré avec adaptateur secteur pour l'alimentation USB, les câbles uSB et mini jack, un convertisseur jac-RCA, un câble Toslink. Une bonne solution sur 10m.

Toute norme étant évolutive (et surtout celle là) il faudra se procurer, dans un cadre audio, un émetteur doté du  codec apt-X dont la qualité approche celle du CD-Audio avec une dynamique de 92 dB, quantification 16 bits (le ratio de compression de l'ordre de 4:1 assure une bonne restitution surtout avec une source de qualité FLAC, Apple Lossless ou PCM transmis via ce protocole sont relativement peu dégradés. En ce qui concerne les petits fichiers MP3 ou AAC avec un débit est inférieur à 350 Kbits/s, là, il n'y a même pas de détérioration dans la transmission.  La marge dynamique est de 92 dB, la quantification de 16 bits.

Pour les cinéphiles ou les joueurs sur l'écran géant du salon, la version Low Latency du codec apt-X réduit le temps de latence entre image et réception du signal audio par 5 (on atteint dans le meilleur des cas 35-40ms) ce qui évite un insupportable décalage entre l'image et le son. A noter qu'il existe aussi L'aptX HD une version du codec apt-X optimisée pour la transmission Bluetooth des fichiers audio HD jusqu'en 24 bits/48 kHz. Si la rétrocompatibilité du codec est toujours là, les appareils, surtout abordables sont encore aux abonnés absents.

13:17 Publié dans Actualité, Dépannage Astuces, Multimédia, Périphériques | Tags : bluetooth | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Écrire un commentaire