Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2015

iFi Audio Micro iCan Ampli casque

ican.png

L'ampli casque demeure en 2015 un produit un peu mystérieux souvent réservé aux audiophiles. Il est rarement présent dans les magasins audio en raison du faible nombre de produits abordables sur le marché français. L'ampli casque iFi Audio Micro iCan est donc une excellente surprise car malgré un coût abordable et un look discret pour ne pas dire minimaliste, il offre des performances excellentes. L'ampli est conçu autour d'une puce bien connue, la Texas Instruments TPA6120 aux très bonnes caractéristiques en matière de distorsion (0,0014% THD + N) et précisons le de suite, le rapport signal/bruit de 120 dB est lui aussi satisfaisant.

Cet ampli est tout d'abord d'une bonne puissance (400 mW sous 32 Ohms) et adapté à la grande majorité des casques du marché. L'écoute est un véritable délice avec de vrais silences et un très haut niveau de détail que l'on trouve d'habitude dans des produits concurrents dépassant les 600€. La précision est ici constante permettant de bien restituer les voix, sans les déformations flatteuses trop courantes sur les amplis à tube premier prix.

Sans bouton marche-arrêt (une prise à télécommande ferait un bon achat complémentaire), le iFi Audio Micro iCan offre cependant sur son ventre  un réglage peu courant de gain commutable (0 dB, 10 dB, 20 dB) dont nous n'avons pas eu l'usage mais qui peut être nécessaire pour la redécouverte des très vieux enregistrements.

Pour le reste, le constructeur a été à l'essentiel, en face arrière, l'entrée audio RCA indispensable, une entrée audio mini-jack et la prise alimentation (le modèle livré est audiophile à faible bruit).  En face avant, une seule sortie casque (jack 6,35 mm), le potentiomètre de volume et deux petits commutateurs servant (et c'est la surprise sur un ampli casque) à amplifier les basses (XBass) et pour le traitement 3D Holographic. Rassurez-vous amis puristes, le mode direct existe.

La grande ambition de cet ampli est en effet d'agir sur la scène sonore, à la manière des amplis à tubes ou des enceintes acoustiques traditionnelles, sans nuire au respect du signal audio. Un défi plutôt bien relevé malgré la fonction de base (amplifier sans déformer et alimenter le casque) sur laquelle on ne transigera pas de ce type d'appareil, la fidélité.

Nous avons testé l'ampli avec une grande variété de musique pendant une longue période et le résultat est très satisfaisant. La seule vraie critique tient plus au design. si l'appareil est compact et facilement transportable (il existe pourtant une version nomade de qualité), son poids réduit le fait facilement glisser emporter par le poids des câbles.

Si rien à redire des performances. Il y a là une vraie référence à moins de 320€ pour profiter de ses fichiers numériques. La définition et les détails sont présents sans être agressifs, les basses ne sont pas hypertrophiées, la restitution stéréo bien maîtrisée le tout avec une dynamique respectueuse de l'équilibre tonal. On imagine mal conseiller un autre produit à moins de 600-700€.

Testé avec casque Sennheiser HD 650

Cand1.jpg

Oscar Peterson, Ballads, Blues & Bossa Nova (Jazz Club) CD, Import

  • Label: Mis
  • ASIN : B001BS3G56

Un triple album qui permet de découvrir la richesse des interprétations du virtuose canadien. Du génial Moanin à  Wave, on profite de l'interprétation sans mise en avant artificielle, avec les traces d'enregistrements datées mais le tout effacé par un jeu détendu que l'ampli ne va jamais noyer.

Sanctitude.jpg

Katatonia, Sanctitude

  • Label: Snapper Music
  • ASIN : B00SSJI9ZI

Katatonia en live, accoustique au London's Union Chapem. On retrouve le groupe de heavy metal suédois dans une ambiance intimiste illustrant bien son évolution au metal plus posé et lyrique, une scène sonore incroyable qui n'aura pas besoin des talents de l'ampli et encore moins de son amplification des basses. L'ampli est ici parfait et invisible car fermant les yeux, on est sur scène.


 

canD3.jpg

Sergio Mendes, The Essential Compilation, Import

  • Label: Spectrum Music
  • ASIN : B0000255OR

Un album indispensable, un rayon de soleil qui chassera toute déprime. Si vous aimez la bossa nova et les arrangements de Sergio Mendes, c'est l'album indispensable. Si je ne peux me résoudre à critiquer le sublime Pretty World, il faut constater qu'il faudra cette fois profiter des options de notre ampli pour corriger certaines faiblesses d'enregistrement et des voix parfois un peu "justes". L'ampli ne pardonne en effet rien et si nous sommes heureux de retrouver cette ambiance 70, retrouver des moyens techniques de l'époque fait parfois un peu peur et on glisse souvent sur la lame du rasoir.


CanD4.jpg

 Teresa Salgueiro, Obrigado

  • Label: Parlophone
  • ASIN : B000BYRAYE

Maria Teresa de Almeida Salgueiro est originaire de Lisbonne où elle a chanté le fado et la bossa nova. En 1987, elle le  guitariste Pedro Ayres Magalhães avec lequel elle va constituer le groupe Madredeus. Pour le grand public, elle est surtout un des personnages centraux du film de Wim Wenders, Lisbon Story. Depuis 2007, elle a quitté Madredeus pour se consacrer à une carrière solo. Respect tonal, ambiance, encore une fois notre petit ampli est parfaitement à la hauteur et se fait oublier.

Madredeus - Ao Longe o Mar "The Faraway Sea"


can5.jpg

Mozart - Symphonie concertante / Bruch - Fantaisie écossaise / Hindemith - Concerto pour violon Import, David Oistrakh et son fils Igor (violon).

  • Label: Decca
  • ASIN : B00005UW3X

Enregistrements anciens, du début des années 60 qui enchanteront ceux qui savent apprécier l'école russe de violon. L'émotion est bien présente dans l'interprétation de la trop méconnue fantaisie écossaise de de Bruch. Si vous rêvez de vous tenir juste à coté du soliste et pas dans le public, c'est un disque à ne pas manquer pour sa chaleur, son lyrisme, son extrême sensibilité.


Bruch, Scottish Fantasy.

 

Caractéristiques



Châssis en aluminium

Dimensions  : 158 x 28 x 68 mm
Poids : 216 g


Circuits en pure classe A
Ampli TPA6120 (Texas Instruments)
Technologie Direct Drive (trajet de signal court)
XBass : amélioration des basses 3 niveaux
Son 3D holographique sans DSP, 3 positions (Direct / 3D forte pour morceaux sans relief / 3D faible pour enregistrements avec effet stéréo marqué)

Gain réglable : 0 dB, 10 dB, 20 dB
Réponse en fréquence : 0,5 Hz - 500 KHz (-3 dB) / 2,5 Hz - 100 kHz (-1 dB)

Puissance de sortie : >400 mW (32 Ω)
Tension de sortie : >5V (>600 Ω)

Rapport signal/bruit : +/-120 dB(A)
Distorsion harmonique totale (THD) : < 0,003% (400 mV)

Entrée audio stéréo RCA (connecteurs plaqués or)
Entrée audio stéréo mini-jack 3,5 mm
Sortie casque jack 6,35 mm (connecteur plaqué or)

Alimentation
Tension secteur AC 100-240V, 50/60Hz
Adaptateur secteur à faible bruit fourni
Consommation à vide / max. : < 4 W (veille) / 10 W

 

20:08 Publié dans Actualité, Ampli casque | Tags : ifi, ican, test, ampli, casque | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.