Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2014

Dégradation de la liberté des internautes en Turquie

erdogan.jpg

La situation de l'internet se dégrade une nouvelle fois en Turquie avec l'adoption par le Parlement turc d'une série d’amendements qui renforcent le contrôle non démocratique de l’État sur Internet. Ces votes sont dénoncés par l’opposition turque, de nombreuses ONG. Ainsi, la nouvelle législation autorisera le pouvoir via l’autorité gouvernementale des télécommunications ou TIB de suspendre sans la moindre décision de justice des sites Internet jugés attentatoires à la « vie privée » (notion parfaitement subjective) ou proposant des contenus jugés discriminatoires ou insultants. Bref, la ritournelle habituelle et des concepts à géométrie variables et qui permettent dans tous les états totalitaires de bâillonner n'importe quel site d'information, d'opposition voire des particuliers bloggeurs. Autre nouveauté, les textes adoptés donnent au même organisme la capacité de requérir des fournisseurs d’accès qui devront donc les conserver pendant deux ans des informations sur les sites visités par chaque internaute.

Dans un « rapport sur la transparence » de décembre 2013,  Google avait déjà classé la Turquie, avec la Chine, au premier rang des censeurs du web. Comme par hasard cette affaire surgit  alors que le gouvernement M. Erdogan est plongé dans un scandale de corruption sans précédent...

Face à ce type de problème qui gagne aussi l'Europe nous vous informerons bientôt sur les VPN et les proxies afin de vous aider à conserver vos droits à l'information mais aussi une liberté d'expression sans cesse rognée.

21:26 Publié dans Actualité | Tags : liberté, internautes, turquie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.