Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2015

Wacom Intuos Pro Large tablette graphique

 

wacom-intuos-pro-large-2015.JPG

La tablette graphique est assez rarement le premier périphérique associé au PC. Elle est d'ailleurs peu testée dans les magazines et même dans le monde des graphistes, il existe encore des adeptes du papier et du bon vieux scanner. En effet ce type de périphérique a toujours été cher et longtemps réservé aux pros des entreprises les plus généreuses (elles sont rares) et plus présent dans le secteur du cinéma ou de la télévision que dans celui de la presse.

Heureusement, avec le temps on a tout de même compris que la tablette n'était pas si compliquée dans sa manipulation et qu'elle permettait un gain de temps non négligeable. Ce n'est cependant pas en 2015 un outil courant et bon marché et on passe facilement sur les rayons des revendeurs de la tablette jouet à la tablette professionnelle car le marché est petit et l'explosion des tarifs fait frémir bondissant d'une centaine d'euros à plusieurs milliers. Autant dire que si la retouche photo ou surtout le dessin ne sont pas une vraie passion, si vous n'avez pas de talent sur papier n'allez pas vous jeter sur la première tablette en espérant que matériels et logiciels vous transforment en un nouveau Picasso.


Si Photoshop est destiné à la retouche photo on peu aussi peindre avec comme le prouve Dean Packwood avec cette démonstration en accéléré d'une création produit en 4 jours.

Donc jugez bien vos capacités avant investissement pour ne pas être déçu sur le plan créatif par la tablette et pour ne pas vous tromper de modèle. C'est en effet un secteur en plein bouleversement. Tout d'abord les tablettes qui sont des surfaces planes actives sont en train d'évoluer dans leur dimensions. Longtemps liées au monde du papier on retrouvait des dimensions de papier standards (A6, A5, A4, A3) mais vous l'avez sans doute remarqué nos d'écrans d'ordinateur sont passés du 4/3 au panoramique 16/9, 16/10.

La tablette graphique Intuos Pro est de type classique avec une surface active opaque (visualisation sur le moniteur PC). Sur son espace de travail, le stylet gère la pression et vos mouvements. Mais cette visualisation ne se fait que sur l'écran du moniteur. Pas d'inquiétudes, on prend vite le réflexe de regarder l'écran (clone de la surface active) et pas sa main, les habitués du joystick seront à leur aise.

L'intérêt d'une grande tablette (dans le cas présent un modèle Large) est de réduire au maximum la différence entre la surface active de la tablette et celle de l'écran avant de rendre vos gestes plus précis et plus naturels. Le zoom est possible mais moins on l'utilise mieux on se porte.

 

La tablette en action mais vous n'êtes pas limité à Painter. Pensez aussi outre Photoshop à Manga Studio.

 Avec le progrès du multitouch, la Wacom maîtrise ici non seulement  la pression du sylet mais aussi 2-4 doigts dans le respect des protocoles habituels des outils mais le pilote permet en plus des manipulations à 5 doigts avec les poids lourds du graphisme Photoshop et Painter.

Plus qu'une révolution Wacom livre une optimisation très réussie (la texture soft touch est assez agréable au contact) de la génération précédente et s'impose sans difficulté face à la concurrence. L'accès aisé à tous les raccourcis au moyen des ExpressKeys personnalisables et le Touch Ring (quatre fonctionnalités programmables pour chaque application comme le défilement, l′épaisseur de la forme, la rotation de la zone de travail ou la sélection du calque) est ce qu'on recherche en priorité pour de longues séances de travail. Il est enfin possible de se concentrer sur sa création avec l'affichage Express View et le menu radial lui aussi rapide et pratique.

Et si vous avez là votre première vraie tablette, vous gouterez une navigation vite intuitive avec un simple toucher du ou des doigts (zoom, pivot et navigation). Autre avantage de la marque sur la concurrence, les 2048 niveaux de sensibilité à la pression du stylet et la reconnaissance de l'inclinaison (profitez du nouveau drivers pour adapter la tablette à votre style) sont la solution pour générer pinceaux et stylos sur mesure. L'investissement est lourd (environ 390€) mais le potentiel, pour un amateur ou se lancer sur le secteur avec des ambitions professionnelles, bien présent.


 

Caractéristiques

Référence KP-501E-01C

Dimensions: 487 x 318 x 12 mm

Poids: 1800g

USB

Surface active Pen:  325 x 203 mm et Touch: 299 x 190 mm

Stylet: Grip pen

Niveaux de pression: 2048

Sensibilité à l’inclinaison: +/- 60 niveaux

Pointes de rechange 10 nibs : 5 standard, 1 flex, 1 stroke nib, et 3 felt

Résolution: 5080 lpi

Formats Panoramique, Défilement, Zoom Et Pinceau Dédiés


 Wacom propose une très bonne petite vidéo de démarrage

 

10:48 Publié dans Actualité, Périphériques, Tablette graphique | Tags : wacom, intuso, tablette, graphique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

30/10/2014

Devolo dLAN 1200+ adaptateur CPL

 

devolo,1200+,cpl

La présence d'un accès Internet à domicile est entrée dans les moeurs en 2014 mais il existe une étape suivante qui peut parfois poser des difficultés, le partage de la connexion entre les différents membres de la famille donc les différentes pièces. Le marketing nous vend le wifi mais nous avons le doit de faire agir le principe de précaution car son innocuité est loin d'être établie,  le recul n'existe pas suffisamment pour prendre position. Entre outre, des questions de fiabilité en raison des structures des murs, de sécurité de la connexion et même de performances peuvent nous faire opter pour une solution moins connue, le CPL. La communication par courants porteurs en ligne permet de créer son réseau informatique (sécurisé de plus physiquement par votre compteur) sur le réseau électrique de votre maison ou de votre appartement. Cette solution n'a rien de moderne car elle date des années 30 et a été aussi utilisée par la télévision. 

Les adaptateurs CPL sont de petits boîtiers de la taille d'un paquet de cigarettes se branchant sur une simple prise de terre. Soyez rassuré, ils ne vont pas bloquer cette prise car ils proposent bien entendu une sortie femelle qui fonctionne tout à fait normalement. Seule différence, la présence d'une ou plusieurs sortie RJ45 qui permet de connecter classiquement votre PC ou tout autre appareil capable de rejoindre ainsi le réseau (radio internet, tablette, lecteur blu-ray, téléviseur, Box multimédia...). Le Devolo dLAN 1200+ annonce  un débit théorique de 1,2 Gb/s et on constate un gain de performance de 40% sur la génération précédente (Devolo 650+ pratique mais peinant avec le multimédia). De plus, sont activés trois câbles électriques (phase, neutre et terre) pour faire communiquer les adaptateurs entre eux. Cette fonction MiMo est la clef d'utilisation de plusieurs flux simultanés avec jusqu'à 2 émetteurs et 4 récepteurs. La puce Qualcomm intégrée QCA7500 gère deux flux en émission et deux flux en réception.


Une vidéo d'installation qui devrait inspirer les autres constructeurs

Ce modèle est distribué sous deux aspects l'un consistant en un adaptateur CPL (75€) l'autre baptisée Starter Kit, avec deux adaptateurs (139€) précisons que la garantie est de 3 ans ce qui est supérieur à l'offre de bien des concurrents et toujours bon à prendre même si ces adaptateurs ont le bon goût de rester tièdes à l'usage (un pad de dissipation thermique de qualité fait son usage). Le package comporte un traditionnel manuel mise en route, le ou les deux câbles réseau. Ceux qui débutent apprécieront le gestionnaire logiciel réseau est téléchargeable sur le site officiel ou vous trouverez aussi des vidéos bien conçues.

Nos tests avec plusieurs adaptateurs nous ont affichés des débits de 20 à 30 Mo/s très satisfaisants (un réseau domestique récent et de qualité améliorera ces chiffres). Regarder de la vidéo HD, transférer de gros fichiers facilement devient donc parfaitement possible. Le CPL trouve donc son intérêt d'autant que les parent aimeront la possibilité de pouvoir créer ou supprimer (hop puni!) physiquement un connexion en un instant.

Consommant fort peu en inactivité et offrant de bonne performance, le Devolo 1200+ est le système recommander pour 2014. Si vous ne regardez jamais de vidéo en ligne l'ancienne génération bien moins chère sera suffisante car le CPL est désormais une solution qui peut se trouver à une trentaine d'euros par adaptateur.

 

 

La présentation constructeur

Caractéristiques:

Standards IEEE 802.3, IEEE 802.3u, IEEE 802.3ab, IEEE 802.3x, IEEE 802.3az, IEEE 802.1p
Auto MDI/X
Protocoles CSMA/CA (via le réseau électrique)
Vitesse de transmission Ethernet 10/100/1000 (mbps)
Powerline 200/500/600/1200 (mbps)
Modulation • Transporteur Powerline OFDM - 4096/1024/256/64-QAM, QPSK, BPSK • Powerline 2880
Portée (en m) Powerline: 400
Sécurité (Cryptage) 128 Bit AES
Témoins lumineux dLAN (multi)
Boutons Pairing
Prise • Connecteur • Pays Type E (CEE 7/5) • Type E+F (CEE 7/7) • (FR, BE,PL,CZ,SK)
Puissance délivrée sur prise de cour 16 A
Port périphérique 1 x Ethernet RJ45
Consommation
Maximum W/A: 4.2
Normale W/A: 3.0
Mode veille W/A: 0.7
Alimentation électrique internal
196-250 V AC
50 Hz
Filtre atténuateur 2 - 68 MHz
Caractéristiques de filtrage -22 db à -45 db
Température (Stockage • Fonctionnement -25°C to 70°C • 0°C to 40°C
Dimensions (en mm, hors prise) 130 x 66 x 42
Conditions ambiantes 10-90% Humidité de l‘air (sans condensation)
Systèmes d‘exploitation Windows 7 (32 Bit), Windows 7 (64 Bit)
Windows 8.x (32 Bit), Windows 8.x (64 Bit), Windows 8.x Pro (32 Bit), Windows 8.x Pro (64 Bit)
Ubuntu-Linux 12.04 (32 Bit)
MAC OS X 10.6, MAC OS X 10.7, MAC OS X 10.8, MAC OS X 10.9
Homologations CE Class B (EU, CH, NO)

15:40 Publié dans Actualité, CPL, Périphériques | Tags : devolo, 1200+, cpl | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

02/10/2014

Lexar LSDMI64GBBEU300A Carte Mémoire Micro SDXC Classe 10 64 Go

Lexar.jpg

Elles sont encore plus petites (14 x 10.2 x 10mm pour 4.5g), plus faciles à perdre et toujours plus performantes mais fragiles, ce sont les cartes SDXC ou micro SD qui envahissent nos smartphones, caméscopes, appareils photos, tablettes... Le stockage le plus important pour un particulier est dans sa poche et surement pas dans un cloud qui est le meilleur moyen de nous espionner et de nous ficher.

Les constructeurs ont bien compris cette demande en forte croissance avec la mobilité de nos appareils liseuse ou lecteur audiophile de poche. Mais si l'offre est grande,  le consommateur peine à trouver le bon produit, souvent polyvalent car les cartes ont tendance selon les périodes (vacances rime souvent avec photo, vidéo) à passer d'un périphérique à l'autre et le marketing sait nous faire peur.

Car on se doute qu'une liseuse et l'enregistrement full HD n'exigent pas les mêmes performances. IlsLexar3.jpg n'ont pas non plus le même coût car le photographe amateur, le vidéaste auront par prudence la tentation d'acheter le plus cher par sécurité. Cela peut se traduire à capacité égale par une facture multipliée par 5 ou plus. Lorqu'on sait qu'il existe de plus des problèmes de compatibilité, cela fait fait frissonner.

Lexar est une entreprise américaine de logiciels et supports numériques, basée à Fremont, en Californie. Elle est une filiale de Micron Technology.

Nous avons retenu comme meilleur produit du moment la carte Lexar 300X pour son rapport performances/prix, sa compatibilité (le constructeur à travers son Lexar Quality Labs annonce 1100 appareils compatibles, nous nous sommes limités à un contrôle sur une douzaine) et des retours concernant la fiabilité.

Cette carte a donc passé des tests avec des appareils Sony, Motorola, Fiio, Cowon, Samsung, Panasonic, Creative, LG... La carte mémoire Lexar High-Performance microSDHC/microSDXC UHS-I (300x) s'est révélée efficace pour l’enregistrement, la lecture et avec un taux de transfert autorisant la capture des vidéos 1080p full-HD (GoPro Hero 3 Black Edition, on réalise une capture sans problème en 4K 60fps), la lecture des films, photos et morceaux en qualité maximale (vive les nouveaux formats audio HD). La carte s’appuie sur la technique UHS-I pour offrir ses performances de classe 10 (un indicateur dont beaucoup de marques se réclament sans raison) pouvant aller en théorie jusqu’à 300x (45 Mo/s). Bonne chose, le blister inclut un adaptateur SD pour faciliter les transferts de fichiers.

 Lexar2.jpg

La carte polyvalente, garantie à vie par Lexar, est désormais disponible à environ 30€. Il existe des générations plus récentes et performantes mais ce surcoût ne ne s'impose pas. Un dernier conseil la carte mérite un petit lecteur de qualité tel le Transcend TS-RDF5K Lecteur de cartes SD/MicroSD USB 3.0 dans les performances le lecteur peut aussi faire de grosses différences.

 

Table d'autonomie par capacité

lexar,sdxc,smartphone,tablette

10:02 Publié dans Actualité, Carte mémoire, Périphériques | Tags : lexar, sdxc, smartphone, tablette | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

11/09/2014

Canon PIXMA MG7150 imprimante couleur et photo

canon,pixma,mg7150,imprimante

La Canon MG7150 (disponible en noir ou blanc) est une imprimante multifonctions domestique relativement silencieuse adaptée pour un utilisateur étudiant ou photographe amateur qui a besoin de la couleur, d'un bon rendu photographique tout en imprimant du texte. Il n'est pas facile de vous conseiller un produit de ce genre car l'imprimante demeure un périphérique à durée de vie limitée et tout passionné sera toujours favorable à une impression chez un professionnel à partir d'un CD. Toutefois, imprimer en couleur à l'occasion ou pour ses études est aujourd'hui nécessaire.

Le point fort de cette imprimante est sa facilité d'utilisation qui ferait bien d'inspirer HP et surtout Kodak. Un écran tactile de 8,8 cm, panneau de commande tactile, mise en place des six cartouches aisée, lancement d'une impression depuis un smartphone ou une tablette et gestion enfin réelle à distance, tout est fonctionnel et bien pensé. Pour les familles nombreuses dont les membres ont des besoins différents, c'est agréable de pouvoir l'utiliser sans mobiliser l'ensemble du foyer. Merci donc à Pixma Printing Solutions ((disponible sur iOS/Android)) qui arrive à maturité. 

canon,pixma,mg7150,imprimante

Le passage aux cartouches XL a entrainé une baisse du coût par page de 25% non négligeable

canon,pixma,mg7150,imprimanteCanon a enfin pris conscience des réseaux sociaux et de l'existence d'une clientèle jeune et féminine friande de l'association Facebook-Smartphone-Photo. Et il faut bien dire qu'on prend vite l'habitude d'utiliser Print your day pour récupérer sur sa page la photo du collègue, du parent et la montrer "à l'ancienne" autour de soi. On aime aussi dans le pack la possibilité d'accès à une banque d'images qui sera bien pratique pour faire ses menus, cartes d'anniversaires, calendriers et même maquettes maison. Les deux bacs d'alimentation entièrement intégrés peuvent accueillir simultanément du papier photo et ordinaire mais je conseille vivement de ne pas trop remplir le bac de papier photo sans raison.

Avec un très bon rendu photo (sans le trop flashy des années passées et même si le blanc n'est pas encore celui des imprimantes pros certes bien plus chères), un coût à la page inférieur à 10ct grâce aux nouvelles cartouches XL, des innovations appréciables (accès Cloud avec Evernote, Dropbox, reconnaissance des réseaux sociaux tel Pica ou Flickr), une bonne gestion de l'impression à distance. La Canon MG7150 offre un rapport performances/prix tout à fait correct pour un modèle 3 en 1. D'autant que le scanner intégré qui ne nous intéresse guère ici est un modèle à plat doté d'une résolution supérieure à la moyenne (2400 x 4800 dpi) ce qui épargnera en général l'achat d'un périphérique supplémentaire. Seul petite critique sur le matériel, Canon impose un nettoyage des têtes à chaque mise sous tension de cette imprimante, ce qui rallonge le délai pour la première impression, vous savez celle que vous deviez faire hier soir.

canon,pixma,mg7150,imprimante

La prise en compte des réseaux associée aux appareils mobiles redonne à l'imprimante cet aspect ludique qui disparaissait depuis trop longtemps. C'est un retard qu'il était temps de combler chez Canon.

Précisons, pour conclure, que Canon comme la concurrence s'adapte au niveau de la consommation d'énergie avec un mode veille ne consommant que 0.7W et moins de 20W en activité avec une impression possible de 15 images par minute en noir et blanc et 10 images par minute en couleur. La PIXMA MG7150 est disponible à environ 160€ et constitue notre modèle recommandé.


Présentation officielle par le constructeur

 

Caractéristiques

Jet d'encre A4 6 cartouches impression, copie et numérisation

Résolution d'impression max 9600x2400 (noir)

Impression et numérisation de source Wi-Fi

Ethernet ou sans fil

Recto Verso

une photo sans marge 10 × 15 cm s'imprime en 21s

Papiers traités: A4/A5/B5/Lettre/Legal/Enveloppes (commercial 10, DL)/10 x 15, 13 x 18, 20 x 25 cm/impression sans marges

papier ordinaire/photo/enveloppes/autocollants/transfert T-Shirt/papiers beaux-arts/disques imprimables

papier ordinaire: de 64 à 105 g/m²

papier photo Canon pris en charge jusqu'à 300 g/m²

Emplacement carte mémoire

Garantie: 1 an

Compatible: Windows 8, Windows 7, Windows Vista, Windows XP SP3

Dimensions: 37.1 x 46.7 x 15cm

Poids: 8.2kg

14:24 Publié dans Actualité, Imprimante couleur, Périphériques | Tags : canon, pixma, mg7150, imprimante | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |