Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2021

Pourquoi tant de crises cardiaques ?

pourquoi.jpg

 
Je me demande bien pourquoi il y a autant de crises cardiaques et vous ?
 
Rapports de football des dernières semaines :
 
 Match interrompu suite à un arrêt cardiaque de l'arbitre lors d'un match joué par Lauber SV (district de Donauwürth)
 Le joueur de football JSG Hoher Hagen de 17 ans doit être réanimé pendant le match à Hannoversch Münden
 ASV Baden (Basse-Autriche) joueur s'évanouit sur le terrain et doit être réanimé
 Gifhorn joueur amateur Marvin Schumann doit être réanimé après arrêt cardiaque
 L ' arbitre assistant lors d'un match de Kreisliga Augsburg à Emersacker s'évanouit avec des problèmes cardiaques
 Kreisliga lecteur SpVgg Oelde II doit être réanimé par les joueurs
 Le joueur du Birati Club Münster subit le sort d'Eriksen lors d'un match de Kreisliga contre le FC Nordkirchen II : effondrement d'un arrêt cardiaque. Le match est interrompu
 Le footballeur Dylan Rich, 17 ans, meurt d'une crise cardiaque pendant un match en Angleterre
 L ' entraîneur de gardien SV Niederpüring souffre d'une crise cardiaque après l'entraînement.
Lucas Surek (24) de BFC Chemie Leipzig souffre de myocardite.
 Le Kingsley Coman (25) du FC Bayern München subit une opération cardiaque après une arythmie.
 Le footballeur du FC Nantes, 19 ans, subit un arrêt cardiaque en entraînement en 16.9.21
 Le coach Dirk Splitsteser de SG Traktor Divitz s'évanouit mort sur le bord du terrain
 Rune Coghe (18) d'Eendracht Hoglede (Belgique) subit une crise cardiaque pendant le match
 Pendant le match de qualification pour la Coupe du Monde féminine entre l'Allemagne et la Serbie à Chemnitz, une femme de ligne anglaise doit être emmenée hors du terrain avec des problèmes cardiaques
 Un joueur de football de 16 ans, sans nom, à Bergame, souffre d'un arrêt cardiaque (6.9.2021)
 Le chef d'équipe Dietmar Gladow de Thalheim (Bitterfeld) subit une crise cardiaque mortelle avant le match
 Le coach de football Antonello Campus âgé de 53 ans s'évanouit mort en Sicile alors qu'il s'entraînait avec son équipe de jeunesse
 Anil Usta de la VfB Schwelm (Ennepetal) s'effondre dans le champ avec des problèmes cardiaques
 Dimitri Liénard du FC Strasbourg s'évanouit avec des problèmes cardiaques pendant un match de Ligue 1
 Diego Ferchaud (16) de l'ASPTT Caen subit un arrêt cardiaque lors d'un match de championnat de sub-18 à Saint-Lô.
 Ain / France : Frédéric Lartillot succombe à une crise cardiaque dans sa loge après un match amical.
 Le footballeur belge Jente Van Genechten (25) subit un arrêt cardiaque au stade initial d'un match de coupe.
 Le footballeur amateur belge Jens De Smet (27) de Maldegem subit une crise cardiaque pendant le match et meurt à l'hôpital.
 un joueur de football de 13 ans du club Janus Nova de Saccolongo (Italie) s'évanouit sur la pelouse avec un arrêt cardiaque
 Andrea Astolfi, directrice sportive de Calcio Orsago (Italie) subit une crise cardiaque fulminante après son retour d'entraînement et meurt à l'âge de 45 ans sans aucune maladie antérieure
 Abou Ali (22) s'effondre avec un arrêt cardiaque pendant un match de deux ligues au Danemark
 Le pro de Bordeaux Samuel Kalu s'évanouit avec un arrêt cardiaque pendant un match de Ligue 1
Le Fabrice N ' Sakala (31) de Besiktas Istanbul tombe sur le terrain sans aucune intervention de son adversaire et doit être amené à l'hôpital

13:51 Publié dans Actualité | Tags : sport, football, crise, cardiaque | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

11/07/2016

Euro 2016 : Victoire de la France en finale

victoire.jpg

Soulagement ce matin en découvrant la victoire du Portugal lors de l'Euro 2016.

Merci, merci chers voisins Portugais de nous épargner la souillure de 1998, de nous éviter une nouvelle couche de propagande sordide, de nous sauver de ces affiches immondes justifiant la victoire par le multiracial où sur les murs certains mouvements dits de gauche expliquaient une victoire par le black-blanc-beur servant ainsi la soif d'immigration du pire capitalisme et la quête d'électeurs d'une gauche abandonnée par le peuple.

Un black-blanc-beur d'ailleurs renié quelques années après lorsque ces derniers ont commencé à penser, à rire et à comprendre qui menait le jeu autrement redoutable de la vie et dont ils refusaient de partager les commandes.

Par chance car les signes de ce délire déjà visible nous seront sans doute épargnés.

Cette victoire portugaise encore plus grande pour la France est aussi l'occasion de faire un bilan.

Celui de la farce de la menace terroriste, de l'état d'urgence qui n'a pas fait long feu devant les intérêts marchands des médias, de la propagande publicitaire si précieuse en période pré-présidentielle.

Quand l'argent est en jeu les terroristes sont aux abonnés absents et les rassemblements de masse, ces cibles parfaites autorisées.

Curieusement et heureusement d'ailleurs car les cons osent tout. La France aura été épargnée le temps des affaires, des campagnes, des paris. Mais nul doute que le ballet sanglant, le conditionnement vont reprendre rapidement.

Quand on ne trouve plus la légitimité dans les urnes un ennemi spectaculaire est tellement utile...

Merci aussi au Portugal de nous épargner l'euphorie malsaine et indécente d'une victoire alors que le pays croule sous un chômage jamais vu, des privations de libertés dignes de la Grèce des colonels.

Quand un pays agonise,  il n'y a aucun sens pour les victimes à se droguer à l'émotion, à rechercher l'aveuglement des sens, la perte de réalité. Pour ceux qui les tiennent en laisse, c'est évidemment différent.

Les citoyens ont au contraire toutes les raisons d'être en prise avec le réel, de lutter dans la rue par la démocratique manifestation, par les grèves, l'information sur les réseaux sociaux et la solidarité au quotidien pour que la déchéance cesse et comme nos autres voisins européens Britanniques de se libérer par un Frexit.

Contre le shoot malsain du sport fric choisissons la fraternité et le quotidien.

Alors encore une fois bravo au Portugal, hier soir il a fait gagner la France, la vraie !

09:13 Publié dans Actualité | Tags : crise, euro, football, portugal, france, frexit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

25/03/2015

Les vraies réussites sont celles que l'on partage...

cup.jpg

L'association Sherpa vient de déposer plainte au parquet de Nanterre contre Vinci construction, l'entreprise française des secteurs du bâtiment et travaux publics et de la concession de services publics. Cette organisation qui a déjà 14 ans à pour objet la protection et la défense des populations victimes de crimes économiques. Sherpa rassemble à ce titre  des juristes et des avocats et tisse un réseau d'information et d'entraide avec une nuée d'organisations de la société civile sur toute la planète. Et c'est dans ce cadre qu'elle se dresse contre le géant Vinci. Car ce groupe pèse lourd. De simples bâtiments aux plus grands ouvrages, des infrastructures de transport ou de stationnement (voitures, autoroutes et aéroports) aux  infrastructures liées aux énergies. 


La bande annonce officielle du Qatar pour la Coupe du Monde 2022. Une beauté trompeuse. Selon des analyses, les méthodes pratiquées sur les chantiers devraient causer  plus de 4 000 morts avant même le début de la compétition. Fin 2013, la FIFA a du mener une enquête mais on attend toujours que la moindre mesure soit prise pour imposer au Qatar l'amélioration des condition des travailleurs. Il faut dire que le Le Qatar a prévu d'investir 200 milliards d'euros depuis 2012 dans les infrastructures destinées à l'organisation du Mondial, métros, aéroports et routes, hôtels...


We may as well just die here une enquête du Guardian de l'été 2014.

Vinci n'est n'est rien moins que le premier groupe mondial de concessions et de constructions. avec un chiffre d'affaires dépassant les 40 milliards d'euros et presque 200 000 employés.

La plainte de sherpa fait donc désordre car il y est question de travail forcé, de réduction en servitude et même de recel à l’encontre des migrants employés sur ses chantiers au Qatar en préparation du prochain Mondial en 2022. Le groupe Vinci dément lui ces accusations.

Au delà de Vinci, le problème est que les travailleurs sur les chantiers du Qatar tombent comme des mouches ce que constatent tout les médias et on se demande bien si ce n'est pas le tragique nouveau sport local.


Une affaire suivie de près par Le Parisien mais aussi Libération à qui l'association déclare "Les enquêtes menées sur place concluent à l’utilisation par ces entreprises de menaces diverses pour contraindre une population vulnérable à des conditions de travail et d’hébergement indignes et à une rémunération dérisoire".

Et "Les vraies réussites sont celles que l'on partage"? Mais c'est tout simplement la devise de la société Vinci!

 

08:42 Publié dans Actualité | Tags : qatar, vinci, esclave, coupe, football | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |